TitleThe world has been turned on its head 1
Title (original language)Le monde a la tête en bas 1
Agency
Campaign The world has been turned on its head - Marithé + François Girbaud
Advertiser Marithé + Francois Girbaud
Brand Marithé + Francois Girbaud

Want to see all the credits ? this content is for subscribers only

Subscribe and get unlimited access.

Be inspired by the best creative work from around the world.

Business SectorSubscribers Only
LanguageEnglish
TaglineSubscribers Only
Type Print
Editing Company G....on Subscribers Only
Creative Director B...a Ze....li Subscribers Only
Art Director
Art Director C....ent D...u Subscribers Only
Copywriter P...re Du.....er Subscribers Only
Copywriter
Account Manager E..c T..g C...g Subscribers Only
Account Manager Fl....ce Co....at Subscribers Only
Account Manager
Photographer S...e H...t Subscribers Only
Art Buyer Ch.....ne Br....rt Subscribers Only

About la chose

Le pari semblait osé. Faire la chose.
Partir de zéro, 100% entrepreneurs et 100% indépendants avec une ambition, inventer le modèle d’agence de communication de l’ère digitale.

Tout repenser du sol au plafond,
notre rôle, notre métier, notre valeur ajoutée, notre organisation,
notre fonctionnement, pour définir et produire avec nos clients les nouveaux éco-systèmes de communication des marques, multimédia, formes multiples. Penser et créer intégré, décloisonné, avec la création comme ADN.

8 ans plus tard, le pari est réussi. La chose a vu juste.
Les lignes ont bougé, le digital est au cœur, non plus en périphérie de nos vies et de notre métier. La chose a grandi, cultivé et imposé petit à petit son nouveau modèle.

2014 et au delà. La chose accélère…
Le marché est grand ouvert, face à une sur-concentration et un empilage de structures, la vague d’agences indépendantes qui ont emboité le pas à la chose ne cesse de s’affirmer. Le temps d’appliquer ce nouveau business-model à des marques iconiques et leaders est venu… 

Latest News

La Sécurité routière repart en campagne contre la vitesse : On peut tout perdre en accélérant

TOUS TOUCHÉS, TOUS CONCERNÉS, TOUS RESPONSABLES

Sécurité routière #Toustouchés

La vitesse excessive ou inadaptée est présente dans un accident sur trois en 2015. L’immense majorité de ces drames est liée à un relâchement des comportements . Une tendance confirmée par l’Observatoire des vitesses qui relève une augmentation de la vitesse moyenne de 4 km/h sur les autoroutes limitées à 130 km/h (et de 2 km/h sur celles à 110), sanctionnée par une augmentation de 23,1% de la mortalité sur autoroute.

Aux premiers jours des grands départs de l’été, la Sécurité routière part en campagne pour montrer toute l’absurdité d’un excès de vitesse : pour un gain de temps dérisoire (7 minutes pour un Paris-Lille en roulant 10 km/h plus vite que la vitesse limite), les conséquences peuvent être effroyablement disproportionnées : perte d’un être cher,
blessures et handicaps, vies brisées, familles anéanties… Car plus on roule vite, plus la distance d’arrêt est grande, plus le choc est violent en cas d’accident et plus les conséquences sont irréversibles.

Cette nouvelle action de sensibilisation s’articule autour d’un nouveau film, « l’Autoroute du soleil », diffusé dès le 6 juillet à la télévision et sur les réseaux sociaux, de deux spots radios et de témoignages de victimes d’un accident lié à la vitesse.

Avant de partir en vacances, Henri avait tout prévu : une voiture fraichement révisée, l’itinéraire le plus court et la bonne heure de départ pour arriver « avant la nuit ». Mais des ralentissements imprévus ont fait chuter sa moyenne. Alors, au sortir d’un bouchon, pour tenter de récupérer les minutes perdues, Henri accélère jusqu’à 150 km/h. Au détour d’un virage, c’est la collision avec une voiture à l’arrêt dans un bouchon et des familles anéanties.

La chose signe son troisième film « Onde de choc » réalisé par Bruno Aveillan pour la Sécurité routière. Comme dans le premier film avec des automobilistes, le second avec des motards, il met en évidence les bouleversements irréversibles engendrés par un accident de la route. Derrière un mort ou un blessé de la route, ce sont des proches, des amis, des collègues dévastés pour la vie.

Rouler trop vite, un mauvais calcul
Un conducteur qui roule sur autoroute à 140 km/h, au lieu des 130 km/h autorisés gagne environ 3 minutes sur 100 kilomètres, augmente sa distance de freinage de 15 mètres et gagne seulement :
• 7 minutes sur 221 kilomètres (Lille)
• 15 minutes sur 488 kilomètres (Strasbourg)

À retenir
• 1 accident mortel sur 3
La vitesse excessive ou inadaptée a été la cause principale d’un accident sur trois en 2015.
• + 4km/h sur les autoroutes limitées à 130 km/h, en 2015
Une augmentation de la vitesse moyenne de 4 km/h sur les autoroutes limitées à 130 km/h et de 2 km/h sur celles à 110 km/h
• +23,1% de morts sur autoroutes en 2015
En 2015, la mortalité augmente de +23,1% sur autoroutes.
• 3 minutes gagnées sur 100 kilomètres
Un conducteur qui roule sur autoroute pendant à 140 km/h, au lieu des 130 km/h autorisés gagne environ 3 minutes sur 100 kilomètres.
• Près d’un Français sur 3 déclare dépasser les vitesses autorisées
6,8 % « souvent », 22% « de temps en temps » . 

 

 

 

Latest Ads