Havas Worldwide Paris, Puteaux Follow Update

  • 29-30, quai de Dion Bouton
  • Puteaux 92800
  • France
  • Phone: (+33) 01 58 47 93 93
  • Fax: (+33) 01 58 47 93 99

Table ronde HAVAS ww Paris : « Assemblée Générales 2013 : les attentes du marché » Les actionnaires demandent un droit de regard sur la politique sociale et le « produire en France »

February 1, 2013


En ouverture de la saison des assemblées générales 2013, HAVAS ww Paris, leader français de la communication financière a identifié les thèmes majeurs des prochaines assemblées générales suite à l’enquête réalisée auprès de 112 administrateurs du CAC 40 et du SBF 120.



Lors de la table ronde organisée le 31 janvier, les représentants des actionnaires et les agences de conseil de votes - Pierre Bollon, Directeur général de l’AFG, Pierre-Henri Leroy, Président de PROXINVEST, Colette Neuville, Présidente de l’ADAM et Catherine Salmon, Head of French
Governance Research ISS - ont pris position sur les chantiers actuels de refonte de la gouvernance, la rémunération des dirigeants (Say on Pay et stock options), le financement des entreprises (augmentations de capital) ainsi que les questions sociales et l’emploi, thèmes qui domineront les prochaines assemblées générales.

Les actionnaires ont le sentiment que leurs attentes n'ont pas été assez prises en compte par la refonte de la gouvernance des entreprises, tant en France et qu’en Europe. Le traitement des conflits d’intérêts (conventions réglementées) et la comptabilisation des votes en sont les points les plus sensibles.

Sur la question du financement des entreprises, les actionnaires sont ouverts aux augmentations de capital mais refusent d’être dilués.

La rémunération des dirigeants fait désormais consensus. Les actionnaires se prononcent unanimement en faveur du Say on pay, sur la même ligne que l’opinion publique et pour le maintien des stock options, se démarquant cette fois des initiatives politiques et des chantiers réglementaires en cours.

Malgré la baisse des dividendes, les actionnaires n’envisagent pas de désinvestir la bourse, adoptant ainsi une posture nouvelle d’actionnaires de plus long terme. Pour favoriser l’épargne longue, ils se prononcent désormais en faveur du dividende majoré. Le dividende en actions, lui, fait toujours débat.

Enfin, le thème « Produire en France » s’impose comme un sujet incontournable des assemblées générales 2013, en prise avec l'actualité. Il sera notamment question de rassurer les actionnaires face aux accusations de "licenciements boursiers". Les actionnaires demandent à être informés et donner leur avis sur l’ensemble de la politique sociale, comme c’est déjà le cas dans certains pays plus avancés sur les démarches RSE.

Bénédicte Hautefort, Partner d’HAVAS ww Paris explique « Ce début d’année est marqué par une plus grande convergence de vues entre les entreprises et les actionnaires autour d’un enjeu commun : faire la pédagogie des intérêts de l’entreprise auprès des décideurs politiques et de l’opinion publique.»

Attachments

  • Présentation