Publicis Consultants| France, Paris Follow Update

  • 5 rue Feydeau Cedex
  • Paris 75002
  • France
  • Phone: (0)1 44 82 45 00

Pour la première fois, la Sécurité routière produit un single et un clip

July 3, 2013


« Si t'as pas de Sam, t'as le seum ! »
ou quand l'alcool rime avec galères...


« Et Sam, c'est qui ?» demande quelqu'un avant la soirée. « Sam c'est le mec ou la meuf qui te ramène quand t'as trop tisé, quoi! »lui répond un ami. Le décor est planté. La Sécurité routière, avec un single et un clip incite les jeunes à systématiquement choisir un conducteur sobre avant leurs soirées.

Sans Sam, «c'est mal barré, c'est tendu! »
Pour la première fois, la Sécurité routière met en ligne un clip Electro dance jouant avec le langage et les pratiques festives des jeunes. À voir sur Youtube, ce film de plus de 3 minutes met en scène une fête où le seum, c'est-à-dire «le cri de tous les meufs et mecs en galère en 2013 »n'est jamais bien loin. Le seum est ici lié à une prise d'alcool excessive. Panne sexuelle, envoi de « sexto» intempestif, photo malheureuse lancée sur les réseaux sociaux, dents cassées et autres situations peu flatteuses font partie de ces « galères». Chaque désagrément est annoncé par un pré-refrain « c'est mal barré, c'est tendu ».

Au milieu de cette série d'excès, les nombreux Sam, ceux qui restent sobres et ramènent leurs amis en vie, ne sont pas les derniers à faire la fête :aux platines, sur le dancefloor, dans la piscine... Ils font la fête en restant maîtres d'eux-mêmes, jusqu'au bout de la nuit.

« Sam, celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas » est un personnage créé en 2003 par la Sécurité routière. Sam, c'est une solution positive et pragmatique à un problème crucial: les accidents de la route sont encore la première cause de mortalité chez les 18/24 ans, l'alcool étant présent dans 40% des cas.

Sam, le conducteur désigné, est en campagne tout l'été

  • Sam sur les stations musicales

Sam est présent sur les radios les plus écoutées par les jeunes :Fun Radio, NRJ et Skyrock. Neuf animateurs vedettes ainsi que l'artiste Grand Corps malade s'engagent en diffusant, tout l'été, des messages recommandant le réflexe Sam à leurs auditeurs. Des spots radios sont aussi programmés du 8 juillet au 8 septembre prochains.

  • Sam fait la tournée des festivals

Le clip musical est diffusé sur les écrans géants des principaux festivals de musique de l'été, soit plus de 260 projections auprès d'environ un million de festivaliers (liste des festivals en annexe).

  • Sam fait la tournée des plages avec NRJ Extravadance Tour by Sam dans 17 villes de France

À partir du 19 juillet, Sam s'installe sur le littoral français et donne rendez-vous sur la plage, dans les rues et en boîte de nuit (liste en annexe). Podium, animations musicales par un DJ NRJ et jeux sont proposés tout au long de la journée et de la nuit. Le concours de la photo la plus « swag» avec Sam, lancé le 21juin, continue à se déployer jusqu'à la fin de l'été. Le grand gagnant remportera une soirée privée avec DJ's NRJ Extravadance by Sam pour lui et 49 de ses amis à son domicile ou à proximité de chez lui.

Sam, celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas... et fait la fête!
Depuis sa première apparition en 2005, la solution proposée aux jeunes de désigner un «Sam » a fait son chemin : il est aujourd'hui connu par 74% des jeunes ; 82% d'entre eux déclarent choisir un Sam et 76% ont envie d'être Sam (Source : étude TNS-Sofres, juillet 2012).

Sam évolue en fonction de son public. Trois dates à retenir :
- En 2005, le conducteur sobre désigné, imaginé en 2003, adopte un prénom et une signature «Sam, celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas ».
- En 2008, Sam entre dans l'organisation même de la soirée avec une campagne « Sam, on le choisit avant de sortir ».
- Fin 2012 - Été 2013, sans Sam, pas de fête réussie : « si t'as pas de Sam, t'as le seum !», « si t'as un Sam, t'as le swag ».

Les jeunes, l'alcool et la route, quelques chiffres
• Les accidents de la route sont la première cause de mortalité des 18/24ans : ils représentent près de 9% de la population et 21,6% des personnes tuées sur la route (soit 753 jeunes), 27,6% des blessés et hospitalisés.
• Parmi les jeunes de 18/24ans tués sur la route, 40% présentaient un taux d'alcool positif.
• 23,6% des 18/24 ans tués sur la route l'ont été le samedi, jour où la mortalité routière de cette classe d'âge est la plus forte sur les deux jours du week-end, 21% le dimanche.

Source : Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 2012