Press Releases - Havas Paris - Adforum.com https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/rss Havas Paris Press Releases at Adforum.com en-us Adforum.com Copyright 2017 LE MONDE A CHANGÉ EN 20 ANS, ​LA CUISINE AUSSI https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/70086/le-monde-a-change-en-20-ans-la-cuisine-aussi https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/70086/le-monde-a-change-en-20-ans-la-cuisine-aussi En 1997 IXINA s’installait en France avec l’ouverture de son premier magasin à Lens. C’était la décennie des 90’, qui ont vu naître les Game Boy, les tamagotchis, le lecteur CD, les Minikeums, les disquettes et cassettes audio…. Depuis, les tendances de consommation ont été bouleversées. On a changé 6 fois de téléphone, 5 fois d’ordinateur, 3 fois de voitures… et pourtant, de nombreux Français ont conservé la même cuisine depuis cette date ! C’est sur ce constat que les équipes d’Havas Paris ont imaginé la nouvelle campagne d’IXINA, parce que « Le monde a changé en 20 ans, la cuisine aussi ». Le large dispositif, qui mise sur un film publicitaire de 1 minute, décliné en version 30’ et 10’ pour la TV est à découvrir à compter du 1er octobre sur les écrans TV et sur le mini-site dédié 3615ixina.fr. Des spots radio, de l’affichage et de la PLV en magasins…relaieront la prise de parole.  

COME BACK TO 90’S !
Les Français ne changent de cuisine que tous les 20 ans en moyenne. Pourtant à l’image de la mode, du design, des nouvelles technologies… la cuisine s’est transformée. Flashback sur les années 90 donc pour faire comprendre avec humour et dérision que la cuisine n’est plus ce qu’elle était. Fortement inspirée des sitcoms acidulés des années 90, la campagne accueille une guest-star, Bernard Minet, acteur populaire de la série « Salut les musclés ».

« Comme dans tout bon sitcom, il y avait une guest-star. Bernard Minet, c’est un peu notre David Hasselhof à nous. » explique Alban Pénicaut, Directeur de la création Havas Paris et réalisateur de la campagne. « Les gens l’adorentTrès vite il nous transporte dans un univers nostalgique des années 90 avec tout le décor qui va avec ». 


UN DISPOSITIF 360° GIGA COOL

Pour accompagner cette campagne publicitaire pleine d’humour, IXINA met en place un dispositif de communication 360°. Spots radio, campagne d’affichage, PLV et affiches en magasins… Sans oublier un dispositif digital événementiel dédié aux 20 ans : le mini site 3615ixina.fr. Le grand public pourra y visualiser le spot tv et son making of et une collection de GIF, découvrir des articles sur la thématique « Souviens toi… la cuisine des 90’s »… mais également tenter de remporter 4 cuisines d’une valeur de 5000€ chacune. Une grande soirée sera organisée dans plus de 100 magasins IXINA de France. Au programme, un blind-test pour tester les connaissances musicales des invités et un grand jeu concours pour leur permettre de remporter une cuisine d’une valeur de 10 000€.

]]>
2017-10-03 00:00:00
AUTOSPHÈRE LIVRE À DOMICILE AVEC HAVAS PARIS https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/69998/autosphere-livre-a-domicile-avec-havas-paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/69998/autosphere-livre-a-domicile-avec-havas-paris Autosphère, le 1er distributeur en ligne de voitures d’occasion en France lance en cette rentrée un nouveau service full web avec notamment la livraison à domicile et la visite virtuelle (simulation 360). Deux films TV (2 x 20’), réalisés par l’américain David Gray (production Carnibird) sous la direction créative de Alban Penicaut, Directeur de la création et Christophe Coffre, Président Directeur de la création chez Havas Paris, font leur apparition à la TV ainsi que sur le web et les réseaux sociaux le 24 septembre et jusqu’au 1er novembre pour mieux le faire savoir.

Ces deux films courts, centrés sur la démonstration des services autour de deux compères confortablement installés dans leur canapé, s’inspirent des comédies à l’américaine. La campagne, ponctuée d’une nouvelle signature de marque :« ça démarre chez vous » ! s’adresse à une cible de passionnés … car acheter une voiture neuve ou d’occasion même en ligne, doit rester un plaisir.

« Nous voulions montrer qu’aller sur autosphere.fr, c’est un peu le même plaisir qu’aller voir des voitures en concession un samedi après-midi entre potes. » explique Alban Pénicaut, Directeur de la création chez Havas Paris. 

]]>
2017-09-26 00:00:00
« THE RACE », UN FILM JUBILATOIRE POUR RACONTER LE MIX ENERGETIQUE EDF https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/69865/the-race-un-film-jubilatoire-pour-raconter-le-mix-energetique-edf https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/69865/the-race-un-film-jubilatoire-pour-raconter-le-mix-energetique-edf QUAND ZIZI JEANMAIRE ENCHANTE L’ENERGIE


« The Race » (45’ et 30’), c’est l’histoire de la chevauchée fantastique de personnages aux montures imaginaires, survolant à toute allure des villages, des forêts, des champs … mais aussi des panneaux solaires, barrages hydrauliques, champs d’éoliennes ou centrales nucléaires. Entièrement fabriqué en images full 3D sur une chanson française (« Mon truc en plumes » de Zizi Jeanmaire), ce voyage jubilatoire, magnifiquement réalisé et brutalement interrompu par une scène de vie quotidienne, est le point d’orgue de la prochaine campagne publicitaire d’EDF lancée le 17 septembre 2017 (TV, digital, cinéma, social media).


Réalisé par Thierry Poiraud (Insurrection) sous la direction créative de Christophe Coffre (Havas Paris), ce film de divertissement servi par des images ultra-réalistes (Mathematic) sur une musique inattendue (HCRLS) nous raconte un sujet très sérieux : le mix énergétique ou comment EDF produit de l’électricité à 97% sans émission de CO2, grâce à un mix compétitif et diversifié (nucléaire, hydraulique, éolien, solaire, thermique) à l’heure où les enjeux énergétiques sont devenus une préoccupation pour tous les Français.


« Notre électricité bas carbone alimente vos émotions »


Et pour cause, cette course poursuite se révèle être le jeu vidéo qu’un père et ses enfants sont obligés d’interrompre en cours. Mais la démonstration ne s’en tient pas là. Dans ce film, qui dévoilera différentes fins au fil des mois, nos héros survolent avec allégresse les sites de production de EDF reproduits à l’identique.


« Ce film connecte de façon ludique et je crois, jubilatoire, les moyens de production de EDF et les usages des Français. » se félicite Christophe Coffre, Président Directeur de création Havas Paris. « Ce divertissement est un savant mélange de poésie, d'adrénaline, d'humour qui raconte une marque patrimoniale à la fois intemporelle, multigénérationnelle, au coeur des usages et à la pointe de la technologie »


« Pour parler du mix, quoi de mieux que de mixer une scène de vie d'aujourd'hui avec les techniques d'images de demain et une musique d'hier pour créer un film de culture populaire au service d'un sujet qui nous concerne tous." soulignent Edouard Dorbais, concepteur rédacteur et Rémi Arnaud, directeur artistique Havas Paris.


« Avec ‘The Race’, la marque EDF s’inscrit une nouvelle fois dans son époque et relève le défi d’une narration divertissante pour parler d’un sujet complexe. Après avoir recréé du lien avec les Français et suscité de l’attachement, la marque fait une entrée dans le monde d’après. » explique Julien Villeret, directeur de la communication d’EDF

« Il a été très agréable de se voir confier un projet publicitaire qui ait l’ambition généreuse de divertir. » témoigne Thierry Poiraud, réalisateur. « Avec ce film, j’ai eu le plaisir de revenir à mes premiers amours, celui de créer un univers animé inédit et retrouver le plaisir (enfantin) de donner vie à des personnages. Le plus difficile a été de garder une certaine poésie dans le design des personnages et le découpage du propos, alors que le film est très technique. The Race, c’est un film sur la nature, une balade sauvage au coucher du soleil portée par les vents du sud. Un spot ludique dans tous les sens du terme. »


Les décors, réalisés en images de synthèse, ont été entièrement recréés par les équipes de Mathematic (3D animation et post prod) à partir de la documentation fournie par la marque
(photos et vidéos).


Pour Guillaume Marien, VFX animation producer (Mathematic) : "Ce film EDF était un très beau challenge, une opportunité de créer un film full 3D à la fois dynamique et poétique.
La complexité résidait dans le double objectif de réaliser des décors vastes et réalistes et de développer des personnages charismatiques, immédiatement incarnés, originaux et surtout
dans la même veine ce qui se fait aujourd’hui dans l’entertainment. Nous rêvons déjà d’une suite ! »


La campagne est accompagnée d’un volet social media (Socialyse/Havas Media). Quelques jours avant le reveal du film, des Instagramers à forte communauté posteront une photo d’un site de production EDF (champs d’éoliennes, de panneaux solaires ou de barrages hydrauliques, centrales nucléaires) en arrière-plan duquel passent d’étranges créatures…


EDF, un producteur d’énergie responsable et engagé


Pour répondre aux enjeux de la transition énergétique, EDF produit une électricité bas carbone compétitive. Depuis 1990, EDF a divisé par 3 ses émissions de carbone et en 2016 et produit 97% de son électricité en France sans émission de CO2. Pour nous permettre d’allumer la lumière, de nous chauffer, de recharger notre téléphone ou encore de jouer à notre jeu vidéo préféré… EDF combine, sur tout le territoire, la production nucléaire,
hydraulique, éolienne, solaire et thermique. Trop de peu de Français ont conscience de ce mix énergétique et de ses atouts à une époque où les enjeux énergétiques sont devenus majeurs et perçus comme tels par les Français.


EDF, une marque populaire et friendly

En l’espace de 3 ans, EDF s’est transformée pour devenir une marque friendly, proche, attentive, sympathique, en prise avec son époque. La saga ElectRIC, lancée en juin 2014, a  initié le mouvement en montrant que cette marque patrimoniale savait jouer de l’humour populaire et investir de nouveaux formats pour créer de l’attachement que ce soit en télévision ou sur les réseaux sociaux (campagne facebook avec des contenus commerciaux dédiés, « les aventures de Aymeric », petit cousin de Judor, sur Snapchat). Le film à grand spectacle « The Race », ponctue la démarche pour plaire au plus grand nombre et notamment aux jeunes générations avec la même exigence de divertissement, de modernité et de justesse.


ZOOM SUR LA CAMPAGNE
The Race : un dispositif publicitaire et social media
• 17 septembre 2017 : diffusion du film // 2 versions : 30’ et 45’
TV (hertzien, TNT et CabSat), cinéma et affichage digital (aéroports Paris et régions)
• À partir du 10 septembre 2017 : une campagne social media
8 instagramers participants : @nathparis, @celinemarks, @fotomaniak @spleenstyle
@sebastian_runner @jabbourjoseph @raulcabrera et @indolatinox
• 15 et 18 septembre 2017 : partenariats média avec CNews matin et Libération (Portrait)
• 27 septembre 2017 : lancement d’un filtre Snapchat
• 28 octobre 2017 : partenariat avec "Danse avec stars" de TF1

]]>
2017-09-17 00:00:00
Shopper Observer Havas Paris / Paris Retail Week présente les dernières tendances du retail https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/69789/shopper-observer-havas-paris-paris-retail-week-presente-les-dernieres-tendances-du-retail https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/69789/shopper-observer-havas-paris-paris-retail-week-presente-les-dernieres-tendances-du-retail L’humain et l’expérience au cœur du commerce de demain

Rendez-vous phare dédié à la communauté du commerce global, la troisième édition de Paris Retail Week ouvrira ses portes du 19 au 21 septembre prochains à Paris expo Porte de Versailles. Après avoir révélé en mai dernier trois grandes tendances du retail observées en 2017 démontrant une nouvelle orientation résolument tournée vers l’humain, Paris Retail Week présente en partenariat avec Havas Paris le second volet des enseignements du Shopper Observer Havas Paris1, l’observatoire du comportement des consommateurs et des innovations du commerce.

Contrairement à ce qu’on aurait pu craindre, l’inexorable ascension de la digitalisation et l’arrivée de l’intelligence artificielle, vécue comme une révolution par 64% des Français (source Havas Paris-PRW-OpinionWay Juillet 2017), ne se traduit pas par l’effacement du magasin physique. On assiste ainsi à la réinvention des points de vente, en quête de sens et de nouvelles interactions avec le consommateur. De nouveaux concepts de magasins fleurissent à travers le monde, qui ne sont plus de simples lieux de vente mais des lieux d’expérience. On le voit également avec l’importance prise par les employés, ayant aujourd’hui un rôle clé à jouer auprès des consommateurs. L’implication et l’engagement des employés sont devenus des facteurs de différenciation entre les marques.

Cette édition dessine les contours du nouveau visage du commerce. Un commerce dans lequel l’omniprésence du digital rend désormais nécessaire le fait de se rapprocher du consommateur, de lui donner confiance. Un commerce dans lequel la dimension humaine est fondamentale, qu’il soit on ou offline. Un commerce dans lequel il est essentiel de s’insérer dans la vie du consommateur sans frottement. Un commerce qui rend possible des stratégies et des voies de succès très différenciées. Mais un commerce qui doit plus que jamais prouver sa valeur ajoutée et répondre aux attentes de fluidité, de proximité et d’émotions. 

« Les consommateurs ne sont pas prêts à une relation froide et désincarnée induite par l’arrivée du digital et de l’intelligence artificielle. Ils ont envie de vivre des expériences de consommation riches et entières. L’humain, le partage et l’engagement sont des notions de plus en plus importantes pour ces conso- citoyens. Leur demande est sans ambiguïté : il faudra ré-humaniser le commerce de demain. » souligne David Mingeon, Directeur Général Adjoint d’Havas Paris. 

Le Shopper Observer Havas Paris 2017, en partenariat avec Paris Retail Week, dévoile les 4 nouvelles tendances observées en France et à travers le monde :
- La nouvelle convenience : du confort magasin à l’extrême fluidité
- Les nouveaux standards du e-commerce : du site à la messagerie
- La différenciation : de l’offre aux employés
- L’efficacité commerciale : du hard au soft selling 

 

LA NOUVELLE CONVENIENCE : DU CONFORT MAGASIN A L’EXTREME FLUIDITE

- 77% des Français souhaitent que les grandes surfaces répondent davantage à leurs habitudes de consommation
Longtemps, la convenience s’est jouée sur le confort des magasins. Désormais, grâce aux innovations, elle se joue dans la fluidité de l’expérience d’achat et sa capacité à s’insérer sans aucune friction dans la vie des consommateurs, au point parfois de faire quasiment disparaitre le magasin ou le site web. Dans le e-commerce, cette nouvelle convenience s’exprime par l’intégration « sans couture » dans la quotidienneté, plébiscitée aussi bien par les millenials et les seniors.

C’est ainsi que l’on voit fleurir de nouvelles solutions qui simplifient l’achat et le réachat, qu’il s’agisse des boutons d’achat automatisés comme les Amazon Dash, de frigidaires connectés, ou de solutions d’abonnement pour les produits du quotidien. Dans le commerce physique, on retrouve cette recherche de fluidité avec la suppression des points de friction autour du paiement. 

- 74% des Français supportent de moins en moins de faire la queue dans les magasins
Le développement du paiement par plaque d’immatriculation en test chez Auchan, la procédure de « check out » dans les magasins Amazon Go, le développement des casiers dans les lieux de passage - gares, centres commerciaux, voire centre de gym – pour récupérer toujours plus simplement ses colis ou les robots livreurs... illustrent cette tendance. 

 

LES NOUVEAUX STANDARDS DU E-COMMERCE SOUS L’IMPULSION DES MILLENIALS : DU SITE A LA MESSAGERIE

- 49% des Français de 18-35 ans utilisent leur téléphone pour tout faire sur internet (26% pour l’ensemble des Français)

- 45% des Français de 18-35 ans aimeraient pouvoir acheter directement sur les réseaux sociaux (25% pour l’ensemble des Français)  

Le basculement des usages vers le mobile conduit à repenser le e-commerce. Il implique de moins utiliser les sites internet pour se tourner vers plus d’applications du type messagerie et réseaux sociaux. Le poids croissant du m-commerce via les messageries
instantanées et les réseaux sociaux pourrait ainsi devenir un des nouveaux standards du commerce en ligne notamment pour les jeunes générations.

Les grands de l’Internet ont pris conscience de ces opportunités. Pinterest a déployé son bouton achat mi 2016, Facebook a lancé sa marketplace en 2016 et Instagram une expérimentation autour de « shoppable tags » avec une vingtaine de marques. Des marques s’engouffrent également dans cette tendance. Après avoir lancé des produits achetables sur Snapchat, Sephora développe une solution qui permet à ses clients d’effectuer des achats sur messageries (Facebook Messenger ou WhatsApp, par exemple). 

- 65% des Français de 18-24 ans pensent que leurs proches (amis, famille) sont leurs meilleurs conseillers
Dans un monde hyper digitalisé, les Millenials accordent une importance toute particulière à leurs pairs. 

 

LA DIFFERENCIATION : DE L’OFFRE AUX EMPLOYES

- 85% des Français apprécient que les vendeurs soient passionnés par ce qu'ils vendent
La différentiation s’est souvent jouée sur l’offre et sur le prix, aujourd’hui elle se joue de plus en plus sur les employés. Un des effets paradoxaux de la digitalisation du commerce est d’avoir redonné un rôle de plus en plus central aux employés et à la passion comme levier pour susciter l’engagement des consommateurs.
Porte-étendards des valeurs de la marque, les employés sont jugés comme ayant un rôle clé à jouer pour renforcer les liens de la marque avec leurs clients, en effet, 81% des consommateurs jugent qu’il est important ou très important que les marques portent des valeurs fortes et même 65% des consommateurs estiment qu’avoir des valeurs claires aident les entreprises à être plus profitables2.
Nombre d’entreprises utilisent ainsi leurs salariés comme des ambassadeurs : LVMH et ses Journées Particulières, IBM et son programme d’ambassadeurs sur les réseaux sociaux, Dell et son programme de formation pour le recrutement des futurs employés... 

 

L’EFFICACITE COMMERCIALE : DU HARD AU SOFT SELLING

- 60% des Français de 18-24 ans ont envie de magasins où ils peuvent faire autre chose qu’acheter
La montée en puissance du digital et les attentes de fluidité conduisent à repenser le rôle du magasin et à imaginer des concepts en apparence moins directement commerciaux mais pourtant très rentables. Ces nouveaux magasins sont des lieux dans lesquels le consommateur – et les Millenials en particulier - a envie de passer du temps et d’y consommer. Pour répondre aux demandes de ces nouveaux consommateurs, les magasins se différencient en accueillant des concerts et des évènements d’art ou en incorporant des restaurants.

Samsung conçoit ainsi ses magasins flagship comme des lieux d’expériences qui ressemblent à des parcs d’attractions quand Nike installe des terrains de sport à l’intérieur même de ses magasins...
D’autres grands distributeurs inventent des concepts ambitieux qui transforment le lieu de consommation en lieu de vie. C’est le cas de Carrefour qui innove en Italie avec l’ouverture à Milan d’une nouvelle version de son concept de proximité. “L’Express Urban Life” n’est plus un simple magasin mais un « restaurant » avec les codes de la restauration rapide sur place ou à emporter, un univers lounge qui invite à la détente et un espace de coworking.

« Les Français souhaitent un magasin différent, qui répond à leurs attentes multiples et diverses. Un véritable enjeu pour les retailers. Cette volonté est perceptible dans le nouveau paradigme du Live Retail, fil rouge de Paris Retail Week. Le Live Retail est un commerce plus humain, authentique, qui replace l’homme avec ses émotions et l’expérience au centre, tout en prenant en compte les nouvelles attentes intergénérationnelles », souligne Sophie Lubet, Directeur Pôle Retail Comexposium.

Véritable carrefour de connexions émotionnelles, le magasin du futur inaugure une nouvelle ère en privilégiant les relations humaines tout en s’appuyant sur les services du digital. Le point de vente promeut le sur-mesure, l’innovation et la créativité pour offrir davantage à ses clients. Désormais, le magasin devient un lieu de partage d’expérience, d’informations, de sensations et de divertissements, la technologie rend l’espace commercial ludique et captivant. 

 


]]>
2017-09-12 00:00:00
« DONNE, DONNE, DONNE », https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/65909/donne-donne-donne https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/65909/donne-donne-donne LE CLIP MUSICAL DU SECOURS POPULAIRE POUR SA CAMPAGNE D'APPEL AUX DONS EN FAVEUR DES OUBLIÉS DES VACANCES 

Parce que 1 enfant sur 3 en France ne part pas en vacances et que 5 euros permettent de les aider, Havas Paris et HRCLS ont imaginé « Donne, donne, donne », un clip musical pour la nouvelle campagne d'appel aux dons du Secours populaire français.

Avec le Secours populaire de Villetaneuse, 14 enfants de « Copain du monde » de 6 à 12 ans ont ainsi prêté leur voix et chanté l’hymne des « Journées des oubliés des vacances », qui aura lieu le 23 août prochain pour l’Ile-de-France.

« Une chanson au rythme de la solidarité, pour les enfants « Copain du monde » : apprenez-la, chantez-la, elle est belle ! » raconte Julien Lauprêtre Président du Secours populaire français

Les paroles sont signées de Jérémie Pouchin, concepteur rédacteur d’Havas Paris sur une musique originale de HRCLS.

Diffusé dans sa version courte à l’occasion de la Fête du 14 juillet sur les écrans géants du Champ-de-Mars et dans sa version longue sur les réseaux sociaux, le clip sera décliné en format vinyle, disponible sur demande (édition limitée). 

]]>
2017-08-21 00:00:00
ÉTUDE EXCLUSIVE HAVAS HORIZONS : FINANCER LA CROISSANCE AFRICAINE A L’HORIZON 2022 : LES INVESTISSEURS INTERNATIONAUX FONT PREUVE D’UN OPTIMISME CROISSANT https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/65504/etude-exclusive-havas-horizons-financer-la-croissance-africaine-a-lhorizon-2022-les-investisseurs-internationaux-font-preuve-dun-optimisme-croissant https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/65504/etude-exclusive-havas-horizons-financer-la-croissance-africaine-a-lhorizon-2022-les-investisseurs-internationaux-font-preuve-dun-optimisme-croissant L'AGRICULTURE AU COEUR DES ENJEUX DU CONTINENT 

Havas Horizons, l’offre de conseil dédiée aux nouveaux pays émergents de l’agence Havas Paris et de l’Institut Choiseul publie pour la 3e année consécutive son étude dédiée à la perception des investisseurs internationaux de l’économie africaine à l’horizon 2022. Dans cette édition, un focus a plus particulièrement été porté sur le secteur de l’agriculture.

Les investisseurs sont-ils optimistes quant aux perspectives économiques du continent ? Quels pays jugent-ils les plus prometteurs ? Quels sont selon eux les secteurs clés en 2017 et à moyen terme ? Quid du secteur agricole depuis sa mise en lumière lors de la COP22 ?

L’enquête quantitative et qualitative a porté sur un total de 10 questions. Un panel de 55 des plus grandes institutions financières et bancaires (analystes senior, directeurs financiers, directeurs Afrique, présidents de groupe), exerçant une activité en Afrique, au fait des enjeux du continent et contribuant activement à son développement économique, a été interrogé entre le 14 janvier et le 29 février 2017 par le biais d'un questionnaire sur la plateforme Surveymonkey. 

Dans cette 3e édition de l’étude menée par Havas Horizons sur le financement de la croissance africaine, les investisseurs internationaux réaffirment leur optimisme à court et moyen termes et un enthousiasme sans équivoque sur les perspectives économiques du continent. L’étude montre un réel engouement pour l’Afrique de la part des investisseurs qui maintiennent leur volonté d’y renforcer leurs investissements pour 63% d’entre eux.

Certains pays sont jugés plus attractifs que d’autres à l’horizon 2022. Le Top 5 – Kenya, Côte d’Ivoire, Ethiopie, Nigéria et Sénégal – montre le dynamisme de l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique de l’Est qui trustent les premières places du classement, se partageant ainsi entre régions francophones et anglophones. Le Kenya et la Côte d’Ivoire signent leur grand retour dans ce classement dont ils prennent même la tête.

Le Top 3 des secteurs les plus prometteurs sont l’énergie, l’agriculture et les services financiers.L’énergie est cette année encore plébiscitée par les investisseurs qui le présentent, pour 73% d’entre eux, comme le secteur le plus porteur pour l’Afrique. L’agriculture, au cœur des enjeux d’avenir du continent, arrive naturellement en 2e position du classement pour 65% des répondants qui la considèrent comme un secteur plein de promesses.

Ce réel engouement pour l’agriculture se concrétise par la volonté des sondés d’investir ou d’y renforcer leurs investissements pour 61% d’entre eux. Cependant, le déficit d’infrastructures (69%), l’accès au marché (48%) et l’industrialisation (42%) sont jugés comme des freins au développement de la filière. C’est l’Afrique de l’Est semble être le fer de lance de l’agriculture africaine, comme le reflète le Top 5 des champions de l’agriculture : Éthiopie, Côte d’Ivoire, Kenya, Maroc, Nigéria et Cameroun (les deux derniers pays ex-aequo).

]]>
2017-07-11 00:00:00
Pour les 20 ans du label "Les Musiciens du Métro ", ​La RATP se produit à l’Olympia https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/65338/pour-les-20-ans-du-label-les-musiciens-du-metro-la-ratp-se-produit-a-lolympia https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/65338/pour-les-20-ans-du-label-les-musiciens-du-metro-la-ratp-se-produit-a-lolympia Pour fêter les 20 ans des « Musiciens du Métro », label qui propose aux voyageurs des animations musicales de qualité dans ses espaces, la RATP organise le 23 novembre un concert anniversaire événement à l’Olympia pour mettre à l’honneur cinq musiciens en devenir, choisis par le public, en leur donnant la chance de se produire sur l’une des plus belles scènes de France aux cotés de révélations et parrains de renom.

Les voyageurs sont invités à découvrir les 85 musiciens participants à l’opération « Direction Olympia », à partir du 21 juin jusqu’au 31 juillet, sur le réseau RATP ou sur une plateforme web dédiée . Pour soutenir son artiste préféré et lui donner la chance de se produire sur la scène de l’Olympia, il suffit de voter sur la plateforme ou directement sur les réseaux sociaux grâce à leur hashtag personnalisé. Ex : PaulMdM.

A l’issue des votes, un jury composé de membres de la RATP et d’artistes, choisira les 5 lauréats parmi les dix musiciens ayant obtenu le plus de votes.

Les 5 musiciens retenus auront ainsi la chance de se produire sur la mythique scène parisienne aux côtés de révélations ayant débuté dans le métro ainsi que de parrains de renom. Parmi eux, Clément Verzi et Emji, musiciens du métro en début de carrière, qui ont récemment conquis le grand public, mais aussi des références de la chanson comme Tété et Oxmo Puccino, parrains du label.

Le dispositif imaginé par Havas Paris comprend – outre la plateforme web dédiée – la réalisation d’un film digital (20’) qui retrace l‘histoire des 20 ans du label et l’affiche de l’opération.

Les Musiciens du Métro : 20 ans déjà !

C’est en 1997 que la RATP a créé une structure spécialement dédiée aux musiciens du métro. Les Musiciens du Métro c’est un label qui a accrédité plus de 3 000 artistes en vingt ans, reçu 10 000 candidatures et mené 4 000 auditions pour proposer aux voyageurs des animations musicales de qualité dans les espaces RATP. Avec plus de 5 millions de voyageurs quotidiens, le métro parisien est l’une des plus grandes scènes du monde. De nombreuses stars ont ainsi commencé au sein du réseau RATP (Keziah Jones, Zaz, Manu Di Bango, Irma, etc.). Le label des Musiciens du Métro offre chaque année à plusieurs artistes la possibilité de participer à des festivals et événements musicaux majeurs tels que Solidays ou Art’Rock. Les musiciens croisés dans les couloirs du métro sont d’ailleurs à l’image des voyageurs : tous les styles, tous les âges et tous les rythmes sont représentés. 

]]>
2017-06-22 00:00:00
HAVAS PARIS ROULE POUR LE MONDIAL https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/65311/havas-paris-roule-pour-le-mondial https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/65311/havas-paris-roule-pour-le-mondial

Le Mondial a confié à Havas Paris, suite à une compétition d’agences, le soin d’élaborer sa stratégie de marque et ses déploiements publicitaires. Le Mondial se dote ainsi d'une nouvelle identité graphique et d'une galaxie de nouveaux logos (Le Mondial, le Mondial de l'Auto, Le Mondial de la Moto, Le Mondial de la Mobilité, Le Mondial Tech) pour accompagner ses évolutions, avant la diffusion d’une campagne publicitaire en 2018.

Imaginé par l’agence Havas Paris, le nouvel étendard de l’événement parisien (et de ses déclinaisons) très populaire en France et ouvert aux évolutions digitales et technologiques, se veut intemporel, sobre et élégant pour mieux se positionner par rapport aux autres salons en Europe et gagner en lisibilité à l’international.
Le luxe, le style et la modernité sont les trois attributs qui ont permis de construire la nouvelle identité graphique, constituée d’un rectangle, d’une typographie et d’une localisation « Paris », en référence aux grandes maisons de luxe parisiennes.


Il s’agissait aussi de proposer une cohérence formelle entre les identités des événements et choisir un langage commun autour de l’idée de mobilité. C’est tout le rôle du « O » qui s’affiche telle une roue, en référence à la mobilité et à la vibration technologique et digitale grâce à son traité.


« La nouvelle identité graphique exprime une conception moderne de la mobilité ou plutôt des mobilités pour s’adresser à elles sans distinction. » explique Lucas Mongiello, Art Supervisor de l’agence Havas Paris. « Le Mondial de l'Auto doit faire rêver à ce que l'automobile a été, à ce qu’elle est aujourd’hui et surtout, ce qu’elle sera demain. »

Communiqué - Mondial de l'Auto 2017.pdf
Communiqué - Mondial de la Moto 2017.pdf
Press Release - Paris Motor Show 2017.pdf
Press Release - Paris Motorbike Show 2017.pdf

]]>
2017-06-21 00:00:00
L'Intrigant monsieur Langley ou quand le rapport annuel BPCE explore de nouvelles narrations https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/65251/lintrigant-monsieur-langley-ou-quand-le-rapport-annuel-bpce-explore-de-nouvelles-narrations https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/65251/lintrigant-monsieur-langley-ou-quand-le-rapport-annuel-bpce-explore-de-nouvelles-narrations ou comment tout savoir sur l'entreprise de façon divertissante ?  

Eva, une étudiante de 22 ans, découvre dans sa boîte aux lettres une enveloppe contenant la carte de visite d’un inconnu. Qui est donc cet intrigant monsieur Langley qui surgit dans sa vie et lui fixe des rendez-vous énigmatiques ? Au gré de ses mystérieux rendez-vous, Charles Langley guide la jeune femme à travers son passé pour la pousser à reprendre le flambeau de son père, un nez mythique de l’univers de la parfumerie… L’Intrigant monsieur Langley, c’est le titre de la dernière nouvelle de Jean-Pierre Montal, qui vient de paraître aux éditions… Groupe BPCE ! 

Car le 2e groupe bancaire en France, accompagné par l’agence Havas Paris, investit pour l’édition 2016 de son rapport annuel un territoire jamais exploré jusque-là : celui d’une nouvelle littéraire, signée d’un auteur prometteur. Au fil des pages, l’intrigue dévoile son lien avec la stratégie du groupe et les faits marquants de l’année 2016. Une occasion de découvrir autrement les différentes banques du Groupe BPCE que sont les Banques Populaires, les Caisses d’Epargne, Natixis, le Crédit Foncier ou la Banque Palatine.

Au-delà de cette narration inédite, cette nouvelle se distingue aussi par ses illustrations originales imaginées par de jeunes artistes, Karolis Strauniekas et Yann Le Bec, qui plonge le lecteur dans un univers inspiré de celui d’Edward Hopper.

Le rapport d’activité du Groupe BPCE innove enfin par son mode de diffusion et de promotion offline et online : amplification digitale sur les réseaux sociaux, distribution de 10 000 exemplaires dans les lounges First et Business d’Air France et 15 000 exemplaires aux abonnés par portage du quotidien Les Echos. Enfin, pour les collaborateurs du groupe, la sortie du rapport annuel constitue un événement : un teaser vidéo diffusé sur l’intranet, des stickers géants déployés dans l’atrium su siège du groupe ainsi que des ateliers olfactifs.

" Nous sommes un groupe bancaire différent : récent, coopératif et ambitieux. BPCE communique assez peu, laissant la place à ses marques commerciales. Aussi le rapport d’activité offre une formidable opportunité pour valoriser nos actions sous un mode décalé dans l’univers bancaire " explique Yves Messarovitch, directeur de la communication du Groupe BPCE.  

" Comme les autres disciplines de la communication, le rapport annuel ne résiste pas à l’attrait pour de nouvelles formes de narration, d’illustration et de diffusion, plus en phase avec ce que les audiences attendent des marques" explique Olivier Sere, Vice-Président d’Havas Paris. " Longtemps resté un rituel très codifié, le rapport annuel explose les frontières pour explorer les champs d’expression offerts notamment par la littérature, les arts graphiques et le digital afin d’intéresser un public élargi et tisser un lien plus riche et plus vivant avec lui."

" Le projet m’a intéressé car il réclamait une extrême rigueur dans la narration. Il fallait faire coïncider la fiction avec la réalité du Groupe BPCE, les deux devant se croiser en permanence. Ce genre d’écriture “sous contrainte” est un exercice totalement nouveau pour moi et tout à fait stimulant "  explique l’auteur Jean-Pierre Montal. 


ZOOM SUR LA RAPPORT ANNUEL GROUPE BPCE 2017

  • 45 000 exemplaires imprimés en papier recyclé
  • 2 tomes 
  • 124 pages 
  • 2 langues (français et anglais) 


Tome 1 : 11 chapitres, 84 pages 
Une nouvelle littéraire L’Intrigant monsieur Langley, intrigue à suspense pour relater les faits marquants 2016 et la stratégie du Groupe BPCE.

Résumé Eva, une jeune femme de 22 ans, devra élucider de nombreux mystères pour trouver sa voie. Qui est donc cet intrigant monsieur Langley qui surgit dans sa vie et lui fixe des rendez-vous énigmatiques ? Au fil de l’histoire, des indices permettent de découvrir les produits et services des banques du groupe qui ont permis à l’héroïne de créer son entreprise : Le Coût de L’+xpat, une appli pour expatriés de Banque Populaire, l’appli de paiement sans contact Apple Pay proposée par Banque Populaire et Caisse d’Epargne, la plateforme de financement solidaire Espace Dons de la Caisse d’Epargne… Au total 33 innovations et solutions, parmi toutes celles déployées en 2016 par le Groupe BPCE, sont détaillées à la fin de la nouvelle.

Tome 2 : 40 pages
« Les banques qui ont aidé Eva à grandir autrement  »
Ce tome illustré présente les profils et les actualités du groupe et de l’ensemble de ses banques.

Des illustrations originales en couleurs et au trait mariées à des photos signées de Karolis Strauniekas et Yann Le Bec

       

Un mode de diffusion et de promotion d’une originalité et d’une ampleur inédites : 

  • Un site événementiel dédié où l’intégralité du roman est disponible, accessible
    via le site corporate du Groupe BPCE et sa version anglaise ou par les réseaux sociaux. 
    Le rapport peut d’ailleurs y être commandé en format papier.
  • 10 000 exemplaires distribués en partenariat avec Air-France
    dans les lounges First et Business d’Orly et de Roissy-Charles de Gaulle.
  • 15 000 exemplaires distribués à tous les abonnés par portage au quotidien Les Echos.
  • Un teaser diffusé sur les médias sociaux, sur le site groupebpce.fr et sur l’intranet du groupe.
  • Des illustrations en format géant déployées dans l’atrium du siège du groupe et des cartes postales distribuées aux collaborateurs.
  • Des ateliers olfactifs, en lien avec l’intrigue de la nouvelle, pour plonger les collaborateurs participants dans l’univers du rapport annuel.
]]>
2017-06-15 00:00:00
« TOUT CE QU'IL VOUS FAUT POUR ALLER TRAVAILLER. SURTOUT UN TRAVAIL. » LEBONCOIN, C’EST 800 000 PERSONNES QUI ONT TROUVÉ UN EMPLOI EN 2016 https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/65015/tout-ce-quil-vous-faut-pour-aller-travailler-surtout-un-travail-leboncoin-cest-800-000-personnes-qui-ont-trouve-un-emploi-en-2016 https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/65015/tout-ce-quil-vous-faut-pour-aller-travailler-surtout-un-travail-leboncoin-cest-800-000-personnes-qui-ont-trouve-un-emploi-en-2016 Dans la continuité de sa prise de parole générique sur le thème de l’emploi en juin 2016, leboncoin revient avec force en affichage (3 annonces) et en TV (3 films) à partir du 28 mai pour asseoir son statut d'acteur incontournable sur le marché de l'emploi en France. Devenu au fil du temps un réflexe de consommation pour les Français, leboncoin est également devenu la référence sur le marché de l’emploi*. Un chiffre atteste de son efficacité dans ce domaine puisqu’en 2016, ce sont plus de 800 000 personnes* qui ont trouvé un poste grâce au boncoin (*source : étude AZAO 2017 sur la contribution économique et sociale du site)  

« Tout ce qu'il vous faut pour aller travailler. Surtout un travail. » clame la campagne d’affichage aux tonalités orangées. Un réveil matin, un toaster à pain de mie, un vélo à deux roues ou un scooter, un sèche-cheveux, un presse-agrume… on trouve tout ce qu’il faut pour aller travailler sur leboncoin et aussi et surtout un emploi. Voilà ce que dit en substance la campagne d’affichage déployée sur 3 annonces, qui tranchent avec les codes des campagnes de marque employeur ou de recrutement habituelles. 

Dans la nouvelle séquence TV (3x20‘’), on retrouve les trois personnages de la première heure : l’infirmière, le mécanicien et le chercheur. Plus émotionnelle et plus personnelle, la campagne est construite sur l’idée du « premier jour ». Chaque nouvel emploi commence par un premier jour, redouté mais très attendu. Et si en 2017 c'était le vôtre ? 

Antoine Jouteau, Directeur Général du boncoin : « Même si la catégorie emploi existe depuis l’origine du site, 2016 a été charnière car nous en avons fait la priorité de l’année. Nous étions convaincus que notre expertise et la puissance de nos audiences nous donnaient les capacités de jouer un rôle dans la fluidification de ce marché. L’étude AZAO a révélé que 800 000 emplois ont été pourvus grâce au boncoin l’an dernier, confirmant notre intuition. Nous en sommes fiers, c’est un chiffre optimiste, qui prouve que des solutions existent. Quant au thème du premier jour, avec ce qu’il comprend d'appréhension et d’enthousiasme, il était aussi très parlant pour une entreprise comme la nôtre qui a recruté plus de 100 personnes en 2016 et aura 150 nouveaux collaborateurs qui vivront leur premier jour ici en 2017. »

Rappelons que l’agence Havas Paris gère la stratégie de communication globale du boncoin (stratégie de marque BtoC et BtoB, campagnes de communication, média et d'influence).

]]>
2017-05-30 00:00:00
ET SI LE FACTEUR RENDAIT VISITE AUX PERSONNES ÂGÉES ? LA POSTE ET SES 73 000 FACTEURS DEVIENNENT ACTEURS DU BIEN VIEILLIR À DOMICILE https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/65014/et-si-le-facteur-rendait-visite-aux-personnes-agees-la-poste-et-ses-73-000-facteurs-deviennent-acteurs-du-bien-vieillir-a-domicile https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/65014/et-si-le-facteur-rendait-visite-aux-personnes-agees-la-poste-et-ses-73-000-facteurs-deviennent-acteurs-du-bien-vieillir-a-domicile La Poste lance, à compter du 28 mai, une campagne sur son nouveau service à destination des personnes âgées : Veiller sur mes parents*. Désormais, les facteurs deviennent acteurs du lien social. Ils passent 1 à 6 fois par semaine**, au cours de leurs tournées, chez les personnes âgées ou isolées pour prendre de leurs nouvelles et en donner à leurs proches. Ces personnes bénéficient aussi d’un service de téléassistance 24h/24 opéré en partenariat avec Europ Téléassistance. Pour révéler ce nouveau service, Havas Paris a imaginé un dispositif multicanal qui prend appui sur un film diffusé en TV à compter du 28 mai.

« Ce nouveau service s’inscrit dans la stratégie de transformation du Groupe La Poste. Il capitalise sur notre fort ancrage territorial et la proximité de nos facteurs avec nos concitoyens. C’est une vraie réponse aux questions du bien vieillir à domicile en France. » explique Céline Baumann, Directrice de la Communication et des Relations Institutionnelles à la Branche Services Courrier Colis de La Poste.

Au cœur de la campagne de lancement qui s’appuie sur la volonté des seniors de vieillir à domicile, le film raconte avec subtilité la vie d’une personne âgée qui vit seule dans son petit appartement ordonné et propret où chaque pièce a son histoire, chaque souvenir sa place. Le film s’attache à valoriser le moment de convivialité et de complicité que partagent la vieille dame et le facteur, ce visage familier, qui constitue la valeur ajoutée de l’offre.

« On a vraiment voulu parler vrai et montrer à la fois l’évidence du service et celle de la relation entre cette grand-mère et ce jeune facteur. Tout le monde reconnaît sa grand-mère dans les mots et les petites habitudes de cette mamie plus vraie que nature et terriblement attachante » précise Christophe Coffre, Président Directeur de la création.

Le film est relayé par une campagne presse en PQR, un habillage des bureaux de poste et un plan display qui met en avant les bénéfices de l’offre à la fois pour les séniors et pour ceux qui les aident. 

]]>
2017-05-30 00:00:00
Paris Retail Week presente le Shopper Observer 2017 d'Havas Paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/64887/paris-retail-week-presente-le-shopper-observer-2017-dhavas-paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/64887/paris-retail-week-presente-le-shopper-observer-2017-dhavas-paris Rendez-vous phare dédié à la communauté du commerce global, la 3e édition de Paris Retail Week ouvrira ses portes du 19 au 21 septembre prochain à Paris.

Véritable lieu de tendances, Paris Retail Week décrypte les évolutions retail du moment pour apporter expertise et conseils aux retailers européens. En partenariat avec Havas Paris, Paris Retail Week présente les enseignements de l’observatoire du comportement des consommateurs et des évolutions du commerce. Place aujourd’hui à un commerce authentique et humain où l’émotion gouverne.

Le commerce entre dans une nouvelle ère. Amazon, mastodonte incontesté de l’e- commerce, ne cesse de se réinventer pour contenter ses clients. C’est en magasin physique de proximité que le géant étend désormais également son modèle de commerce embarqué dans tous les lieux du quotidien. A contrario, Carrefour et Walmart sont en pleine mutation avec le développement très rapide d’offres de e- commerce structurantes. Les géants se transforment et dessinent les fondamentaux d’un nouveau modèle mêlant intimement digital et physique. Pour autant, cette évolution n’est pas synonyme de l’avènement d’un commerce full digital, robotisé, dématérialisé. Bien au contraire, cette digitalisation ravive les attentes autour d’un commerce beaucoup plus humain, capable de susciter de la confiance et des émotions positives chez les consommateurs.

Le Shopper Observer Havas Paris 2017 fait le point sur les tendances qui gravitent autour de cet enjeu. Trois tendances parmi les sept enseignements émergent et modifient profondément la relation entre marques et consommateurs :

  • L’engagement des marques dans les débats sociétaux
  • Le passage du cognitif à l’émotionnel grâce notamment à l’intelligence artificielle
  • L’arrivée d’un nouveau super modèle combinant le on- et off-line​

79% des Français pensent que les marques ont le devoir d’agir pour la société

Au-delà du profit, les marques sont désormais engagées et militantes. Le Live Retail se constate à travers le changement de posture de nombreuses marques, qui vont plus loin que la RSE pour s’engager beaucoup plus fortement dans le débat public. Elles n’hésitent plus à montrer leur propres émotions, quitte à avoir des discours plus clivants vis à-vis d’une partie de la population.

Ces prises de positions font écho aux attentes des consommateurs : pour 79% des Français1, les entreprises ont désormais le devoir d’agir pour la société. En effet, 64% pensent que c’est une bonne chose que les entreprises prennent part au débat public pour défendre des valeurs et porter les changements de notre société.

Cette tendance militante est notamment présente aux Etats-Unis depuis l’élection de Donald Trump. De nombreux distributeurs (Gap, Ikea, North Face, Nike....) ont interpellé le nouveau dirigeant américain en lui demandant de ne pas remettre en cause l’accord de Paris sur le climat. La marque Ben & Jerry’s a, quant à elle, pris l’habitude sur Twitter d’animer sa communauté en abordant des sujets politiques et de choix de société (se consoler de l’investiture de Trump en mangeant des glaces). De la même façon, le CEO de Starbucks, Howard Schultz, a rapidement pris position contre la politique du président en proposant un hébergement gratuit aux immigrés interdits aux Etats-Unis.

En France, 33% des sondés pensent que c’est une bonne chose que les entreprises parlent de politique. On constate d’ailleurs que les marques prennent moins de risques en la matière dans l’Hexagone qu’aux Etats-Unis. Toutefois, certaines entreprises ont proposé des campagnes dédiées aux présidentielles comme Biocoop qui s’est engagée via une campagne militante portée par les salariés de ses magasins pour défendre sa vision de la société basée sur des valeurs sans artifices, ni faux-semblants. De même, Sixt a surfé sur le sujet avec des publicités réalisées suite aux résultats du premier tour : « Cher M. Macron, ni gauche, ni droite ? N’oubliez pas de prendre un bon GPS – Chère Mme Le Pen, on sait que vous penserez à fermer les portes. N’oubliez pas non plus d’ouvrir le toit ».

72% des Français ont peur d’un commerce déshumanisé par le numérique et l’intelligence artificielle

Près de 3⁄4 des Français (72%) ne sont pas prêts pour une relation robotisée et froide avec les marques. Ils sont 66% à souligner qu’ils aimeraient d’ailleurs qu’elles leur proposent spontanément des produits qui correspondent à leurs goûts.

N’ayons crainte, les avancées du digital se mettent au service de l’humanisation du commerce. Un nouveau terrain de jeu émerge: les progrès récents et fulgurants de l’intelligence artificielle (IA) et du big data permettent de saisir les émotions des consommateurs et de les comprendre pour mieux interagir avec eux et les satisfaire.

Les marques ne s’y sont pas trompées et développent depuis peu des prototypes et des projets autour de l’IA. Plus qu’un gadget, l’utilisation de l’IA, pour détecter les émotions, trouvent son application dans les magasins. Les chatbots et les nouveaux assistants conversationnels comme Alexa d’Amazon, Google Home, Cortana de Microsoft, ou encore Emotient d’Apple qui analyse les visages et qui pourrait être intégrée à Siri, sont emblématiques de ces capacités. La technologie « Realtime Crowd Insights », développée par Microsoft offre ainsi aux retailers l'opportunité d'effectuer une analyse statistique de la fréquentation de leurs magasins et d'identifier en temps réel le sexe, la tranche d'âge mais aussi les émotions du client. Autre exemple d’application, Uniqlo a lancé l’initiative UMood en Australie qui permet aux clients de choisir leurs T-shirts en fonction de leur humeur parmi les 600 proposés. Concrètement, l’activité cérébrale et l’état émotionnel du client, captés par un casque, amène l’ordinateur à sélectionner lui-même le modèle le plus approprié.

82% des millenials veulent des produits accessibles sur internet comme en magasin

Les consommateurs attendent un commerce qui offre un parcours plus fluide, sans attente, s'insérant dans leur vie quotidienne au service duquel, le site internet et le point de vente ne font qu’un. Pas moins de 71% des Français affirment souhaiter qu’à l’avenir, tous les produits de leur choix soient accessibles aussi facilement sur internet qu’en magasin. C’est particulièrement vrai pour 82% des 18-24 ans.

Un nouveau modèle se dessine, sans frontières entre le on- et le off-, pour vivre une expérience d’achat fluide et ultrasimple. Les consommateurs appellent notamment les pure players à s’inscrire dans cette tendance : 57% ont envie que les grandes enseignes (Amazon, Ventes Privées, Cdiscount, LeBonCoin...) ouvrent des magasins physiques. L’attente est forte chez les jeunes qui sont 70% à plébisciter la conversion.

Alors que les retailers physiques investissent dans la digitalisation de leur offre, les géants du Web repensent leur stratégie pour intégrer des boutiques physiques dans leur offre, dont les magasins Amazon Go sans file d'attente, sans procédure de check out, sont le symbole le plus évident.

Aujourd’hui, pure-players, marques et enseignes leaders du retail, s’hybrident et convergent vers un modèle unique ; un modèle dans lequel le magasin physique est profondément repensé dans un écosystème plus large. Un super-modèle de plus en plus digitalisé, de plus en plus proche, de plus en plus embarqué, mais qui pour être acceptable se doit aussi d'être de plus en plus humain.

Le comportement, les valeurs et les priorités des consommateurs sont impactés par les ruptures technologiques ou sociétales. Le commerce se réinvente encore et toujours pour une évolution corrélée aux attentes des consommateurs. C’est pourquoi, l’observatoire Havas Paris / Paris Retail Week apporte une réflexion sur ce sujet stratégique dans un monde en pleine révolution où la donnée nous fait parfois oublier l’essentiel : l’humain et ses émotions.

Précurseur sur les enjeux du retail, Paris Retail Week est le lieu propice pour la communauté d’échanger sur ces évolutions. L’événement proposera ainsi des conférences et ateliers novateurs autour de ces sujets pour aider les retailers à comprendre et appréhender les changements majeurs en cours dans le secteur. 

]]>
2017-05-18 00:00:00
LE SECOURS POPULAIRE FRANÇAIS LANCE SA PREMIÈRE CAMPAGNE D’APPEL AUX DONS PAR SMS https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/64798/le-secours-populaire-francais-lance-sa-premiere-campagne-dappel-aux-dons-par-sms https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/64798/le-secours-populaire-francais-lance-sa-premiere-campagne-dappel-aux-dons-par-sms Le téléphone est l’outil personnel le plus utilisé au quotidien par tout un chacun. Il sert à tout… ou presque ! Et s’il devenait aussi le moyen d’un geste simple de solidarité pour faire un don de 2, 5 ou 10 euros ? Multiplier les micro-dons, c’est multiplier les actions de solidarité de proximité au quotidien pour apporter une aide concrète, efficace à toutes les victimes de la pauvreté, de la précarité, de l’exclusion. Le Secours populaire français lance ainsi une initiative de solidarité originale avec cette première campagne de collecte de dons financiers par SMS. Imaginée par Havas Paris, qui s’engage pour la cause, cette campagne est relayée par un film diffusé sur le digital (35’') à partir du 12 mai, décliné en TV (20’’) et soutenu à la fois en affichage (print et digital) et en radio (1x20’’ et 1x30’’). Les espaces, gracieux, ont été négociés par Adcity.

La campagne invite à composer le 9 22 22 par SMS pour envoyer des micro-dons de 2, 5 ou 10 euros (Don2, Don5, Don10). Car 10 personnes qui envoient le SMS « Don5 », c’est un enfant qui part en vacances, 200 SMS, c’est le départ possible de toute une classe ! Soutenu par le slogan « Maintenant avec votre téléphone, vous pouvez même répondre à un appel aux dons », c’est donc à l’action que le dispositif incite avec ce geste simple qui peut faire beaucoup.

« Etre là où les gens sont, en l'occurrence sur leur smartphone et leur faciliter la démarche du don, c'est la meilleure façon de lutter contre l'indifférence qui bien souvent n'est que de la fainéantise ou de la procrastination. » explique Christophe Coffre, Président Directeur de la Création de l’agence Havas Paris.

« Beaucoup de Français connaissent et apprécient les actions du Secours populaire mais trop peu savent qu’il a avant tout besoin de dons financiers. » explique Julien Lauprêtre, Président du Secours populaire. « Avec cette campagne d’appel aux dons par SMS, nos bénévoles innovent. Cette initiative de solidarité originale permettra à tout un chacun d’aider des familles sans ressources, des enfants à partir en vacances, des jeunes aux petits revenus… pour faire reculer la misère, la pauvreté et l’exclusion. » 

]]>
2017-05-11 00:00:00
JULIEN CARETTE NOMMÉ PRÉSIDENT DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L'AGENCE HAVAS PARIS https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/64781/julien-carette-nomme-president-directeur-general-de-lagence-havas-paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/64781/julien-carette-nomme-president-directeur-general-de-lagence-havas-paris Havas Group annonce aujourd'hui une nomination importante en France. Julien Carette, Directeur Général de Havas Paris et Président de Havas Events, est nommé Président Directeur Général de l’agence Havas Paris en remplacement de Agathe Bousquet. 

Julien Carette prend les commandes de Havas Paris en qualité de Président Directeur Général, aux côtés de Christophe Coffre, Président Directeur de la Création. Havas Paris se hisse parmi les toutes premières agences de communication en Europe. L'agence compte plus de 500 collaborateurs en France après la fusion réussie avec Havas 360 début 2016.

Yannick Bolloré déclare : « Je suis très heureux de cette nomination stratégique qui vient renforcer le groupe Havas en France. Julien a brillamment réussi le développement d’Havas Events devenue en quelques années l’agence événementielle de référence en France. Il a également relevé le défi de l’intégration des métiers de l’événementiel au sein du Village Havas au service de toutes les agences et de leurs clients. Il a toujours été très impliqué dans la vie de l’agence Havas Paris. Pour toute l’équipe de direction il était le choix évident à la tête de cette agence où il a débuté sa carrière et gravi tous les échelons. Julien illustre parfaitement l’ADN Havas. Il a une compréhension profonde du Groupe et du marché. Il poursuivra l’excellent travail mené jusqu’à présent dans ses différentes fonctions. »  

Julien Carette : « Havas Paris connait depuis plusieurs années une croissance ininterrompue et n’a jamais cessé de se transformer pour accompagner des clients prestigieux dans tous les domaines de la communication. Elle est devenue une agence à part sur le marché français : hybride, pointue, intelligente, créative, influente, solidaire, iconoclaste. C’est un honneur d’en prendre la direction au côté de Christophe, pour continuer de cultiver ses atouts formidables - conseil, créativité, contenus - et contribuer, avec son collectif et le village Havas, à écrire un nouveau chapitre de son histoire. Les marques demandent de l’engagement, de la co-production, de nouvelles narrations, de nouveaux formats, dans un monde digital et fragmenté. J’y mettrai toute mon énergie. »

Cette nomination est effective immédiatement. Julien Carette conserve ses fonctions actuelles à la tête d'Havas Events.

Julien Carette - Biographie

Diplômé de l'Ecole Supérieure de Commerce de Bordeaux et de l'Université d'Uppsala (Suède), Julien Carette, 40 ans, a fait toute sa carrière au sein du groupe Havas.

Il rejoint le groupe en 1998 pour assurer le développement du réseau régional d'Euro RSCG, puis la direction Europe en qualité de Business Development Manager. Cinq ans plus tard, il rejoint Euro RSCG C&O (future Havas Paris), dont il prend en charge la direction du développement. Sous son impulsion, l’agence remporte de grandes compétitions (EDF, La Poste, Monoprix, Capgemini, Carrefour…) et connaît un développement soutenu. Julien Carette prend ensuite la responsabilité du pôle Talents de l’agence, spécialiste de la marque employeur, de la communication interne et de l’accompagnement du changement.

En 2010, Julien Carette est nommé Directeur Général adjoint d’Havas Paris puis Directeur Général en 2012. Il gère alors les budgets EDF, Monoprix, La Poste, AG2R La Mondiale, Ministère de la Défense, KPMG, l’Armée de l’air et l’ESSEC.

En parallèle, en 2011, le groupe Havas lui confie la présidence de Havas Events, agence de communication événementielle d’Havas en France avec l’ambition de faire de l’événement un levier d’expression stratégique pour les grands clients du Village Havas.

En cinq ans, il fait de Havas Events l’agence de référence du marché, la 1ère agence française au classement Limelight/BVA et l’Agence Evénementielle de l’Année 2016. Sous son impulsion, l’agence double de taille (passant de 7 millions à 15 millions d’euros de marge brute), rassemble une centaine de collaborateurs et imagine et organise quelques 250 événements par an, en France et à l’international, en lien avec toutes les agences du village. Parmi eux, le Show Hello Orange, dont la 5ème édition a eu lieu en avril 2017 ; Le Challenge Bibendum Michelin réunissant 6 000 personnes pendant 5 jours à Chengdu en Chine ; la conférence Sodexo Quality of Life Services, à New-York en 2015 ; Les Journées Particulières pour LVMH, dont la 3ème édition a eu lieu en 2016 ou encore l’événement du « come-back » de la marque Alpine. Il lance également de nouvelles offres : événements d’intérêt général (engagement sociétal des marques), Havas Events Luxe (Krug, Alpine, Fondation Louis Vuitton), événements grand public (entertainment, drive-to-store).

Julien Carette est par ailleurs Fondateur et Vice-Président de l’association professionnelle L’ÉVÉNEMENT qui rassemble les 75 principales agences événementielles françaises et membre de la commission qui a rédigé le contrat de filière Communication pour le Conseil National des Services auprès du Ministère de l’Economie et des Finances.

Julien Carette est enfin professeur et intervenant à l’ESSEC dans la chaire communication et marketing.

]]>
2017-05-09 00:00:00
HAVAS PARIS, PARTENAIRE DE PARIS RETAIL WEEK 2017 https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/64737/havas-paris-partenaire-de-paris-retail-week-2017 https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/64737/havas-paris-partenaire-de-paris-retail-week-2017 Havas Paris et son offre shopper seront partenaires de l'édition 2017 du salon Paris Retail Week qui se tiendra du 19 au 21 septembre prochain, à Paris expo Porte de Versailles. Havas Paris présentera pour Paris Retail Week les résultats de son observatoire* dédié au Live Retail - fil rouge de l’édition Paris Retail Week 2017 - ou comment le commerce sort du rationnel et imprime de nouvelles expériences émotionnelles ?

La présentation des résultats de l’étude sera suivie d’un débat entre retailers, marchands et e-marchands parmi lesquels Sébastien Badault, Directeur Général Alibaba France, Thierry Tallet, Directeur Général Ixina, Olivier de Mendez, Directeur Général Starbucks France et Alexandre Chevalier, Directeur Commercial Europe Delsey, à l'occasion de la conférence de lancement de l'événement (mercredi 17 mai à 08h30 au MAIF Social Club, Paris 3ème) ainsi que le mardi 19 septembre 2017 lors de la conférence d’ouverture de Paris Retail Week.

Inscriptions auprès de parisretailweek@oxygen-rp.com - 01 41 11 35 42.

*Shopper Observer est l’observatoire des comportements des consommateurs et des innovations mises en place par le commerce et les marques de l’offre shopper d’Havas Paris. 

]]>
2017-05-04 00:00:00
LA 5E EDITION DU #SHOWHELLO, ​LE RENDEZ-VOUS DES INNOVATIONS D’ORANGE SIGNÉ ​HAVAS EVENTS, HAVAS PRODUCTIONS ET HAVAS PARIS https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/64637/la-5e-edition-du-showhello-le-rendez-vous-des-innovations-dorange-signe-havas-events-havas-productions-et-havas-paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/64637/la-5e-edition-du-showhello-le-rendez-vous-des-innovations-dorange-signe-havas-events-havas-productions-et-havas-paris REVIVEZ LE SHOW ICI : HTTPS://WWW.ORANGE.COM

Pour la 5e année consécutive, Orange a fait confiance aux équipes d'Havas Events, Havas Productions et Havas Paris pour son Show Hello, le rendez-vous dédié aux innovations du groupe et décliné cette année autour de l'humain et du digital.
Les équipes d’Havas ont conçu une performance qui a fait écho à cette philosophie « human inside », tout aussi technique (scénographie modélisée en amont en réalité virtuelle, jeux de lumières combinés à des effets vidéo volumétriques, émission live et interactive sur Périscope) que profondément humaine (accompagnement musical interprété à la voix uniquement par un chœur de 15 personnes, innovations pitchées par les porteurs de projets en vidéo et par une centaine de démonstrateurs dans le showroom).
Côté innovation, cette journée à la salle Pleyel a été marquée par la présentation du projet de virtualisation de la box, de Djingo, l’assistant virtuel d’Orange, et bien sûr du lancement d'Orange Bank, une banque simple et accessible à tous.

Le 20 avril au soir, on dénombrait déjà plus de 180 000 spectateurs sur Periscope et 17 000 tweets générant 215 millions d'impressions. 

]]>
2017-04-26 00:00:00
« SOYEZ GENEREUX AVEC VOUS » LA NOUVELLE CAMPAGNE AMUSANTE DE LA FOIR’FOUILLE https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/64636/soyez-genereux-avec-vous-la-nouvelle-campagne-amusante-de-la-foirfouille https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/64636/soyez-genereux-avec-vous-la-nouvelle-campagne-amusante-de-la-foirfouille « SOYEZ GENEREUX AVEC VOUS »

LA NOUVELLE CAMPAGNE AMUSANTE DE LA FOIR’FOUILLE

La Foir’Fouille, leader français de l’équipement de maison discount, revient avec deux films (20’) décalés diffusés en TV à partir du 23 avril, imaginés par Havas Paris et son offre shopper. Réalisés par

« Laurent et Françoise » et produit par Wanda, ils enrichissent le discours centré sur le prix pour se concentrer sur la satisfaction consommateur et se distinguent grâce une identité sonore forte. Deux films qui montrent qu’avec la Foir’Fouille on peut vraiment se faire plaisir …

« On n'a jamais eu autant besoin de se faire plaisir et le plaisir n'est pas proportionnel à l'argent que l’on dépense. Dépenser peu n'est pas une honte, au contraire, c'est vu aujourd'hui comme un acte d'intelligence » explique Christophe Coffre, Président de l'agence Havas Paris.

Mettant en scène des situations humoristiques telles qu’un père qui remplit entièrement sa voiture d’objets en tout genre jusqu'à ne plus avoir de place et même oublier ses enfants sur le parking, ou encore un homme qui recouvre complètement son jardin d’objets de décoration, faute de pouvoir choisir, ces deux spots expriment qu’à la Foir’Fouille on a envie de tout et que le champ des possibles est vaste.

Rappelons que l’agence Havas Paris et son offre shopper accompagnent la Foir’Fouille pour sa communication depuis 2010. 

]]>
2017-04-26 00:00:00
« LES DÉFIS OUF DE LUC ET TOM » https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/64423/les-defis-ouf-de-luc-et-tom https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/64423/les-defis-ouf-de-luc-et-tom LA SERIE LOUFOQUE QUI DÉFIE LA RESISTANCE DE LA PLAQUE HABITO®

Placoplatre, leader français de l’aménagement intérieur, filiale de Saint-Gobain a
confié à Havas Paris et son offre shopper le lancement commercial de sa nouvelle
plaque de plâtre Habito®, une innovation majeure qui vise à devenir le nouveau
standard du marché. Pour lutter contre le préjugé de fragilité des plaques de plâtre,
l’agence a imaginé une démo humoristique sous forme d’une série diffusée en TV et
digital à partir du 9 avril. Réalisée par Mabrouk El Mechri (Wanda) sous la direction
créative de Stéphane Morel, Directeur de création Havas Paris à Lyon et Marseille, la
série (4 épisodes) met en scène un duo de colocataires maladroits et attachants qui
se lancent des défis et testent ainsi la résistance des plaques Habito®.

Une partie de tennis avec des poêles (« Luc et Tom défient les têtes de séries »),
une chasse à la souris (« Luc et Tom défient le monstre »), ou encore une course de
planches à roulettes (« Luc et Tom défient le mur du son »)… Le duo de grands
enfants n’a peur de rien pour mettre à l’épreuve le produit… Qui finira intact, malgré
les chocs et charges de nos 2 anti-héros.

La série est relayée par un dispositif d’animation des points de vente (PLV, affichage,
test produits) et soutenue par deux films de preuve ainsi que des contenus sur le site
internet de la marque.


A propos de Placoplatre (www.placo.fr)

Placoplatre propose aux professionnels et aux particuliers, des solutions d’isolation
et d’aménagement intérieur innovantes, qui participent activement au confort et à la
qualité de vie. L’entreprise Placoplatre fait partie du groupe Saint-Gobain, qui
conçoit, produit et distribue des matériaux et des solutions pensés pour le bien-être
de chacun et l’avenir de tous.

]]>
2017-04-10 00:00:00
L’INSTITUT NATIONAL DU CANCER (INCA) LANCE UNE NOUVELLE CAMPAGNE DE PRÉVENTION CONTRE LE CANCER COLORECTAL https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/64126/linstitut-national-du-cancer-inca-lance-une-nouvelle-campagne-de-prevention-contre-le-cancer-colorectal https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/64126/linstitut-national-du-cancer-inca-lance-une-nouvelle-campagne-de-prevention-contre-le-cancer-colorectal Responsable de 18 000 décès par an, le cancer colorectal est le 2ème cancer le plus meurtrier en France (1 personne sur 30 touchée au cours de sa vie et 3e le plus fréquent chez les plus de 50 ans) et pourtant, il demeure méconnu. C’est pourquoi l’Institut national du cancer (INCa) et le Ministère des Affaires sociales et de la Santé lancent une nouvelle campagne d’information. Diffusé le 12 mars en télévision, le film « un contrôle de routine » (25’) signé Havas Paris, invite les femmes et les hommes de plus de 50 ans au dépistage. Car quand il est détecté à temps, le cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10.
C’est tout le message du film réalisé par Wilfrid Brimo sous la direction créative de Christophe Coffre qui a pour ambition de raconter une histoire universelle et forte, de nature à être comprise par tous. Clairement inspiré des polars des années 50, le spot en noir et blanc, tourné en studio, présente le cancer colorectal comme un tueur en série avançant dans la nuit sur une route déserte et que rien ne semble pouvoir arrêter. Jusqu’à ce qu’un simple contrôle policier de routine mette fin à sa cavale…
« Le ton est direct et informatif mais la forme métaphorique a été pensée pour retenir l’attention des gens et contourner à la fois la gravité et l’intimité du sujet. » raconte Christophe Coffre, Président de l’agence Havas Paris. « Le polar façon Hitchcock évoquera des tas de choses à plein de gens et en particulier à la cible concernée, qui a été nourrie par ce cinéma, étant plus jeune. »
Zoom sur la campagne : « Un contrôle de routine »
1 annonce presse
1 film TV « un contrôle de routine » à partir du 12 mars et jusqu’à fin mars
1 Making Of
Chaines nationales et thématiques France et DOM TOM (TF1, France Télévisions et M6),
chaînes de la TNT, câble et satellite. 

]]>
2017-03-10 00:00:00
Chez IXINA, la tournée des concurrents c'est possible ! ou comment mieux pactiser avec le consommateur ? https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/62603/chez-ixina-la-tournee-des-concurrents-cest-possible-ou-comment-mieux-pactiser-avec-le-consommateur https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/62603/chez-ixina-la-tournee-des-concurrents-cest-possible-ou-comment-mieux-pactiser-avec-le-consommateur IXINA dévoile sa campagne publicitaire et sa nouvelle signature de marque de l’enseigne : QUAND IXINA, TOUT VA ! Cette communication, en rupture avec les codes du marché de la cuisine équipée, tant dans le ton que dans le message, traduit les nouvelles ambitions de l’enseigne qui rassemble 120 points de vente en France et prévoit d’ouvrir 20 nouveaux magasins en 2017. IXINA y affirme sa différence et s’engage encore plus loin auprès de ses consommateurs. Signée Havas Paris et son offre shopper, la campagne se décline en TV (3 spots), en radio, affichage et sur le digital à compter du 5 mars.

Chez IXINA, on conseille d’abord, on vend après ; On n’a rien à cacher, on laisse visiter. On met tout en œuvre pour rentrer dans le budget de départ, on compare, on demande plusieurs devis, on se laisse le temps de réfléchir. Pour lancer et affirmer cette nouvelle stratégie de marque, la campagne IXINA, au ton simple et décalé, met en avant les engagements de l’enseigne : la tournée des concurrents ? IXINA l’assume. Il n’y a qu’à comparer, il n’y a pas plus transparent ! Le dispositif place IXINA comme un véritable acteur du changement, de la modernité et de la confiance : choisir IXINA, c’est l’assurance d’un projet réussi en toute sérénité.

«Nous ne sommes pas habitués à voir un vendeur de cuisine parler avec autant de franchise des pratiques et des prix de ses concurrents. » explique Alban Pénicaut, Directeur de création Havas Paris. «La campagne mise également sur la sympathie du personnage en y ajoutant une bonne dose d'humour et d'absurde.»

Avec près de 120 magasins en France pour un chiffre d’affaires de 230 millions d’euros en 2016, l’enseigne du groupe FBD (Franchise Business Division qui comprend les enseignes IXINA, Cuisine Plus et Cuisines Références) prévoit d’ouvrir 20 nouveaux magasins en 2017 et confirme son dynamisme. Elle prévoit d’atteindre les 200 points de vente d’ici cinq ans.

«Notre stratégie de développement prévoit trois types d’implantations : les magasins de 300 à 400 m2 en périphérie des villes, ainsi que les surfaces de 150 à 300 m2 pour
 les agglomérations plus modestes en termes de zone de chalandise. En parallèle, nous allons développer l’implantation de notre format IXINA City, au cœur des grandes villes pour répondre aux spécificités de l’habitat citadin. » explique Thierry Tallet, Directeur Général de IXINA.

Zoom sur la campagne : du 5 au 18 mars 2017
1 Nouvelle signature de marque : « Quand Ixina, tout va »
2 Spots de marque : « Le prospectus » et « Le devis » (2 x 20’)
1 Spot promotionnel : « La pose offerte » (1 x 10’)Spots radio (2 x 15’)
1 Campagne d’affichage et presse (5 visuels)
350 Spots TV et web : TF1, M6, TMC, TEVA, TV Breizh, CStar, C8+, BFM, + Pack Multidoc : RMC Découverte, Discovery Channel,
SC Discovery Science, National geographic, Nat Geo Wil ; Voyage 

]]>
2017-03-09 00:00:00
ALPINE : LE MYTHE REPREND VIE OU COMMENT UNE MARQUE AUTOMOBILE OSE LE TOUT DIGITAL POUR SON COME BACK ? https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/63223/alpine-le-mythe-reprend-vie-ou-comment-une-marque-automobile-ose-le-tout-digital-pour-son-come-back https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/63223/alpine-le-mythe-reprend-vie-ou-comment-une-marque-automobile-ose-le-tout-digital-pour-son-come-back Après plus de 20 ans d’absence, la marque Alpine écrit une nouvelle page de sa légende avec la présentation aujourdhui de son nouveau modèle de série au Salon International de l’automobile de Genève 2017 (#alpineA110 - live tweet sur @alpine_cars et facebook live alpinesportscars à partir de 13h15). Cet événement très attendu marque le point d’orgue d’un dispositif 100% phygital orchestré par l’agence Havas Paris avec la collaboration de Havas Events, de W&Cie et du village Havas depuis décembre 2015.

A l’opposé des lancements de voiture à grand renfort de campagnes publicitaires télévisées, Alpine a tout misé sur le digital et les formats innovants pour raviver la flamme d’une communauté de passionnés exigeants et éveiller la curiosité de plus récents adeptes. La marque a bâti un écosystème interconnecté où chaque point de contact révèle une facette de la marque : un site conçu comme un magazine ou un Tmblr arty et qui accueille aujourd’hui un nouveau film, une appli mobile pour les « early adopters », un e-shop qui ouvrira en avril… Mais au commencement, il y eut un tweet sous le ralliement de Alpine is back !, inauguration d’une stratégie de social media tactique ainsi qu'un grand événement.

« Ce lancement automobile qui s’appuie sur une animation de communautés autour de l’expérience digitale, des events, et du brand content, préfigure les nouveaux formats de communication. » explique Valérie Planchez, Vice-Présidente de Havas Paris. « Il a été rendu possible grâce à une relation annonceur-agence extrêmement collaborative et agile. ».

Ce lancement inédit déployé sur 12 mois en Europe (France, GB, Allemagne) et au Japon a été orchestré par Havas Paris (conseil, création, contenus, pr, epr, social media). Il a nécessité la contribution et la mise en musique des compétences du Village Havas en France : événementiel/Havas Events, architecture et design des points de vente /W&Cie, production/ Digital Factory-Havas Productions-HCRLS ainsi que Havas Forward Media et les agences du réseau (Cake London, Havas Tokyo et Havas PR Hamburg).

Un événement pour une communauté de passionnés
Alpine, marque française passée à la postérité sous le surnom de « Porsche française » se reconnecte pour la première fois avec sa communauté il y a tout juste un an, le 16 février 2016 à Monaco, théâtre de ses victoires historiques. Afin de proposer une expérience unique et transmettre le mythe, la marque a rassemblé 80 collectionneurs de berlinettes pour organiser un rallye en équipage sur la route du col de Turini, parcours mythique du rallye de Monte-Carlo. Trait d’union entre le passé et le présent, l’événement a reconnecté la marque avec son héritage devant un public de 150 journalistes et influenceurs internationaux. Cette conférence de presse  événementielle, embarquée et digitale a trouvé un large écho dans les médias et sur les réseaux sociaux qui découvraient en live l’Alpine Vision, concept-car très fidèle au futur modèle de série (+ de 400 retombées presse internationale et web // 37 millions d’impressions générées sur Twitter // #AlpineIsBack, trending topic France sur la journée).

Le design pour origine
Reflet d’un style de vie, Alpine c’est une histoire de design, une aventure visuelle, un univers graphique qui stimule l’imaginaire. Sous l’œil avisé de Lucas Mongiello, Art supervisor d’Havas Paris responsable de la direction artistique, les images et les signes procèdent d’une belle épure et d’une grande modernité. C’est avec cette exigence esthétique qu’Alpine a dessiné son site et conçu ses contenus comme le premier film de marque (réalisé à base de gif)le roadtrip « La route bleue » qu’elle a effectué entre la Suisse et l’Italie ou l’expérience originale qu’elle a proposé pour la Fiac. Pour ce faire, la marque n’hésite pas à faire appel à des talents comme les jeunes photographes Amy Shore et Vincent Perraud, ou l’artiste Camille Moulin-Dupré qui signe les illustrations pour le lancement au Japon.

Le pari du tout digital pour toucher une clientèle haut de gamme et connectée
La marque a bâti un écosystème interconnecté où chaque point de contact révèle une facette de la marque. C’est ainsi que le dispositif conjugue un site conçu comme un magazine ou un Tmblr arty, une appli mobile pour les « early adopters » et un e-shop qui ouvrira en avril. Mais Alpine, c’est aussi une stratégie de social media tactique répondant au ralliement de #Alpineisback qui relate la vie de la marque au quotidien et en compétition (championne du Monde de la compétition LMP2 en 2016 et aux 24H du Mans). Le tout pour mieux s’adresser à une clientèle haut de gamme et connectée.

Le site alpinecars.com, un vrai magazine
Pensé comme un véritable magazine, le site alpinecars.com est un hymne à l’image fixe ou animée. En revisitant avec modernité l’héritage de la marque, il installe l’univers et les nouveaux codes graphiques. Ergonomique, esthétique, harmonieux, il propose un parcours utilisateur fluide, des contenus éditorialisés qui racontent l’héritage, relaient les temps forts (Alpine à Goodwood, Alpine sur la route bleue, Alpine au Japon…) et présentent les show cars et futurs modèles (atelier, lignes, ingénierie, technologie…). Les textes ont été confiés à des journalistes comme Marie Farman spécialisée en design. Photos, croquis, illustrations, vidéo, textes… le site accueille tous types de formats et notamment le prochain film de démonstration du véhicule de série (55’) tourné au Col de Turini et réalisé par Lucas Mongiello.  

Les réseaux sociaux avec des contenus différenciés
Destinés à faire rayonner les contenus du site, les 3 réseaux sociaux de la marque possèdent une éditorialisation propre à même de s’adresser aux différentes communautés, territoriales ou qualifiées : Facebook (France, Angleterre, Allemagne, Japon), Twitter (France, Angleterre, Japon) et Instagram (compte multi-langues français et anglais).

  • 1er espace de rencontres entre la marque et ses passionnés, la page Facebook Alpine regroupe les fans de la première heure. Elle délivre des informations backstages (vidéos, gifs, photographie) servies par un ton authentique et connivant.  
  • Les profils Twitter, eux, diffusent de l’information en temps réel sur l’actualité de la marque à l’intention des leaders d’opinion, des influenceurs et des journalistes ainsi qu’à une cible CSP+.
  • Pensé comme un portefolio d’artistes, l’Instagram Alpine nourrit un public d’esthètes séduits par le véhicule et surtout le style de vie qui y est associé. Le compte donne à voir les aspérités artistiques de la marque. Les publications sont pensées comme des « séries » ; des séries de 9 visuels thématiques (compétition, pièces détachées, roadtrip…).

 

Des magasins physique et digital
Fin mars, un flagship ouvrira ses portes à Boulogne (122 bis avenue du Général Leclerc) pour proposer une immersion dans l’histoire de la marque et la découverte du nouveau véhicule. L’espace a été imaginé (architecture, équipements) par W&Cie avec la collaboration d’Havas Paris pour l’ensemble des contenus et le plan d’animation. Il préfigure les concessions Alpine qui ouvriront à partir d’octobre. Il sera complété en avril par un e-shop accessible depuis le site alpinecars.com qui commercialisera une collection de produits dérivés pour les passionnés de compétition, des produits plus lifestyle de type bagagerie ainsi que des éditions limitées.  

Une appli mobile pour les pré-commandes
L’application mobile destinée aux « early adopters » a été pensée pour recueillir les précommandes du modèle de série.  Lancée le 10 décembre dernier, soit au terme d’une année de communication, elle a permis de commercialiser les 1955 véhicules de l’édition limitée « Alpine Première Edition » en l’espace de 48H seulement sur l’ensemble des pays !

]]>
2017-03-07 00:00:00
La saga Winamax continue... Rémi a de nouveaux amis. https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/62508/la-saga-winamax-continue-remi-a-de-nouveaux-amis https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/62508/la-saga-winamax-continue-remi-a-de-nouveaux-amis Diffusion à partir du 13 janvier sur le petit écran   

Dans la continuité de la saga lancée en août 2015, Winamax revient en force avec une série de 35 billboards humoristiques à découvrir sur le petit écran à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 mai prochain. Signés Havas Paris, ces billboards (35 x 8’’) accompagneront le quotidien des supporters de football tout au long de la 2ème partie de saison avant et après les émissions de foot ainsi que les matchs des principaux championnats de foot sur les chaines CANAL+, CANAL+ Sport, Info Sport, SFR Sport, I-Télé et BeIN Sports.

Pour le plus grand plaisir des fans, on retrouvera Rémi, l’icône publicitaire de la marque pour les paris sportifs et sa femme qui partage sa vie parfois extravagante de passionné de football. Et pour l’occasion une kyrielle d’invités prestigieux - Patrick Bruel, Raymond Domenech et Estelle Denis, Kool Shen, Julien Cazarre et Moundir - se joignent à eux pour témoigner avec humour et dérision de leur passion pour le foot.

« C’est une démarche que nous avions déjà entamée l’année dernière avec des  billboards déclinés de notre expression publicitaire. Cette année, nous avons voulu aller plus loin dans le divertissement afin que ces points de contacts véhiculent mieux l’état d’esprit communautaire de Winamax auprès du grand public. » précise Mathieu Porri, directeur de la communication de Winamax

« Rémi et sa femme sont très vite devenus de véritables personnages populaires après seulement deux films publicitaires.» se réjouit Christophe Coffre, Président en charge de la création à Havas Paris. « Ce qui nous permet aujourd’hui de jouer avec eux, avec ce qu’ils représentent et de les confronter à d’autres « personnages » toujours avec humour et dérision. » 

]]>
2017-01-13 00:00:00
“TEARS” and “SPEED” TWO SPECTACULAR ADVERTS FOR STUDIO+’s GLOBAL LAUNCH https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/62482/tears-and-speed-two-spectacular-adverts-for-studios-global-launch https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/62482/tears-and-speed-two-spectacular-adverts-for-studios-global-launch Small format and big ambitions for Studio+, the first global premium series offer for smartphones launched early December by Vivendi and Canal+. Tears and Speed (from Havas Paris) will be screened in cinemas and on mobiles to back the launch. Directed by Julien Seri, produced by HRCLS (Hercules) and overseen by creative director Christophe Coffre, both ads aim to show just how much fun viewing films on mobiles can be.

The two action-packed ads were shot simultaneously, the outside scenes in Chicago while the inside scenes were filmed in a Bangkok studio where an underground station including train and carriage was built (see filming diary). This consisted of a metal and painted wood set that took three weeks work. The movable set enabled the team to create four different underground stations. Both ads needed considerable 3D and special effect post-production work to simulate the speeding train in Speed and the wave in Tears.

Christophe Coffre, Havas Paris Chief Creative Officer, said : “We need to demonstrate that emotion and action are just as intense in the mini-series format (10 x10”). I’m very proud of these two little cinematic gems”.

Targeting the 600 million smartphone owners in countries where Vivendi plans to introduce its latest venture over the next 18 months, both ads will be screened in USA, Canada, throughout South America, France, Italy and soon the rest of Europe. 

Gilles Galud, CEO of Studio+ said proudly: “These two top-class adverts show how people can view films on mobile phones while showcasing our planned premium series offer”.

Filming details

  • 2 days shoot in Chicago of outdoor scenes  
    - Filming by drones and Red Epic
  • 3 days shoot in Bangkok of inside scenes  
    - A 22,000 square feet studio
    - 23 days to build sets (train + station scenes)
    - 4 different platforms put together using a movable set
    - Filmed by chief operator Reynald Capurro + director Julien Seri (2 cameras)
    - Wardrobe for over 50 people by French stylist Tamara Faniot
  • 10 weeks post-production  by HCRLS (Hercules) and Mikros
  • Original music
    Speed : Vincent Carlo and Marius Lenoir, 2 action movie music composers with a Las Vegas studio - Tears : Daniel Wohl
]]>
2017-01-10 00:00:00
"TEARS" et "SPEED" DEUX FILMS PUBLICITAIRES A GRAND SPECTACLE POUR LE LANCEMENT MONDIAL DE STUDIO+ https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/62481/tears-et-speed-deux-films-publicitaires-a-grand-spectacle-pour-le-lancement-mondial-de-studio https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/62481/tears-et-speed-deux-films-publicitaires-a-grand-spectacle-pour-le-lancement-mondial-de-studio Petit format et grandes ambitions aussi coté publicitaire pour Studio+, l’application consacrée aux contenus dédiés aux smartphones lancée par Vivendi et Canal+ en décembre. Diffusés sur mobile et au cinéma, deux spots « Tears » et « Speed » signés Havas Paris soutiennent ce lancement mondial. Réalisés par Julien Seri et produit par HRCLS (Hercules) sous la direction créative de Christophe Coffre, les deux spots à grand spectacle proposent une mise en scène spectaculaire de l’usage et de l’expérience utilisateur.

A l’adresse des 600 millions personnes possédant un smartphone dans l’ensemble des pays où Vivendi compte introduire son dernier-né d’ici à 18 mois, les deux spots seront diffusés au Brésil et dans les pays d’Amérique Latine, en France, en Italie et bientôt ailleurs en Europe, aux Etats-Unis et au Canada.

« On devait faire la démonstration que le format des mini-séries (10 x10’’) n’empêche ni l’émotion ni le spectaculaire. » explique Christophe Coffre, Président en charge de la création d’Havas Paris. «Je suis très fier de ces deux petits bouts de cinéma. ».

Ces deux films d’action ont été tournés en même temps, à Chicago pour les extérieurs puis à Bangkok pour les scènes d’intérieur grâce à la reconstitution d’une station de métro avec rame et wagons (cf making of) ; un décor amovible en métal et en bois peint, qui a nécessité 3 semaines de travail et permis de recréer jusqu’à 4 stations de métro différentes. Les films ont nécessité un important travail de post-production à base de 3D et d’effets spéciaux (10 semaines) pour simuler notamment la vitesse du train (« Speed ») et la vague (« Tears »).

« Ces deux films publicitaires de très grande qualité illustrent la consommation audiovisuelle sur mobile tout en reflétant parfaitement notre ambition de contenus Premium. » se félicite Gilles Galud, Directeur Général de Studio+.

Zoom sur la campagne

2 jours de tournage en extérieur à Chicago (plans extérieurs)
Prises de vues avec Drônes et Red Epic
3 jours de tournage à Bangkok (plans intérieurs)
- 1 studio de + 2 000m2
- 23 jours pour construire les décors (scènes de train et stations)
- Création de 4 quais différents grâce à un décor amovible
- Gestion de 2 caméras en permanence par Reynald Capurro, chef opérateur et Julien Seri, réalisateur
- La styliste française Tamara Faniot a habillé plus de 50 personnes
10 semaines de post-prod par HCRLS (Hercules) et Mikros
1 musique originale :
- Vincent Carlo et Marius Lenoir, 2 compositeurs de musique de films d’action en studio à Las Vegas (« Speed »)
- Daniel Wohl (« Tears ») 

]]>
2017-01-10 00:00:00
SNCF ORGANISE LE PREMIER MULTIPLEX PERISCOPE EN FRANCE POUR LA CIRCULATION DE SON NOUVEAU TGV L’OCÉANE https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/62412/sncf-organise-le-premier-multiplex-periscope-en-france-pour-la-circulation-de-son-nouveau-tgv-loceane https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/62412/sncf-organise-le-premier-multiplex-periscope-en-france-pour-la-circulation-de-son-nouveau-tgv-loceane Pour célébrer la première circulation du TGV L’Océane dimanche 11 décembre vers Bordeaux et Toulouse, les équipes d’Havas Paris, d’Havas Events et SNCF ont imaginé et orchestré le premier multiplex Periscope en France. Ce dispositif digital résolument innovant, co-produit avec WeScope, a pris la forme d’une émission spéciale depuis le compte @DansLeTGV. Suivie par quelques 58 000 spectateurs en live, ce Periscope a été regardé par 100 000 spectateurs en 48 heures à peine en replay.
Animée en direct de 12h à 13H ce jour-là par la journaliste Ariane Massenet depuis le Darwin, haut lieu bordelais, plusieurs invités (5 blogueuses, 2 collaborateurs SNCF dont le responsable design TGV et un Chef de bord très actif sur les réseaux sociaux) se sont succédés en plateau et en multiplex depuis différents lieux à Bordeaux mais aussi à bord de la nouvelle rame TGV L’Océane. Interactive, l'émission invitait en outre la twittosphère à réagir et à poser ses questions.
Cette innovation est le point d'orgue d'un dispositif « phygital » (physique et digital) qui a mêlé création, événementiel, e-pr et social média pour proposer aux voyageurs une véritable expérience de marque depuis le 25 novembre : faire découvrir les innovations du train sans oublier les attraits de la Région Sud-Ouest.
Ce dispositif a notamment comporté un film immersif 360° « N’imaginez plus » (2’30) » (1,5 millions de vues sur Facebook) qui a projeté les voyageurs en gare (distribution de 8000 cardboards) et sur les réseaux sociaux dans ces rames de dernière génération, une collaboration avec des streets artistes locaux pour habiller les motrices, des animations voyageurs en gare et dans les rames, les inaugurations avec les élus locaux de Bordeaux, de Toulouse et un recueil des bons plans et de lieux recommandés des blogueuses de la région dans un document distribué dans les rames.. 

]]>
2016-12-16 00:00:00
« T’ES SÛR… ? » https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/62331/tes-sur https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/62331/tes-sur LE 17ÈME ÉPISODE DE LA SAGA ELECTRIC EDF SUR NOS ECRANS À PARTIR DE DEMAIN 

Eric revient pour le 17ème épisode de ses aventures électriques regroupées dans la saga ElectricRIC EDF. Eric reproche désormais à sa femme de trop utiliser son sèche-cheveux, ce qui ferait selon lui grimper leur facture d’électricité. En revanche, son énorme simulateur de vol, lui, n’aurait rien à voir dans cette affaire… Un quiproquo dont Eric se tire avec sa bonne foi habituelle ! Consacré au simulateur de consommation embarqué dans l’appli EDF&Moi, ce nouvel épisode sera diffusé à partir du 9 décembre en TV, web et au cinéma (30 et 45’’) et signe la fin de la Saison 3 de la saga lancée en juin 2014.
17 épisodes et 30 mois plus tard, la marque patrimoniale française a valorisé 12 offres de services et investit 13 vagues de communication TV/web/radio/cinéma. Quant aux Français, ils sont toujours au rendez-vous de ce spin-off de Platane : après 16 épisodes, la reconnaissance publicitaire atteint les 80% (versus la norme TV à 55%). Ils retrouvent immédiatement un univers et continuent de le trouver différent des autres publicités pour 80% d’entre eux. Plus de 3 Français sur 5 continuent d’attendre la suite… 

]]>
2016-12-08 00:00:00
Havas Paris remporte l'armée de l'air pour 3 ans https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/62222/havas-paris-remporte-larmee-de-lair-pour-3-ans https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/62222/havas-paris-remporte-larmee-de-lair-pour-3-ans

A la suite d’une compétition d’agences initiée en décembre 2015, l’agence Havas Paris remporte le budget de communication de l’Armée de l’Air pour une durée de 3 ans.
Quelques semaines après le gain du budget La Poste, l’agence présidée par Agathe Bousquet et Christophe Coffre, se voit ainsi chargée de définir et décliner la stratégie globale de communication de l’Armée de l’Air pour les campagnes annuelles de recrutement 2017, 2018 et 2019.
La prochaine campagne, prévue pour juin 2017, prendra la forme d’un dispositif de communication à même de convaincre les jeunes de la génération z, les digital natives, à l’heure où ils commencent à entrer sur le marché du travail. 

]]>
2016-11-22 00:00:00
Havas Paris et Havas Events illuminent ce soir les Champs-Elysées Les Champs-Elysées, une marque patrimoniale française depuis 100 ans #illuminations2016 https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/62221/havas-paris-et-havas-events-illuminent-ce-soir-les-champs-elysees-les-champs-elysees-une-marque-patrimoniale-francaise-depuis-100-ans-illuminations2016 https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/62221/havas-paris-et-havas-events-illuminent-ce-soir-les-champs-elysees-les-champs-elysees-une-marque-patrimoniale-francaise-depuis-100-ans-illuminations2016 Le 21 novembre à 18H45, Havas Paris et Havas Events illuminent les Champs Elysées aux cotés de l’association Comité Champs Elysées. Les Illuminations représentent la signature des Champs-Elysées et concrétisent le désir de divertir les Parisiens et les visiteurs pour les fêtes de fin d’année en mettant en avant l’excellence et l’innovation française. 

Ainsi Havas Paris et Havas Events accompagnent-elles l’événement annuel dans son volet PR et ePR, événementiel (scénographie) et publicitaire après avoir imaginé le design du nouveau logo « Illuminations 2016 » incarnées cette année par Teddy Riner, Champion Olympique de judo. 

Cela fait désormais 100 ans que le Comité Champs Elysées œuvre au profit de l’image de la marque Les Champs Elysées. Etendard du luxe à la Française, vitrine incontestée du tourisme, symbole des savoir-faire français, Les Champs Elysées et son quartier regroupent les plus belles marques françaises dans les secteurs clés de son économie : automobile, compagnies ariennes, tourisme, loisirs, mode, culture, information… 

« A l’heure où le tourisme montre des signes d’essoufflement, la marque Les Champs Elysées participe au rayonnement de la Ville de Paris et de la France. » explique Julien Carette, Président d’Havas Events : « Nous sommes très fiers de travailler pour cette marque patrimoniale française qui sait innover et qui incarne un actif économique de premier plan. » 

“Les Champs-Elysées sont une marque à part entière et nous réfléchissons en ce sens. » explique Jean-Noël Reinhardt, Président de l’association. « Nous devons anticiper les évolutions et innover pour préserver l’image mythique de l’Avenue et du quartier et conserver toute son attractivité.”

]]>
2016-11-21 00:00:00
« UNE NOUVELLE IDÉE DE LA POSTE » SAISON 3 https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/61988/une-nouvelle-idee-de-la-poste-saison-3 https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/61988/une-nouvelle-idee-de-la-poste-saison-3 La Poste poursuit la saga initiée en 2014, avec le 3ème volet de sa campagne « plus proche, plus connectée, une nouvelle idée de La Poste » qui illustre sa capacité à proposer des nouveaux produits et services utiles pour simplifier le quotidien de tous les Français. Visible à partir du 30 octobre 2016, le dispositif multicanal – films TV, presse, radio, digital et opérations spéciales –  imaginé par Havas Paris, BETC et Starcom met en lumière deux services qui simplifient la vie au quotidien : l’application Digiposte + pour les particuliers et les services Côté Propour les professionnels.

Digiposte + est une application intelligente qui aide les Français à mieux gérer leurs démarches quotidiennes et leurs documents importants. En plus de récupérer et de classer tous les documents de la vie quotidienne, la couche d’intelligence permet au consommateur d’être notifié de la date d’inscription à ses cours de sport, de retrouver la garantie de ses appareils ou son dernier justificatif de domicile, de constituer et d’envoyer en 1 clic son dossier de location d’appartement… Ce qui a inspiré une campagne digitale multi-touchpointparticulièrement décalée.

Véritable assistant numérique, cette application est en fait un bras droit, notre deuxième bras droit. Nous avons décidé de prendre l’expression au pied de la lettre pour démontrer qu’avec un deuxième bras droit, on en fait plus. Mais comment bloquer le scroll des internautes qui accordent moins de 3 secondes aux contenus publicitaires digitaux ? Plutôt qu’une écriture narrative, nous avons créé une anomalie visuelle qui retient l’attention. Le scroll est, comme notre regard, accroché par cette bizarrerie que l’on cherche à décrypter. Le message est révélé sans attendre : « On en fait plus avec un bras droit à ses côtés ».

En TV et VOL, le film « Le déjeuner », met en scène un père tentant de dissuader son fils de prendre son indépendance au motif qu’il ne réussira pas à gérer son quotidien sans ses parents. La campagne sera aussi visible en presse.

L’accompagnement des professionnels est également au cœur de la nouvelle campagne avec trois services clés : les espaces Côté Pro, le conseiller dédié et la nouvelle plateforme en ligne Côté Pro.

Des services qui font l’objet d’une campagne autour d’un patron qui, refusant de voir partir son apprenti préféré, tente de le dissuader de monter son entreprise au motif qu’il sera « seul ». Une relation touchante qui a inspiré trois films TV et web

Ces films s’accompagnent d’un dispositif de bannières dynamiques innovant qui permet de s’adresser spécifiquement aux professionnels en fonction de leur secteur et de leurs besoins, d’une annonce presse, et d’un spot radio.

Zoom Media sur la campagne

Comme les années précédentes, ce sont les formats vidéo qui portent la transformation de La Marque Jaune en 2016 ; d’abord auprès du plus grand nombre en TV sur Digiposte +, et en TV et radio sur les professionnels. Des formats courts et impactant en digital viennent adresser efficacement chacune des cibles potentielles en complément. Au global, un pont entre la puissance des media historiques et l’ultra-ciblage en digital est rendu possible par un travail d’insight très poussé mis en lien avec la DMP du Groupe La Poste.

Sur Digiposte +, un volet OPS est pensé pour événementialiser le lancement en PQN et apporter, via différents contenus en presse magazine, digital et radio, un éclairage pédagogique sur les usages de l’application.

Sur la cible des pros, population très hétérogène, la volonté de La Poste est d’apporter la bonne preuve à chacun d’entre eux. Un dispositif de création dynamique rendu possible par la DMP et la technologie Adventory permet d’adresser chaque pro au prisme de son activité avec un message et un visuel sur-mesure. Et en complément, La Poste s’associe à TF1 pour mettre en place la première campagne d’IPTV géolocalisée. Une occasion unique de mettre en avant ses concept-stores, preuve forte de sa transformation, dans les départements concernés.

Pour Digiposte + :

Du 30 octobre au 20 novembre puis du 28 novembre au 11 décembre en TV (TF1, FTV, M6, NRJ12, C8, CStar, Paris Première, Téva…)

La semaine du 7 novembre dans La Croix, L’Humanité, Les Echos et en PQR66.

Entre le 4 et le 24 novembre en OPS dans Le Figaro, Libération, Femme Actuelle, Le Monde, Version Femina, l’Opinion, JDD, Le Point, Le Parisien, Le Parisien Magazine, Marianne, Ca m’intéresse, le Figaro Entrepreneurs (14 décembre).

En novembre et décembre, en radio, partenariat avec Skyrock.

En novembre, en digital, partenariat avec Au feminin / MyLittle Paris/ Marmiton.

Du 31 octobre au 31 décembre, en digital.

Pour Côté Pro :

Du 30 octobre au 20 novembre puis du 28 novembre au 11 décembre en TV (TF1, M6, BFM TV, C8, LCI…).

Du 7 au 26 novembre en radio (RMC, RFM, France Inter, RTL, Europe 1, les Indés radio, NRJ, Chérie FM…).

La semaine du 7 novembre en PQR66, dans l’Equipe et dans le Figaro Entrepreneurs.

Du 31 octobre au 31 décembre, en digital.

Depuis 2014, une image de marque fortement modernisée

La saga « Une nouvelle idée de La Poste » a débuté en 2014. Elle marquait le retour à la publicité de la marque La Poste en accompagnement du plan stratégique « La Poste 2020 : Conquérir l’avenir ». Depuis, l’image de La Poste a profondément changé. Un récent sondage IFOP, place d’ailleurs La Poste en tête des entreprises jugées les plus utiles par les Français.

En révélant sa capacité à s’adapter et à développer les services dont ses clients ont besoin (particuliers et entreprises), tout en s’appuyant sur ses fondamentaux de la confiance (78%) et de bonne opinion (73%), elle a sensiblement amélioré son image d’entreprise innovante (+5 points vs 2015, +7 points vs 2014), en s’affirmant clairement comme une entreprise qui s’adapte aux nouvelles technologies (68%) et qui offre de nouveaux services à ses clients (76%).

]]>
2016-10-28 00:00:00
LEBONCOIN PRÉSENTE ​SON NOUVEAU FILM DE MARQUE, À DÉCOUVRIR EN TV ET AU CINÉMA À PARTIR DU 23 OCTOBRE https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/61938/leboncoin-presente-son-nouveau-film-de-marque-a-decouvrir-en-tv-et-au-cinema-a-partir-du-23-octobre https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/61938/leboncoin-presente-son-nouveau-film-de-marque-a-decouvrir-en-tv-et-au-cinema-a-partir-du-23-octobre leboncoin, 5ème site le plus consulté en France et 6ème marque la plus influente lance un nouveau film publicitaire de marque à la TV et au cinéma à compter du 23 octobre. Au cœur de ce film, les échanges qui illustrent les richesses et les multiples possibilités du site : la diversité de son offre, sa simplicité d’usage et son ancrage dans le quotidien des Français.

Tourné à Paris, le film, décliné en 30’ et 45’, réalisé par Kristoffer Borgli (société de production : Henry) sous la houlette créative de Christophe Coffre (Havas Paris), transpose la fluidité et l’efficacité du site dans la vie réelle. L’action se déroule dans le café du coin, lieu de vie et de mixité chaleureux, qui porte le nom leboncoin.
Dans une chorégraphie parfaite et joyeuse, des gens de tous âges et styles s’échangent des biens et services variés (vêtements, vélo, altères, vinyles, voiture, appartement, objets de déco, livres…), donnant corps à l’adage selon lequel le bonheur des uns fait le bonheur des autres.
« Pour cette nouvelle campagne nous avions envie de raconter une histoire qui rappelle les valeurs, fondatrices pour nous, de proximité, de simplicité et d’échanges. Tout en valorisant la notion de transmission des biens qui bénéficient d’une nouvelle vie. Et le point de jonction de tout ça, c’est la rencontre, le lien qui se crée dans la vraie vie. Qu’il dure quelques minutes ou, dans le cas d’un emploi, plusieurs années, il est indissociable de l’expérience leboncoin.» explique Antoine Jouteau, Directeur Général du boncoin
« En rappelant la diversité des produits et services échangés, en soulignant la dimension sociale et locale du partage d’un site qui, au fond, a tous les attributs d’un réseau social, on pose ici la première pierre d’une prise de parole stratégique qui sera poursuivie. », explique Vincent Mayet, Directeur Général d’Havas Paris. « Et dans laquelle la notion si importante du plaisir n’est pas oubliée. »
« Pour nous leboncoin, c’est un endroit où on a envie de se retrouver, de passer du temps, d’échanger… A l’image de ce café qui peut se trouver en bas ou à côté de chez n’importe qui, on y est bien et sans le vouloir on peut y faire le bien. » souligne Christophe Coffre, Président en charge de la création d’Havas Paris.
Rappelons que Havas Paris gère le conseil et la mise en oeuvre de la stratégie de communication globale (communication commerciale et communication BtoB) du site leboncoin. Stratégie de marque, campagne de communication (TV, affichage, presse, radio, digitale), stratégie média et stratégie d’influence, constituent le quotidien de ses missions.

Zoom sur la campagne :
leboncoin « le coin »
Diffusion à partir du 23 octobre 2016
Un film TV (30’) et cinéma (45’)
Un vague TV puissante
Digital display sur leboncoin
Dispositif VOL sur les grands carrefours d’audience
A propos du boncoin
leboncoin, qui vient de fêter ses 10 ans, en quelques points :
1er site de vente entre particuliers en France
1er site sur les secteurs immobilier, automobile et emploi
1er site français du top des 5 sites les plus consultés en France
1 Français sur 2 se connecte chaque mois
25,5 millions de visiteurs uniques chaque mois (Source MédiamétrieNetRatings internet Global, mars 2016)
96% des Français connaissent leboncoin et 73% l’utilisent (source étude 60 millions de consommateurs)
6ème marque la plus influente (Etude IPSOS « Most Influential Brands » – Stratégies mai 2016)
800 000 nouvelles annonces mises en ligne chaque jour
500 000 professionnels et 15% des entreprises françaises utilisent le site et ses services payants dédiés (Source interne leboncoin)
La régie publicitaire interne (couverture nationale et locale) créée en 2012 est dans le top 5 des régies en France 

]]>
2016-10-20 00:00:00
L'offre Paris Shopper d'Havas Paris remporte le budget d'Ixina France https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/61866/loffre-paris-shopper-dhavas-paris-remporte-le-budget-dixina-france https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/61866/loffre-paris-shopper-dhavas-paris-remporte-le-budget-dixina-france IXINA France vient de confier à Havas Paris et son offre Paris Shopper, la communication de son enseigne de cuisines IXINA en France. La mission comprend l’expression publicitaire ainsi que le déploiement du plan d’actions commercial pour les 75 franchisés du réseau. La prochaine campagne publicitaire, diffusée en Tv, radio, affichage et digitale, prévue pour début 2017, révèlera la nouvelle signature de marque et mettra l’accent sur ce qui fait la force de l’enseigne : la transparence des prix, le respect du budget client, le conseil et l’expertise. 

]]>
2016-10-13 00:00:00
TOUS A LA PLAGE ! avec La Cité de l'architecture & du patrimoine et Havas Paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/61849/tous-a-la-plage-avec-la-cite-de-larchitecture-du-patrimoine-et-havas-paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/61849/tous-a-la-plage-avec-la-cite-de-larchitecture-du-patrimoine-et-havas-paris LA CAMPAGNE PUBLICITAIRE DE L'EXPOSITION DÉTOURNE DES IMAGES D'ARCHIVES FIXES ET ANIMÉES 

Visible à la Cité de l’architecture & du patrimoine du 19 octobre 2016 au 13 février 2017, l’exposition « Tous à la plage ! » dresse un panorama de l’histoire des villes balnéaires en France, au regard des pratiques européennes, des origines à nos jours. Architecture, urbanisme, œuvres d’art et objets du quotidien racontent la conquête progressive des bords de mer. Plus de 400 œuvres, documents et objets sont ici rassemblés pour la première fois, couvrant l’ensemble de la période de la fin
du XVIIIe siècle à nos jours (dossier de presse complet).

Signée Havas Paris, la campagne publicitaire - qui invite à se rendre à l’exposition au ciné, à la télé, sur le digital, par affichage et via les Cart’com - détourne des images d’archives fixes et animées et mise sur l’humour pour rendre l’architecture toujours plus populaire.
« Venez voir les beaux châteaux de sable faits par les grands », « Il n’y a pas que les vacanciers qui prennent des couleurs » ; « du sable et de l’eau, il n’en faut pas beaucoup plus pour faire du béton"... les mots donnent de la saveur à la série de 9 visuels d'origine fournis par la Cité de l’architecture & du patrimoine ou simples cartes postales acquises sur Ebay auprès de collectionneurs.
Il en va de même pour les deux films (2x30’‘) qui osent le détournement. Réalisés à partir d’extraits de vieux films en noir et blanc (Captain Kidd-1945 pour « Les pirates » et un film militaire datant de la seconde guerre mondiale pour « Le sous-marin »), ils donnent le beau rôle aux commandants de bord reconvertis en fous d’architecture. Alors qu'ils scrutent respectivement la mer de leur longue vue ou de leur périscope, ils s’émerveillent à la vue d’un beau bâtiment et veulent en faire profiter tout leur équipage. Un pay off invite un peu plus le public à aller voir l’exposition. 

]]>
2016-10-12 00:00:00
#30PLANSPOUR30EUROS :« UN CODE DE LA ROUTE À 30 EUROS, ÇA NE FAIT QUE 30 EUROS À TROUVER ». https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/61764/30planspour30euros-un-code-de-la-route-a-30-euros-ca-ne-fait-que-30-euros-a-trouver https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/61764/30planspour30euros-un-code-de-la-route-a-30-euros-ca-ne-fait-que-30-euros-a-trouver UNE SERIE DE 30 VIDEOS VIRALES POUR FAIRE CONNAITRE LE NOUVEAU SERVICE DE LA POSTE : LE CODE DE LA ROUTE 

Suite à la réforme du permis de conduire (Loi Macron), La Poste propose depuis juin dernier un nouveau service de proximité : l’examen du code de la route avec pour ambition de devenir le leader du marché, grâce à la force de son réseau de postiers, agents assermentés et de nombreux bureaux de Poste. Et pour faciliter l’accès du code de la route au plus grand nombre, mieux vaut le faire savoir.

S’adressant aux jeunes qui peuvent s’inscrire sur laposte.fr/lecode, La Poste et Havas Paris lancent à partir du 3 octobre une série de 30 vidéos virales, pastilles de 15’ diffusées sur les réseaux sociaux ainsi qu’au cinéma. Intitulée #30planspour30euros, la série produite par HCRLS, au traité décalé et drôle jusqu’à l’absurde, fonctionne comme une collection de « bons plans » mettant en scène des jeunes qui rivalisent d’ingéniosité pour débusquer chaque piécette et ainsi financer son code de la route.
Une visite à la grand-mère, une plongée dans une fontaine à vœux, une aide aux tâches ménagères, des cours de langue, des économies d’énergies, des tours de magie… tout est bon pour grappiller 1 euro par ci, par là ! Car même si 30 euros peuvent paraître une somme modique, pour un jeune, c’est tout de même une somme à trouver.
« Nous avons privilégié des formats courts, une réalisation façon mobile, une tonalité humoristique et des médias sociaux afin de coller aux usages de cette génération. » explique Alban Penicaut, Directeur de création d’Havas Paris

En complément, La Poste a pensé un dispositif exceptionnel avec NRJ ses animateurs. Dès le 19 septembre, Cauet et Julie ont annoncé passer l’examen avec La Poste et lancé les hashtags #CAUETALECODE et #JULIEALECODE. Du 26 septembre au 10 octobre, ils ont ainsi révisé, et ont été challengés tous les mercredis soir par deux auditeurs. Le 1er animateur à obtenir 3 bonnes réponses faisait gagner un permis à son auditeur. Pour finir, Cauet et Julie passeront leur code le 10 octobre. Ils seront filmés lorsqu’ils se rendront à
La Poste. Toute l’opération et les vidéos sont visibles ici
« Avec ce dispositif intégré, nous allons au plus proche des jeunes, de leurs usages, de leurs modes de vie et de leurs intérêts. C’est vraiment « une nouvelle idée de La Poste » qui est donnée ici tant par le nouveau service toujours plus proche et plus utile pour les gens… mais aussi, par une nouvelle manière de parler. C’est une démonstration de la capacité de La Poste à épouser les mutations de la société. » indique Céline Baumann, Directrice de la Communication et des Relations Institutionnelles à La Poste, Branche Services Courrier Colis.


Zoom sur la campagne La Poste
« Un code de la route à 30 euros, ça ne fait que 30 euros à trouver »
Lancement : le 3 octobre 2016 jusqu’au 15 novembre 2016
Une série de 30 vidéos, pastilles de 15’
Diffusion 1 mois à partir du 3 octobre
Diffusion sur les réseaux sociaux : Youtube, Facebook et Twitter
Diffusion au cinéma : séances de films en affinité avec les 15-24 ans dans une sélection de 470 cinémas
Un site dédié à la campagne : laposte.fr/lecodealaposte
Un partenariat avec NRJ et deux animateurs phares de la station Cauet et Julie à compter du 19 septembre 2016 

]]>
2016-09-30 00:00:00
Mayada Boulos nommée Partner au sein du pôle influence de l'agence HAVAS PARIS https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/61669/mayada-boulos-nommee-partner-au-sein-du-pole-influence-de-lagence-havas-paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/61669/mayada-boulos-nommee-partner-au-sein-du-pole-influence-de-lagence-havas-paris Mayada Boulos, précédemmment Conseillère communication et presse de Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la santé depuis mai 2012, rejoint l’agence de communication et de publicité Havas Paris présidée par Agathe Bousquet, en qualité de Partner au pôle influence.

Elle rejoint ainsi  la 1ère offre du marché français constituée d’une quinzaine de partners spécialistes des relations médias, social médias et affaires publiques, animée par Michel Bettan, Vice-Président exécutif et Anton Molina,Vice-Président et d’un portefeuille de grandes marques et entreprises :  leboncoin, Sodexo, McDonald’s, Ferrero, Orange, Carrefour, LVMH, EDF, Eurazeo, FDJ… Spécialiste de la communication de crise, des relations médias et du conseil aux dirigeants, elle aura la responsabilité de grands comptes et se verra confier des missions de développement notamment à l’international.

Diplômée d’un DESS en communication politique et sociale, d’une Maîtrise de sciences politiques et d’un DEUG de droit à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Mayada Boulos (35 ans) commence sa carrière en 2002 en agences de communication (Adocom puis Stratis) avant de mener des missions de communication pour des institutions publiques : chargée de mission du Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes (2004 – 2005) et chargée de communication CNFPT – Centre National de la Fonction Publique Territoriale (2005). En février 2005, elle rejoint la HALDE en qualité de directrice de la communication adjointe auprès de Louis Schweitzer. En 2010, elle se met au service de la culture et des loisirs en tant que responsable de la Communication de la Cité des Sciences et du Palais de la découverte auprès de sa Présidente, Claudie Haigneré. En mai 2012, elle est nommée conseillère communication et presse de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la santé.

D’orgine égyptienne, Mayada Boulos a vécu à Londres (1989 – 1992) et au Caire (1992-2000) pendant ses années de collège et lycée.

]]>
2016-09-21 00:00:00
Nouveau logo et nouvelle identité visuelle pour Havas Paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/61601/nouveau-logo-et-nouvelle-identite-visuelle-pour-havas-paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/61601/nouveau-logo-et-nouvelle-identite-visuelle-pour-havas-paris Havas Paris est heureuse de vous présenter son nouveau logo et sa nouvelle identité visuelle. 

A compter du 12 septembre, Havas Paris est en effet reliée à l’ensemble des autres agences créatives du groupe Havas par un nouveau logo et une nouvelle identité visuelle. 

Simple, dynamique et modulable, le logo symbolise les idées, le savoir et les aspirations ainsi que les trois piliers de ses missions au service de l’expérience client : créer, partager et apprendre. ​

Et parce que Havas Paris sera toujours Havas Paris, elle a mis un peu d’elle même dans cette nouvelle identité, avec des couleurs qui lui ressemblent et une patte qui traduit sa personnalité, à Paris, comme en régions, à la fois corporate et créative, pétillante et rigoureuse.​

Havas Paris aura bientôt 4 ans. Cette évolution de son identité marque une nouvelle étape de son développement et de son rayonnement. 

]]>
2016-09-12 00:00:00
Les nouvelles frontières de la responsabilité sociétale en entreprise au service de la performance ? https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/61488/les-nouvelles-frontieres-de-la-responsabilite-societale-en-entreprise-au-service-de-la-performance https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/61488/les-nouvelles-frontieres-de-la-responsabilite-societale-en-entreprise-au-service-de-la-performance  

Le Global Compact France, Havas Paris, CSA Research et L’Express publient les résultats d’une étude intitulée “Les nouvelles frontières de la responsabilité sociétale en entreprise : un modèle au service de la performance ?”. Réalisée sur la base d’un sondage mené auprès de 192 entreprises, l’étude prospective analyse la place de la responsabilité sociétale en entreprise : quels sont ses bénéfices ? Quels sont les freins et leviers ? A quel point la démarche de responsabilité sociétale transforme le modèle économique des entreprises ? Sur quels acteurs s’appuient-elles ? Sur quelles grandes problématiques sociétales les entreprises estiment avoir un rôle à jouer ?

L’enquête, réalisée en ligne entre le 10 et le 24 mai 2016. a sondé 192 répondants (PDG, DG, Directeur de la communication, Directeur de la RSE) dont 156 entreprises signataires du Pacte mondial des Nations-Unies, soit 46 entreprises de moins de 50 personnes, 111 de plus de 250 et 45 de plus de 10 000 personnes, interrogées sur un corpus de 18 questions.


Enjeu incontournable pour l’avenir, la responsabilité sociétale semble aujourd’hui bien intégrée à la stratégie globale des entreprises, en premier lieu par les métiers qui relèvent du contrat de base : l’environnement, les économies d’énergie, la gestion des ressources humaines. Au-delà des bénéfices en termes d’image et alors même qu’elle n’est pas encore source de profits tangibles, les entreprises ont bien compris qu’il en allait de leur pérennité. Ainsi, la responsabilité sociétale constitue-t-elle le sens de l’histoire. Pour la majorité d’entre elles, la responsabilité sociétale est susceptible de transformer leur modèle économique quand, pour les plus pionnières, la RSE est déjà devenu un facteur de transformation allant jusqu’à donner naissance à de nouveaux produits et services. Devenue hautement stratégique, la RSE est devenue un service dédié sous la responsabilité de la direction générale quand elle ne relève pas plus directement de ses missions. Les clients et consommateurs mais aussi les collaborateurs et les fournisseurs incarnent les partenaires clés d’une démarche aboutie. Toutefois de nombreux freins à la mise en œuvre d’une politique de RSE demeurent comme l’absence de visibilité sur la création de valeur, le manque de temps, les mentalités ainsi que les coûts. Interrogées sur leur pouvoir d’agir, les entreprises estiment avoir un rôle à jouer en premier lieu sur la place des femmes dans la société, l’emploi des jeunes, le chômage puis le changement climatique.


Charlotte Frerot, secrétaire générale du Global Compact France

« Nos entreprises transforment déjà leurs modèles économiques, et nous montrons leur exemple pour en convaincre d’autres. Repousser les limites de la RSE et construire ensemble des sociétés vraiment durables nécessitera une appropriation des tendances sociétales actuelles par les entreprises. Les nouveaux Objectifs de Développement Durable offrent ainsi une opportunité historique de faire bouger tous les acteurs dans la même direction ».


Agathe Bousquet, Présidente d’Havas Paris

« La communication d’entreprise a beaucoup évolué ces quinze dernières années pour accompagner le mouvement d’intégration de la RSE dans les organisations. Nous sommes passés de séquences de communication où l’entreprise racontait épisodiquement sa responsabilité à une communication qui intègre systématiquement la RSE dans ses partis pris stratégique et créatif. Aujourd’hui chaque prise de parole pose la question de la responsabilité, a fortiori quand elle est destinée à promouvoir des nouveaux produits et services nés de ces nouveaux enjeux ».


Pour Christelle Fumey, directrice adjointe du pôle Society chez CSA Research

« Nous sommes aujourd’hui à la croisée des chemins. L’importance des enjeux liés à la RSE ne fait plus guère débat. Il ne s’agit plus de savoir s’il faut traiter ces questions ni même pourquoi le faire, mais plutôt comment et avec quels interlocuteurs. L’objectif sera désormais de dépasser les tensions qui existent entre les contraintes de court terme des entreprises et leurs enjeux de responsabilité sociétale, bien compris, à long terme ».

_____________________________


1/ LA RSE OU LE SENS DE L’HISTOIRE POUR LES ENTREPRISES

UNE PROBLÉMATIQUE QUI S’AFFIRME DÉSORMAIS COMME UN ENJEU INCONTOURNABLE
La RSE, un enjeu incontournable à l’avenir
95% des entreprises pensent que les enjeux de RSE vont devenir plus importants à l’avenir. Une tendance d’autant plus forte que 65% estiment qu’ils le seront « beaucoup » plus demain. Cette opinion est encore plus marquée sein des grands groupes (77% des entreprises de 5 000 salariés et plus).
Autre signe du considération avec laquelle la problématique RSE est appréhendée par les entreprises, son rattachement aux directions générales. Dans la majorité des cas (70%), la politique RSE des entreprises est pilotée par des services qui s’occupent exclusivement de ces questions bien souvent sous la responsabilité directe de la direction générale, relevant même de ses missions. Seules 30% des entreprises confient encore la RSE à une autre direction, qu’il s’agisse de la direction qualité, sécurité, environnement, de la DRH, de la communication ou bien d’un consultant externe. 

 

 

 

Par ailleurs, la RSE est perçue pour 77% des personnes interrogées comme une dimension bien intégrée dans la stratégie globale de l’entreprise. Malgré ce chiffre très encourageant, on observe qu’elle n’est encore jugée « très bien » intégrée que dans une minorité des cas (18%) et que les entreprises de taille intermédiaire (33%) semblent avoir pris du retard, estimant pour 33% d’entre elles que la RSE est mal intégrée dans la stratégie globale de leur entreprise.

 

2/ LA RSE, LEVIER DE PERFORMANCE?
AU-DELÀ DES BÉNÉFICES D’IMAGE : L’ASSURANCE DE LA PÉRENNITÉ, MALGRÉ DE FAIBLES PROFITS À COURT TERME
Les entreprises ont pris conscience de l’irréversibilité de la démarche RSE à qui elles considèrent devoir leur pérennité sur le long terme quasiment au même titre que leur image et leur réputation.
Lorsqu’on demande dans quels domaines la démarche RSE aura un impact pour l’entreprise, les répondants citent en premier lieu l’image (93%) mais aussi sa pérennité à long terme (91%). L’implication des salariés (88%) est également perçu comme un bénéfice important, de même que la différenciation par rapport à la concurrence (86%) ou l’innovation (81%). Les impacts concernant l’évolution du modèle économique (76%), l’attraction des talents (76%), la compétitivité (74%) ou encore les succès commerciaux (73%), s’ils sont loin d’être marginaux, sont cités dans un second temps.
Sur un plan plus opérationnel, les gains déjà observés de la démarche RSE par les entreprises interrogées sont en premier lieu les économies de ressources d’énergie (60% – dont 83% auprès des entreprises de plus de 5 000 salariés) ainsi que le développement de nouveaux clients et de nouveaux produits et/ou services (respectivement 51% et 47%). A un niveau moindre, les répondants mentionnent les gains de productivité (30%) puis, de manière beaucoup plus marginale, une augmentation du chiffre d’affaires (19%) et le gain de nouveaux marchés à l’international (16%). A noter que seuls 10% estiment que la démarche responsable de leur entreprise ne leur a apporté aucun bénéfice particulier. 

 

3 / LA RSE À LA CROISÉE DES CHEMINS

DES OBSTACLES À SURMONTER POUR REMETTRE À PLAT LES MODELES ECONOMIQUES
Outre les bénéfices évoqués plus haut, une démarche de RSE permet de renouveler et de renforcer le lien avec les parties-prenantes de l’entreprise.

Les partenaires considérés comme les plus importants pour mener à bien une démarche de responsabilité sociétale sont, tout d’abord, les clients et les consommateurs (76%) puis les collaborateurs (73%). En troisième place, sont cités les fournisseurs et sous-traitants par 54% des répondants avec une importance particulière par les entreprises des secteurs du commerce et transport (72%) et de l’industrie (70%), qui placent ces parties-prenantes au même niveau que les collaborateurs. Plus loin dans la hiérarchie sont cités des partenaires moins liés à l’activité opérationnelle : les investisseurs et actionnaires (27%), les pouvoirs publics (18%) et les ONG, associations (17%). En fin de liste, on observe que les médias (5%) et de manière plus surprenante a priori, les syndicats et fédérations professionnelles (7%) sont jugés moins importants pour mener à bien une démarche de RSE.

Si le « contrat de base » de la RSE est rempli, de nouvelles frontières restent à explorer par les entreprises

Les expertises qui semblent avoir intégré en priorité la RSE sont la gestion des ressources humaines (87%) et des installations (86%), la communication interne et externe (82%), la politique d’achats (78%) et le reporting annuel (76%). Elle semble toutefois moins considérée quand il s’agit des enjeux de politique commerciale et marketing (65%), d’innovation et de R&D (64%), de production et logistique (62%) et surtout de stratégie d’investissements (52%).
Cette hiérarchie montre bien que d’importantes marges de progression existent pour que la RSE irrigue complètement le modèle économique de l’entreprise. D’ailleurs, encore aujourd’hui, les chantiers prioritaires en matière de responsabilité sociétale au sein des entreprises interrogées sont la réduction de ses impacts sur l’environnement (74%) et la gestion responsable des RH (72%), avant le développement de nouveaux produits et services responsables (48%).

Des responsables confrontés à des visions de court et long termes qui s’opposent

Interrogés sur les principaux freins à lever pour que la RSE devienne partie intégrante du modèle économique par la RSE de leur entreprise, les responsables interrogés évoquent en premier lieu le manque de visibilité sur la création de valeur future (56%). Le manque de temps (39%), les mentalités (38%) et les freins financiers (36%) constituent également des obstacles non négligeables au développement de ce type de démarche.
A cela s’ajoute un certain nombre d’autres freins, moins répandus cependant, comme la pression court-termiste des actionnaires (20%), les freins techniques (20%), l’absence de cadre contraignant (23%) ou encore le manque d’implication des dirigeants (24%) ou des collaborateurs (17%). Tout se passe comme si le conflit entre les contraintes de court terme et les visions à plus long terme enrayait l’implémentation de la RSE dans le modèle économique des entreprises.

Les entreprises commencent – doucement – à faire évoluer leur modèle économique

Dans ce contexte, moins d’un répondant sur 4 (24%) estiment que la démarche RSE mise en place par leur entreprise a déjà changé son modèle économique. C’est davantage le cas des petites entreprises (44%) dont l’organisation est plus flexible. Reste que la majorité des entreprises (59%) déclare que leur modèle économique n’a pas encore été transformé par la RSE mais qu’il pourrait l’être à l’avenir, tandis qu’une minorité (16%) estiment que leur démarche de RSE ne changera probablement rien (30% parmi les répondants travaillant dans une entreprise de taille intermédiaire). 

4 / L’ENGAGEMENT SOCIÉTAL DE L’ENTREPRISE :

LES FEMMES, L’EMPLOI ET LE CHANGEMENT CLIMATIQUE EN PRIORITÉ

La quasi-totalité des répondants (94%) estiment ainsi que leur entreprise a un rôle à jouer en ce qui concerne la place des femmes dans la société, juste devant les difficultés des jeunes pour intégrer le marché de l’emploi (91%) et le chômage (81%).

Le changement climatique (79%) représente également une problématique sur laquelle la majorité des répondant estiment que leur entreprise a un rôle à jouer. La corruption (71%), la protection de la vie privée et des données (70%) ainsi que le partage des richesses et la montée des inégalités (69%) sont également mentionnées mais à un niveau moindre.
En revanche, toutes les entreprises ne se saisissent pas de l’enjeu du vieillissement de la population (46%) et on constate enfin que, hors du scope économique et business, les entreprises ne s’estiment pas légitimes pour agir sur l’évasion fiscale (29%), l’arrivée de migrants et des réfugiés (23%), la montée des opinions politiques extrêmes (22%), la radicalité religieuse (17%) et le terrorisme (16%) ; problématiques sur lesquelles les entreprises estiment n’avoir pas ou peu de rôle à jouer. 


]]>
2016-09-07 00:00:00
La RATP lance sa campagne de prévention des comportements à risque avec HAVAS PARIS https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/61082/la-ratp-lance-sa-campagne-de-prevention-des-comportements-a-risque-avec-havas-paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/61082/la-ratp-lance-sa-campagne-de-prevention-des-comportements-a-risque-avec-havas-paris « LES CONSIGNES DE SÉCURITÉ COMPTENT AUSSI SUR NOS LIGNES » #consignesAIRATP

L’habitude des transports ne doit pas faire oublier les règles de sécurité

La quotidienneté de l’usage des transports ne doit pas faire oublier les règles essentielles de sécurité. Dans les transports, les voyageurs n’imaginent pas toujours qu’ils peuvent se mettre en danger. Et pourtant, des situations quotidiennes, relativement banales, peuvent entraîner, si on n’y prend pas garde, des accidents, parfois mortels, sur les réseaux ferrés, où des trains circulent, où les voies du métro sont électrifiées… Une problématique à laquelle sont confrontés tous les réseaux ferrés du monde.

Ces accidents naissent d’un manque de vigilance de la part de voyageurs qui ne prêtent plus attention aux règles essentielles de sécurité, soit parce qu’ils connaissent ces règles mais pensent que de petites entorses ne risquent pas de les mettre en danger, soit parce qu’ils manquent d’attention par rapport à l’environnement. Jeunes utilisant leur trottinette sur les quais, parents bloquant les portes de la rame avec leur poussette, personnes âgées retenant la fermeture des portes avec leur canne…Les comportements à risques peuvent concerner tous les clients et tous les âges.

  • Comportements à risques dans les espaces :
    • course dans les espaces, notamment dans les escaliers.

       

  • Comportements à risques sur les quais :
    • attente de la rame à trop grande proximité du quai ;
    • course sur le quai ou utilisation de trottinette, de rollers, de skate sur le quai ;
    • utilisation de casque/écouteurs empêchant d’entendre l’arrivée des trains ;
    • descente sur les voies pour récupérer un objet tombé, comme un smartphone.
  • Comportement à risques à la montée ou à la descente des rames :
    • montée ou descente après le signal sonore ;
    • entrave à la fermeture des portes.

       

  • Comportements à risques à l’intérieur des rames :
    • tentative d’ouverture des portes lorsque le train roule ;
    • bras ou tête sortis par les fenêtres.
 

 

 

Un accident grave par jour par manque d’attention : un fort enjeu de sensibilisation

Chute sur la voie, chute entre le train et le quai, personne heurtée ou entraînée sur le quai par un train en mouvement… La RATP déplore sur ses réseaux ferrés un accident grave par manque d’attention quotidien en moyenne (chiffres 2015). À titre d’exemple, la RATP a recensé 274 chutes entre le quai et le train en 2015. Des chiffres qui, s’ils doivent être analysés au regard des 7 millions de voyages effectués quotidiennement sur les réseaux métro et RER, n’en demeurent pas moins trop élevés. Ce sont des accidents que la RATP qualifie de graves, compte tenu de la dangerosité de la situation et de la prise de risque, même si, fort heureusement, ils n’aboutissent pas toujours à des conséquences dramatiques. Si le nombre d’accidents graves par manque d’attention est stable ces dernières années, il souligne néanmoins l’importance de sensibiliser les voyageurs aux règles essentielles de sécurité.

La RATP, qui a toujours fait de la sécurité ferroviaire et de la sûreté des voyageurs une priorité absolue, a donc souhaité lancer une grande campagne de prévention pour sensibiliser les voyageurs et réduire les comportements à risques. Cette campagne de prévention inédite s’adresse à tous les voyageurs, de tous âges, et vise à rappeler les règles de sécurité à ceux qui ne les connaissent pas ou n’en ont plus conscience. 

Déjà des appels à la vigilance sur le réseau
Affichées sur les quais des stations et gares du réseau RATP, les règles du savoir-voyager rappellent l’importance :

  • de se tenir éloigné de la bordure des quais 
  • de ne plus descendre, ni monter dans la rame, ni gêner la fermeture des portes dès le retentissement du signal sonore ;
  • d’être attentif au vide entre le quai et le train, notamment dans les stations en courbe.

Des plaques signalétiques sont également apposées sur les quais de toutes les stations de métro ; elles indiquent aux voyageurs qu’il est interdit de descendre sur les voies car il y a danger de mort, lié à la présence de rails électrifiés (750 V) et au passage des trains.

Avis aux dresseurs de Pokémon
Si la RATP ne déplore aucun incident à ce stade lié au phénomène Pokémon GO, la RATP souhaite rappeler à tous les dresseurs de Pokémon que l’envie de jouer ne doit pas faire oublier les règles élémentaires de sécurité : ne descendez jamais sur les voies, tenez-vous éloignés de la bordure des quais, ne courez pas dans les espaces, regardez où vous mettez les pieds…

 

 

Une campagne inédite et décalée pour marquer les esprits

Déterminée à changer les comportements, la RATP a fait le choix de mettre en oeuvre une campagne dédiée à la prévention des risques pris par ses voyageurs, en évoquant cette problématique importante et sérieuse dans un style décalé et humoristique. Avec pour message « Les consignes de sécurité comptent aussi sur nos lignes », pour attirer l’attention et marquer les esprits, cette campagne joue la carte du détournement en faisant l’analogie avec un environnement dans lequel les voyageurs ont parfaitement intégré les consignes de sécurité, à savoir l’avion.

Les prétests menés auprès des voyageurs ont montré l’efficacité de ce principe créatif pour sensibiliser le public. Grâce à une tonalité proche et connivente, il permet de faire passer un message de prévention sans être ni anxiogène ni moralisateur (étude qualitative réalisée par l’institut CSA auprès de groupes tests représentant toutes les catégories de voyageurs).

 

Un dispositif 360°

Cette campagne de prévention, imaginée par Havas Paris, s’appuie sur undispositif cross-media, destiné à sensibiliser tous les publics, tous âges confondus.

  • De la communication événementielle :
    Le premier jour de la campagne, des équipes d’hôtesses et de stewards RATP, interprétés par des comédiens, vont intervenir dans les rames du RER A et des lignes 6 et 9 du métro pour créer la surprise et adresser aux voyageurs un message sur les consignes de sécurité, inspiré de celui des compagnies aériennes.

     

  • De la communication digitale :
    Un film viral, s’appuyant notamment sur la présence forte de la RATP sur les réseaux sociaux (134 000 abonnés sur Facebook, plus de 200 000 sur Twitter) et l’utilisation du hashtag #consignesAIRATP, va reprendre ce message, en mettant en scène les risques et les règles de sécurité dans un style décalé et humoristique.

     

  • De l’affichage :
    Ne pas se tenir trop près de la bordure de quai, ne pas bousculer les autres voyageurs, ne pas descendre sur les voies, ne pas monter/descendre après retentissement du signal sonore, ne pas bloquer la fermeture des portes, ne pas courir sur le quai pour « attraper » son métro/RER… les différentes consignes de sécurité vont faire l’objet d’affiches spécifiques, plus pédagogiques et déclinées en format 4 x 3 et 2 m2 dans le métro et le RER.
    ​ 
  • De la communication opérationnelle mobilisant les agents RATP :
    Enfin, dans plusieurs grandes gares et stations du réseau RATP (Gare de Lyon, Trocadéro, Saint-Lazare, Bourg-la-Reine, La Défense, Valde- Fontenay, Gare d’Austerlitz, Havre-Caumartin, Place de Clichy, Bastille), des agents vont distribuer aux voyageurs un dépliant rappelant les risques et les règles à respecter, toujours dans des codes graphiques semblables à ceux utilisés pour les consignes de sécurité des avions.
     
    L’ensemble de la campagne (enjeux et dispositif ) sera disponible sur le site ratp.fr.

 

Calendrier de lancement de l’opération

Lundi 29 août // Communication événementielle

  • Intervention des hôtesses et stewards
    – RER A
    – lignes 6 9
  • Viralisation sur les réseaux sociaux

Mardi 30 août // Affichage et communication digitale

  • Démarrage de la campagne en format 4 x 3 et 2 m2 dans le réseau métro et RER (durée : deux semaines)
  • Teaser du film viral sur Facebook, Twitter et YouTube

Mercredi 31 août // Communication digitale

  • Diffusion du film viral sur Facebook, Twitter et YouTube

Vendredi 2 septembre // Communication opérationnelle et digitale

  • Distribution d’un leaflet par les agents RATP dans une dizaine de grandes gares et stations RATP
  • Diffusion des visuels des affiches sur Twitter et Facebook


]]>
2016-08-30 00:00:00
​ÉTUDE EXCLUSIVE HAVAS HORIZONS https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/60350/etude-exclusive-havas-horizons https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/60350/etude-exclusive-havas-horizons LE SECTEUR DE L’ENERGIE JUGÉ LE PLUS PROMETTEUR  

Havas Horizons, l’offre de conseil dédiée aux nouveaux pays émergents de l’agence Havas Paris et de l’Institut Choiseul publie pour la deuxième année consécutive l’enquête exclusive sur la perception des investisseurs internationaux de l’économie africaine à l’horizon 2020 et plus particulièrement du secteur de l’énergie. Sont-ils optimistes ? Comptent-ils poursuivre leurs investissements et pourquoi ? Dans quelles régions ? Pourquoi le secteur de l’énergie, alors que le prix du pétrole n’a jamais été aussi bas, est-il le secteur le plus porteur selon eux ?

Contexte
Dans un contexte de décélération de la croissance mondiale, de chute des cours du pétrole, de baisse de la demande chinoise et de ralentissement de l’économie américaine, les économies africaines voient leur rythme de croissance légèrement ralentir. Selon les estimations de la Banque mondiale, le taux de croissance moyen pour l’année 2016 devrait se situer autour de 2,5%, et devrait se stabiliser autour des 4% en 2020, selon un rapport récent de l’ICAEW1. La nécessité de changer de modèle de développement est devenue un enjeu majeur pour les pays africains. De nombreux pays du continent ont accéléré la diversification de leur économie et bénéficient aujourd’hui des fruits de cette stratégie. Finance, BTP, télécommunications, tous ces secteurs connaissent une forte expansion.

 

Dans cette deuxième édition de l’étude Havas Horizons sur le financement de la croissance africaine, les investisseurs internationaux se montrent toujours optimistes sur les perspectives économiques africaines à court et moyen terme. Ils confirment leur engouement pour le continent et réaffirment leur volonté d’y maintenir voire d’y renforcer leurs investissements. Certains pays sont davantage plébiscités que d’autres à l’horizon 2020. Le Top 5 – Ethiopie, Nigeria, Maroc, Ghana et Sénégal- est équitablement réparti entre Afrique de l’Est et Afrique de l’Ouest ainsi qu’entre les zones anglophone et francophone. De nouveaux pays font  ainsi leur entrée dans ce classement de tête, qui mettait en avant le Nigéria, le Kenya, la Côte d’Ivoire, l’Ethiopie et le Mozambique en 2015.

Mais c’est surtout le secteur de l’énergie qui attire les investisseurs, plébiscité comme étant le plus prometteur de l’économie africaine. Une grande majorité des investisseurs compte ainsi renforcer ses investissements dans l’énergie. Longtemps considéré comme risqué, l’investissement dans les projets énergétiques semble représenter aujourd’hui un potentiel de retour sur investissement très significatif. Fort de son potentiel solaire, hydrologique, éolien et thermal, les investisseurs croient en la capacité du continent africain à devenir une référence mondiale pour les énergies renouvelables, activité d’ores et déjà privilégiée dans leurs investissements.

 

Méthodologie
L’enquête quantitative/qualitative porte sur un total de 10 questions. Un panel de 55 des plus grandes institutions financières et bancaires (analystes senior, directeurs financiers, directeurs Afrique, présidents de groupe), exerçant une activité en Afrique, au fait des enjeux du continent et contribuant activement à son développement économique, a été interrogé entre le 14 janvier et le 29 février 2016 par le biais d’un questionnaire sur la plateforme Surveymonkey.

 

LES INVESTISSEURS ET L’AFRIQUE : UN OPTIMISME DURABLE

Le continent africain continue d’attirer toujours davantage les investissements : il est aujourd’hui considéré comme l’une des régions les plus attractives, bénéficiant d’un potentiel élevé avec des perspectives importantes. Plus des 2/3 des sondés sont optimistes sur le court terme et plus encore sur le moyen terme (75%) en 2016. Ce sont 91% des investisseurs qui se montrent optimistes sur les perspectives économiques du continent en 2020. Cet optimisme unanimement partagé s’explique par de multiples facteurs : amélioration du climat des affaires, structuration de zones de libre-échanges et développement des relations commerciales intra-africaines, mais aussi dynamisme démographique, émergence des classes moyennes, etc.

Cet optimisme se traduit par une volonté de maintenir ou renforcer les investissements sur le continent :

  • Une large majorité (63%) des sondés envisage de renforcer ses positions en Afrique en 2016
  • 1/3 des sondés (30%) pense maintenir ses investissements sur le continent à l’horizon 2020

La précédente étude montrait qu’ils étaient 86% des sondés à envisager de renforcer leurs positions en 2015. Les prévisions sur le moyen et long terme des investisseurs restent donc optimistes, mais certainement un peu affectées par la baisse du prix des matières premières.

 

LE TOP 5 DES PAYS VALORISÉS PAR LES INVESTISSEURS SUR LA PÉRIODE 2016-2020

Malgré leurs profils, tailles et niveaux de développement variables, 5 pays affichent des perspectives économiques intéressantes pour les investisseurs.

  1. Citée par 52% de nos investisseurs, l’Ethiopie arrive en tête et gagne 2 places par rapport à l’étude 2015 ;
  2. Première économie du continent en 2016, le Nigeria continue d’attirer les investisseurs avec 44 % des suffrages ;
  3. Le Maroc, cité par 23 % du panel, gagne 2 rangs par rapport à l’étude 2015 ;
  4. le Ghana, plébiscité par 21%, fait son entrée dans le TOP 5 ;
  5. Tout comme le Sénégal, qui devient un pays jugé comme parmi les plus attractifs avec 19% des suffrages.

En 2015, les pays cités étaient dans l’ordre le Nigeria, le Kenya, la Côte d’Ivoire, l’Ethiopie et le Mozambique. Bien que la Côte d’Ivoire ait disparu du classement, elle reste malgré tout séduisante pour les investisseurs francophones. Concernant le Kenya et le Mozambique, l’instabilité politique du premier et l’accroissement rapide de la dette du second, ont probablement découragé les investisseurs, ce qui expliquerait leur sortie du top 5.

 

LE TOP 5 DES SECTEURS LES PLUS PORTEURS SUR LA PERIODE 2016-2020 

Alors que les investisseurs sacraient les secteurs des services financiers et des BTP & Infrastructures comme les n°1 et n°2 les plus prometteurs en 2015, c’est le secteur de l’Energie qui attire désormais leurs faveurs en 2016. Les services financiers, eux, demeurent attractifs, occupant la 2ème position (versus la 1ère en 2015).

  1. Les investisseurs sondés estiment que le secteur des Energies est parmi les plus prometteurs du continent africain: 38% des répondants le classent à la 1ère place ;
  2. Le secteur des Services Financiers arrive en 2ème position avec 19% des voix ;
  3. Les secteurs du Transport et de l’Agriculture arrivent quant à eux respectivement en 3ème et 4ème position, avec respectivement 11% et 7% des suffrages ;
  4. Les secteurs de l’Industrie, de la Santé et des Télécoms arrivent en avant-dernière position avec 6% des voix ;
  5.  Le BTP et la Grande Distribution ferment la marche avec respectivement 4% des suffrages.

En 2015, le classement ne plaçait les énergies qu’à la 4e place, les services financiers en 1e position et le BTP en 2e. Le secteur des énergies s’est donc hissé au 1er rang en un an, preuve que les investisseurs estiment le continent africain suffisamment mûr pour le faire décoller. C’est l’enseignement principal de l’étude 2016.

 

LARGEMENT PLEBISCITÉE, L’ÉNERGIE ATTIRE ET RETIENT L’INVESTISSEMENT

Longtemps considéré comme risqué, l’investissement dans les projets énergétiques semble représenter aujourd’hui un potentiel de retour sur investissement très significatif.

  • Une majorité des sondés (65%) considère que le secteur de l’énergie est un moteur de développement économique pour l’Afrique.
  • 47% des sondés ayant investi ou accompagné un investissement dans le secteur de l’énergie en 2015 souhaitent le maintenir pour 2016, voire le renforcer en 2016 et dans les années à venir.

 

L’énergie solaire est la solution énergétique jugée la plus prometteuse d’ici 2020. L’Afrique s’inscrit dans une tendance globale de développement des énergies renouvelables au détriment des énergies fossiles. Les investisseurs semblent résolus à accompagner ce mouvement.

  1. L’énergie solaire est privilégiée par 51% des investisseurs.
  2. Les investisseurs sont 23% à citer le gaz et le pétrole.
  3. L’hydraulique arrive en 3ème position avec 16% des voix.

 

La transition énergétique est considérée comme un enjeu majeur

La grande majorité des sondés estime que le développement énergétique constitue un enjeu majeur pour le développement économique de l’Afrique ainsi qu’une opportunité pour le continent d’inventer un modèle propre, qui lui permettrait d’accélérer sa transition énergétique pour 56% des sondés. 38% considèrent cela plutôt comme une hypothèse envisageable.

Il demeure néanmoins encore des freins à l’investissement dans le secteur des énergies, en premier lieu les risques juridiques et les risques liés à la gouvernance.

  • Plus de la moitié des sondés (55%) considèrent que les risques juridiques et liés à la gouvernance sont le principal frein à l’investissement dans le secteur des énergies en Afrique aujourd’hui.
  • Le déficit d’infrastructures (27%)
  • Le manque de solvabilité n’est mentionné que par 8% des répondants.

 

Le Nigeria, la Côte d’Ivoire, le Kenya, le Maroc et l’Afrique du Sud sont perçus comme des acteurs à fort potentiel dans le secteur des énergies sur la période 2016-2020.

Ces pays qui conjuguent forte croissance démographique et perspectives économiques prometteuses ont la confiance des investisseurs quand d’autres, comme le Maroc ou l’Afrique du Sud, ayant déjà misé sur les énergies renouvelables, sont aussi plébiscités.

  1. Les investisseurs citent le Nigeria en 1ère position avec 33% des voix.
  2. La Côte d’Ivoire arrive en 2ème position (22%).
  3. Le Maroc et le Kenya occupent la 3ème place (respectivement 19%).
  4. L’Afrique du Sud, elle, occupe la 4ème place (11%)

 

Liste des investisseurs internationaux interrogés :

55 investisseurs internationaux représentants des institutions bancaires et financières internationales ont participé à cette étude : Adenia Partners, Afrasia Bank, Africa Export Import Bank, Ardian, Attijariwafa Bank, Bank Of America, Banque Atlantique (Atlantic Business International), BGFIbank, BICICI (Banque Internationale Pour Le Commerce Et L’industrie De La Côte D’ivoire), BNP Paribas, Business Partners International, Capmezzanine (CDG Capital), Cauris Management, Centum Investment Company, Denham Capital, Dex Capital, DOB Equity, Ecobank, Edmond De Rothschild, Emerging Capital Partners (ECP Private Equity), Equity Bank, Eurazeo Capital, Euromena II (Capital Trust Group), Fisea (Proparco/Afd), Fusion Capital, Golden Palm Investment, Goldman Sachs, HSBC, Ietp (Investisseurs Et Partenaires) Africa Infrastructure, Inframed, Kixicredito, KKR (Kohlberg Kravis Roberts And Co), Kusuntu Partners, Lazard, Meridiam, Merrill Lynch – Bank Of America, Messier Maris & Associés, One2five Advisory, Oragroup, Phoenix Capital Management, PJX 10, Proparco, Qatar National Bank, Rothschild & Cie, SG-CIB, Société Générale Cameroun, South Suez Capital, Standard Bank DRC, Strat Conseil, Swicorp Intaj II (Swicorp), The Beige Group, The Carlyle Group, The Mauritius Commercial Bank, Wendel, Whitestone Finance

 

A propos de Havas Horizons

Issue du rapprochement des expertises de l’agence Havas Paris, leader en communication d’influence en France et de l’Institut Choiseul, think tank reconnu sur les questions économiques internationales, Havas Horizons propose un conseil en stratégie de développement et en stratégie d’image en phase avec cet environnement socio-économique et politique très spécifique : mise à disposition d’experts, réalisation d’études sectorielles, accompagnement stratégique, gestion des relations avec les différentes parties prenantes (grand public, partenaires d’affaires, investisseurs, institutions, et médias), organisation d’opérations de communication et d’événements, conseil en gestion d’image (communication de crise et communication financière incluses) et déclinaison opérationnelle (relations presse et publiques, événementiel, publicité et digital). Pilotée par Jean-Philippe Dorent, Partner d’Havas Paris et Pascal Lorot, Président de l’Institut Choiseul, Havas Horizons s’appuie sur le réseau mondial du groupe Havas (761 agences) et sa connaissance historique de la région.

 

1. Rapport ICAEW Economic Insight (The Institute of Chartered Accountants in England and Wales)

]]>
2016-08-10 00:00:00
Le label Créative France poursuit son rayonnement à l’international à l’occasion de la Fête Nationale du 14 juillet https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/59574/le-label-creative-france-poursuit-son-rayonnement-a-linternational-a-loccasion-de-la-fete-nationale-du-14-juillet https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/59574/le-label-creative-france-poursuit-son-rayonnement-a-linternational-a-loccasion-de-la-fete-nationale-du-14-juillet Business France, agence gouvernementale qui a pour vocation de valoriser les atouts de la France en matière de dynamisme industriel et économique, de potentiel d’innovation et de vitalité culturelle et artistique, poursuit sa campagne en faveur du rayonnement de notre pays à l’étranger en perspective de la Fête Nationale du 14 juillet. Dans la continuité de la première vague de l’automne 2015 , la promotion de l’image économique de la France orchestrée autour du label Créative France, prend appui sur un dispositif publicitaire et événementiel en France et dans les pays clés ciblés. Un nouveau spot TV (30’) tout en animation et diffusé à l’international depuis le 17 juin côtoie un jeu-concours via Twitter pour sélectionner, dans les pays ciblés, les égéries de ses prochaines affiches.

Hommage au poème Liberté de Paul Eluard, le film - doté d’un traitement graphique bien distinctif - aborde avec poésie les domaines d’excellence de la France « En 3D, énergies nouvelles, chirurgie de précision, gastronomie, langage codé, en aéronautique, recherche scientifique… J’écris ton nom Créativité. » Diffusé en anglais, en français et en arabe, le film prend à contre pied l’idée selon laquelle les Français sont réticents à s’exprimer dans une langue étrangère.  

En lien avec le Ministère des Affaires Etrangères, Business France lance également un jeu-concours « Creative Next » visant à identifier les entrepreneurs innovants français installés en Corée du Sud, Emirats Arabes Unis, Inde, Royaume-Uni et Singapo 

Pour mémoire, l’agence Havas Paris s’est vu confier la communication de la promotion de l’image économique de la France par l’agence Business France en 2015. 

Zoom sur la campagne publicitaire:

Un spot de 30’ : « J’écris ton nom, Créativité»
Diffusion en TV (espaces gracieux) : France 24 et RFI
A partir du 17 juin 2016
3 versions : anglais (Europe de l'Est, Asie, Amérique latine, Amérique du Nord),
français (France et Afrique), arabe (Maghreb et le Moyen Orient)
Les 9 pays clés ciblés : Japon, États-Unis, Chine dont Hong Kong, Corée du Sud, Inde, Allemagne, Royaume-Uni, Émirats Arabes Unis et Singapour. 

Zoom sur le jeu-concours « Creative Next »:

Sélectionner les prochaines égéries des campagnes de communication de Creative France parmi les start-up, petites et moyennes entreprises et entreprises de moins de 5 000 salariés ayant concrétisé un projet innovant en Corée du Sud, Emirats Arabes Unis, Inde, Royaume-Uni et Singapour.
Candidature sur #CreativenextsouthKorea, #Creativenextindia, #Creativenextuk, #Creativenextsingapore, #Creativenextuae
un jury composé de l’Ambassadeur, du Chef du Service économique, du Directeur du bureau Business France du pays concerné ainsi que de quelques personnalités qualifiées locales.
Le nom des 5 gagnants (1 par pays) sera dévoilé le 14 juillet 2016 à l’occasion des festivités organisées dans les ambassades des 5 pays
En savoir plus sur : creative.businessfrance.fr et sur twitter @creativefrance 

]]>
2016-07-11 00:00:00
Le must de l’Euro 2016 : Le drapeau du parieur https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/59319/le-must-de-leuro-2016-le-drapeau-du-parieur https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/59319/le-must-de-leuro-2016-le-drapeau-du-parieur DANS LE PROLONGEMENT DE LA CAMPAGNE, WINAMAX ET HAVAS PARIS ONT IMAGINÉ UN OBJET COLLECTOR 

Pendant l’Euro, on est tous derrière Les Bleus, on vibre avec eux. Mais dans la réalité, les vrais amoureux du football ont été amenés à supporter plusieurs nations parmi les 24 pays qui participent aux 51 matchs de l'Euro.

C’est pour ça que Winamax a inventé un drapeau qui permet de supporter son équipe favorite du moment, dans le prolongement de la campagne publicitaire . Le parieur dispose d’un support en feutrine rouge et d’une série de blasons et de bandes pour constituer le drapeau de la nation de son cœur. Le tout, présenté dans une grande boîte. Cet objet collector était proposé aux parieurs sur les réseaux sociaux de Winamax via un jeu concours.
Ce dispositif de productising, imaginé par l’agence Havas Paris, est accompagné d’un film viral diffusé sur les réseaux sociaux avec toujours et encore Rémi dans le rôle du héros de la saga.
L’opération a pour ambition de nouer un lien émotionnel fort avec la communauté des passionnés de football. 

]]>
2016-07-04 00:00:00
« T’étais où ? » DANS LE 14EME EPISODE DE LA SAGA ELECTRIC EDF, JUDOR POURSUIT SES MALADRESSES… https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/58606/tetais-ou-dans-le-14eme-episode-de-la-saga-electric-edf-judor-poursuit-ses-maladresses https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/58606/tetais-ou-dans-le-14eme-episode-de-la-saga-electric-edf-judor-poursuit-ses-maladresses Alors qu’Éric est occupé à cuisiner, sa femme tombe sur une publicité EDF à la télé dans laquelle il est censé jouer. Mais la ressemblance très approximative avec le comédien va éveiller ses soupçons... La saga EDF ElectRIC se poursuit avec ce 14ème opus (45’ et 30’) visible en TV et sur le web depuis le 10 juin 2016. L’épisode valorise la facilité qu’il y a de déménager avec EDF, que ce soit sur internet, sur mobile ou via son conseiller. Sous la direction créative de Christophe Coffre, Président en charge de la création d’Havas Paris, la saga EDF ElectRIC écrite, interprétée et réalisée par Éric Judor est la 8ème campagne préférée des Français, plébiscitée par 88% d’entre eux et attendue par 75% des Français qui veulent connaître la suite. (*source Ipsos Public Awards 2015) Après avoir été couronnée d’un Lion d’argent au Festival International de la créativité en 2015, la saga EDF ElectRIC présentera la Saison 2 à savoir 6 épisodes (8 à 13) à la compétition 2016 ; une fierté pour l’agence et une reconnaissance de la créativité de ce format court, inspiré des séries TV, qui mêle authenticité et humour populaire. Pour mémoire, la saga EDF ElectRIC lancée en juin 2014 raconte, épisode après épisode, les aventures de Eric Judor, client EDF et son comparse Flex confrontés aux diverses galères de la vie quotidienne, du simple règlement de facture au déménagement. Conçue pour mettre en scène la relation client autour des services EDF et créer des temps relationnels, la série s’inscrit dans un dispositif global qui mêle spots TV, cinéma et web, radio, contenus additionnels sur un mini site dédié electric.edf.com, affichage in store dans les boutiques EDF, opérations d’activation digitale, emailing abonnés… A travers cette campagne publicitaire d’un nouveau genre, l’électricien prend la parole sur ses valeurs phares que sont la proximité et la relation clients pour mieux asseoir sa posture d’entreprise de services auprès de ses 26 millions de clients.

]]>
2016-06-15 00:00:00
leboncoin lance sa première campagne de communication dédiée à l’emploi, signée Havas Paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/58520/leboncoin-lance-sa-premiere-campagne-de-communication-dediee-a-lemploi-signee-havas-paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/58520/leboncoin-lance-sa-premiere-campagne-de-communication-dediee-a-lemploi-signee-havas-paris 5ème site le plus consulté en France*, 6ème marque la plus influente** et connu de 96% des Français***, leboncoin, qui fête ses 10 ans cette année, est un phénomène de société. Leader de la mise en relation sur ses marchés historiques de l’auto et de l’immobilier, leboncoin, est aussi aujourd’hui le premier site privé d’emploi en France avec 300 000 offres d’emploi disponibles.

Quelques semaines après le Forum pour l’emploi co-organisé avec Libération et RMC, leboncoin investit dans une campagne de publicité grand public. Visible en TV, presse, digital et sur les radios du 12 juin au 3 juillet, la campagne signée Havas Paris est constituée d’un film (30’), d’une prise de parole en presse (3 visuels) ainsi que de 2 spots radios.

Construite autour de l’idée de «trouver sa place», la campagne se donne pour mission d’informer le grand public des nombreuses opportunités présentes sur leboncoin. On y découvre une infirmière, un chercheur, un mécanicien et une prof de sport dans leur environnement professionnel. Et si leur parcours n’a pas toujours été simple, ils ont aujourd’hui un poste qui les épanouit.

Réalisé par Joshua Neale, le film (30’), enrichi d’une bande-son signée du groupe de Brooklyn The Babies avec son titre « Caroline » sur les écrans TV le 12 juin, est relayé par une campagne presse/affichage signée Alex Telfer dès le lendemain.

«Aujourd’hui un Français sur deux utilise leboncoin pour se loger, se déplacer, s’équiper… Devenu un réflexe de consommation, leboncoin est aussi devenu au fil du temps un réflexe pour trouver un emploi. » explique Antoine Jouteau, Directeur Général du Leboncoin « Cette nouvelle campagne destinée au grand public montre des personnages d’univers différents et qui ont tous trouvé leur place dans le monde du travail. L’idée est d’affirmer qu’on peut changer de voie, changer de métier et trouver son chemin, même si c’est difficile. Et surtout que chacun peut trouver sa place grâce à nos 300 000 offres d’emploi.”

« C’est en position de leadership sur l’emploi que leboncoin prend pour la première fois  la parole. Un statut nouveau pour le site consacré par les Français pour sa facilité d’utilisation, sa puissance au niveau national et local mais surtout sa grande efficacité. » explique Vincent Mayet, Directeur Général d’Havas Paris.

Rappelons que l’agence Havas Paris, qui gère la stratégie de communication commerciale du site depuis 2013, vient de se voir confier la communication BtoB du site leboncoin. Stratégie de marque, campagne de communication (TV, presse, radio, digitale), stratégie média et stratégie d’influence constituent le quotidien de ses missions pour le site d’annonces gratuites.

Zoom sur la campagne : « Trouvez votre place »

A partir du 12 juin 2016
Une campagne TV (1 film),
Une campagne Radio (2 spots)
Une campagne Digitale (auto promo, diplay, VOL)
Une campagne presse (3 visuels)

LEBONCOIN EN QUELQUES MOTS…

  • 1er site de vente entre particuliers en France
  • 1er site sur les secteurs immobilier, automobile et emploi
  • 1er site français du top des 5 sites les plus consultés en France
  • 1 Français sur 2 se connecte chaque mois
  • 5ème site de France en nombre de visiteurs uniques*
  • 23 millions de visiteurs uniques chaque mois
  • Plus de 18 millions de téléchargements de l’application (iOS + Android)
  • 800 000 nouvelles annonces mises en ligne chaque jour**
  • 500 000 professionnels et 15% des entreprises françaises utilisent le site et ses services payants dédiés**
  • La régie publicitaire interne (couverture nationale et locale) créée en 2012 est dans le top 5 des régies en France*
]]>
2016-06-13 00:00:00
Havas Paris en charge de la communication BtoC et BtoB du Bon Coin https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/58087/havas-paris-en-charge-de-la-communication-btoc-et-btob-du-bon-coin https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/58087/havas-paris-en-charge-de-la-communication-btoc-et-btob-du-bon-coin A la suite de l’appel d’offre mené en mars dernier, leboncoin a choisi Havas Paris, son agence historique en charge de la communication commerciale depuis 2013, pour l’accompagner dans le développement et la communication de son activité BtoB. La mission comprend notamment la création d’une plateforme de marque, la communication autour des différentes offres et solutions publicitaires déployées par les régies nationales et locales, et le lancement de nouveaux services à l’aide de campagnes presse & digitales. Elle mobilisera de nombreuses expertises au sein de l’agence (marque, digital, design, content studio, influence, media). La première prise de parole BtoB est prévue en juin 2016. - See more at: http://presse.havasparis.com/havas-paris-en-charge-de-la-communication-btoc-et-btob-du-boncoin/#sthash.b4uPX0c1.dpuf 

]]>
2016-05-31 00:00:00
ERDF devient ENEDIS avec Havas Paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/58043/erdf-devient-enedis-avec-havas-paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/58043/erdf-devient-enedis-avec-havas-paris Une campagne publicitaire pour un nouveau nom
Deux comédies romantiques signées Joe VanHoutteghem

ERDF (Electricité Réseau Distribution France), gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité change de nom le 31 mai, pour devenir Enedis. Révélé lors du salon des Maires, le changement de nom s’accompagne d’une campagne publicitaire diffusée en TV, web, presse à compter du 6 juin.

A travers les films « La Tempête » et « Un beau raccordement », deux micros comédies romantiques (30, 40, 90’), Enedis raconte avec discrétion et humilité ses missions, celles de « connecter les hommes à l’électricité et à l’avenir ». Le film parle de dépannage 24h/24 7j/7, de raccordement des nouveaux clients, de nouvelles installations et du développement des nouveaux usages de l’électricité comme le véhicule électrique. Et ce n’est que discrètement, que les salariés d’Enedis et la voiture bleue, fil rouge entre ERDF et Enedis … et plus encore entre Enedis et les hommes, interviennent dans l’histoire et permettent son dénouement. Car la marque s’efface ici au bénéfice de ses clients et de leurs histoires personnelles et amoureuses, servies par un traité cinématographique signé Joe VanHoutteghem sous la houlette créative de Christophe Coffre, Président en charge de la création de l’agence Havas Paris.

La campagne presse, constituée d’un visuel unique, capitalise sur la voiture bleue, éminemment reconnaissable, qui sillonne la France et ses territoires toute l’année. Ce véhicule est constitue le lien principal entre la marque et ses clients. Pour événementialiser ce changement de nom, le visuel emprunte aux codes des inaugurations. Un salarié enlève en effet la bâche qui couvre la voiture bleue pour nous révéler, non pas le nouveau modèle de véhicule d’intervention… mais bien le nouveau nom Enedis.

« Ce changement de nom intervient à un moment décisif dans la vie de notre entreprise » explique Philippe Monloubou, président du Directoire d‘Enedis. « Bien plus qu’une nouvelle page de notre histoire, ce nouveau nom est un réel engagement sur l’avenir. Depuis plusieurs années, nous préparons partout en France les réseaux du futur et imaginons les contours de la ville intelligente, au service des consommateurs et des territoires. Ce nouveau nom est le révélateur de notre transformation : celle d’un service public nouvelle génération de la distribution électrique qui innove, gagne en agilité, en réactivité et travaille avec tous les acteurs sur les territoires pour conduire la transition énergétique et numérique. »

Avec ce nouveau nom, l’entreprise de service public en charge de la distribution de l’électricité réaffirme son engagement en faveur de la transition énergétique au cœur des territoires, ses missions de service public de nouvelle génération ainsi qu’un nouveau modèle « connecté », plus innovant et collaboratif.

]]>
2016-05-31 00:00:00
Participation record pour le concours #photogRATPhie https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/57886/participation-record-pour-le-concours-photogratphie https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/57886/participation-record-pour-le-concours-photogratphie Exposition dans 16 gares et stations à compter du 5 juillet

Le concours #photogRATPhie lancé sur le thème de « la ville qui bouge » par La RATP le 13 avril dernier a connu une participation record : près de 16 000 photos ont été postées par plus de 4 000 instagrammeurs avec en moyenne plus de 450 publications par jour. Le concours, imaginé et réalisé par Havas Paris, a fait l’objet d’un véritable engouement avec plus d’1 million de likes sur l’ensemble des photos postées. Le réalisateur Jean-Pierre Jeunet, « curateur » du concours, a sélectionné aux côtés de la RATP, 50 gagnants dont les photos seront affichées dans les gares et stations du réseau à partir du 5 juillet.

Cette première exposition collaborative et digitale vise à mettre les voyageurs au cœur de la politique culturelle photo de la RATP qui offre depuis plusieurs années à ses clients des expositions régulières de photographies sur son réseau. Cette opération témoigne du lien indissociable qui existe entre la RATP et la ville comme l’évoque la nouvelle signature de marque de l’entreprise « Demandez-nous la ville », elle aussi imaginée par Havas Paris.

Jean-Pierre Jeunet rend hommage à la très bonne qualité des photos reçues. “Le choix était difficile ! Les photographes sélectionnés ont su donner à voir une image de Paris différente qui nous rappelle que Paris est la plus belle ville du monde ! »

Retrouvez tous les gagnants sur ratp.fr et sur le compte Instagram @RATP

Exposition du 5 juillet au 18 juillet :

La Motte Picquet Grenelle L.8/10 Gare d’Austerlitz L.5
Opéra L.7
Villiers L.3
Cité L.4
Vincennes L.1
Bonne Nouvelle L.9 Saint-Augustin L.9
Riquet L.7
Du 5 juillet au 30 septembre Hôtel de Ville L.1
Jaurès L.2
La Chapelle L.2
Bir Hakeim L.6
Saint-Michel L.4
Saint-Denis Porte de Paris L.13
Nanterre-Université RER A Luxembourg RER B
- See more at: http://presse.havasparis.com/participation-record-pour-le-concours-photogratphieexposition-dans-16-gares-et-stations-a-compter-du-5-juillet/#sthash.3woxn70N.dpuf 

]]>
2016-05-24 00:00:00
Daniel Saltsman et Fabien Aufrechter en lice pour les Young Lions’PR 2016 https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/57885/daniel-saltsman-et-fabien-aufrechter-en-lice-pour-les-young-lionspr-2016 https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/57885/daniel-saltsman-et-fabien-aufrechter-en-lice-pour-les-young-lionspr-2016 Ce sont Daniel Saltsman et Fabien Aufrechter, consultants au sein du pôle Influence de l’agence Havas Paris qui représenteront la France au prochain Young Lions PR suite à une sélection menée par un jury composé de 18 professionnels de PR.

Les deux élus meilleurs espoirs Français des relations publics 2016 se préparent en effet pour affronter les meilleurs espoirs mondiaux (USA, UK, Suède, Chine, Colombie, Roumanie, Suède …) grâce à un programme de coaching sur-mesure. Une douzaine de formations leur est en effet dispensée jusqu’au jour J : « PR minded 2016 », « Culture RP », « Technique de Smart Slide », « Pitch Elevator », « The best cases studies of the world », « Designed like a Big Idea », « Cannes Lions Mindset », « Communication ONG », « Penser global et intégré» …

Pour mémoire, les « Meilleurs Espoirs Français des Relations Publics » est un concours lancé en 2015 à l’initiative de Isabelle WOLF, CEO et fondatrice de l’agence Kingcom en collaboration avec le Syntec Conseil en Relations Publics (the French PR federation) et ses partenaires pour sélectionner et coacher l’équipe ambassadrice qui représentera la France aux « Young Lions PR Competition » lors du Festival Cannes Lions.

]]>
2016-05-23 00:00:00
Domitys bouscule la publicité « senior » ​Une nouvelle campagne de pub TV sur nos écrans à partir du 9 mai https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/57884/domitys-bouscule-la-publicite-senior-une-nouvelle-campagne-de-pub-tv-sur-nos-ecrans-a-partir-du-9-mai https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/57884/domitys-bouscule-la-publicite-senior-une-nouvelle-campagne-de-pub-tv-sur-nos-ecrans-a-partir-du-9-mai DOMITYS, leader des résidences services seniors affirme sa personnalité avec une nouvelle campagne de publicité TV diffusée à compter du 9 mai, qui bouscule la publicité adressée aux seniors avec des seniors.

Une série de 5 films courts (18’) raconte avec humour et légèreté des scènes de vie quotidienne de seniors en résidence : une femme qui fait semblant d’être fatiguée pour écourter la visite de ses petits-enfants impatiente de retrouver ses amis de la résidence pour son « anniversaire », une autre qui se retourne « L’air de rien » sur le petit nouveau qu’elle trouve séduisant… Cette communication autour du grand âge se veut positive, différente et rompt avec les codes de la communication des résidences services mais aussi et surtout, avec les clichés habituellement servis sur les seniors, entre culte de la jeunesse et personnes dépendantes. Avec cette campagne signée Havas Paris, DOMITYS incarne et assume pleinement sa promesse.

Sarah OGER, Directrice de la Communication explique : « Nous affirmons haut et fort notre positionnement. Nous avons choisi pour cela de capitaliser sur l’une des forces de nos résidences : le bien-être de nos résidents. Des résidents à l’esprit libre, bien dans leur tête et dans leur corps, qui assument leur âge et profitent de la vie. Le confort, l’ambiance unique de chaque résidence se traduit ainsi par un message simple et puissant : Domitys, la vie, tout simplement. »

« Ces formats courts sont conçus dans l’esprit d’une série. » explique Alban Penicaut, Directeur de création Havas Paris. «La vie en colocation qui s’en dégage, colle parfaitement avec le positionnement de ces résidences où les seniors continuent de vivre leur vie tout simplement. Il était important que le propos soit juste en montrant les moments de joie, de tristesse, de séduction, de solitude, de partages… comme une sorte de Friends pour les seniors. »

A propos de DOMITYS : www.domitys.fr

DOMITYS construit et exploite directement le plus grand nombre de résidences services seniors en France, avec près de 60 résidences ouvertes (7040 logements*). Du grand studio au 3 pièces, les résidences DOMITYS offrent un cadre de vie agréable avec plus de 800 m2 d’espaces Club gérés par DOMITYS (restaurant, espace bien-être, beauté…) ainsi qu’un éventail de services sur mesure orientés sur l’accompagnement et le bien vieillir. Conçues et exploitées par DOMITYS pour répondre aux besoins et aux réalités des seniors, les résidences sont le fruit d’une expérience de 15 ans. En élisant domicile dans une résidence DOMITYS, les seniors ne perdent pas leur indépendance, ils sont chez eux, libérés de contraintes et des tracas de la vie quotidienne. Ils retrouvent liberté, qualité de vie et gagnent en sécurité. *projection à fin 2016

]]>
2016-05-09 00:00:00
Caroline Tiquet, Directrice du développement et de la communication de l'agence Havas Paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/56989/caroline-tiquet-directrice-du-developpement-et-de-la-communication-de-lagence-havas-paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/56989/caroline-tiquet-directrice-du-developpement-et-de-la-communication-de-lagence-havas-paris Caroline Tiquet, précédemment Directrice Conseil au sein du pôle Développement & Communication de l’agence Havas Paris est promue Directrice du développement et de la communication. Elle intègre le comité exécutif et remplace à ce poste, Anne-Sophie Bradelle promue Partner au sein du pôle Influence de l’agence.

Caroline Tiquet a la responsabilité d’une équipe d’une dizaine de personnes, qui mène quelques 200 compétitions par an en lien étroit avec les talents de l’agence, le Village Havas et le réseau mondial Havas Worldwide dont elle est l’interface pour les développements internationaux. La direction du développement et de la communication coordonne également le rayonnement de l’agence en direction des médias, des annonceurs et la gestion des enjeux de réputation créative.

Diplômée du CELSA à la fois d’un Master 2 en Management et Communication Interculturels et d’un Magistère en Communication, Caroline Tiquet, 30 ans, commence sa carrière en 2007 chez SFR en tant que chargée de communication. Début 2010, elle rejoint l’agence i&e (Opinion Valley) pour gérer des budgets de communication globale d’entreprises notamment dans les secteurs de la grande consommation (Rainett), de la santé/beauté (Stallergenes, Garnier), du food et petfood (Mars, Royal Canin) et de l’environnement (PEFC). En 2013, elle rejoint l’agence Havas Paris en qualité de Consultante Senior au sein du pôle Développement & Communication avant d’être promue Directrice Conseil un an plus tard puis Directrice du développement et de la communication en 2016.

Caroline Tiquet est par ailleurs intervenante au CELSA depuis 2015.

 


]]>
2016-05-02 00:00:00
"Vous méritez les meilleures cotes". La saga Winamax continue pour l'Euro 2016 https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/56593/vous-meritez-les-meilleures-cotes-la-saga-winamax-continue-pour-leuro-2016 https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/56593/vous-meritez-les-meilleures-cotes-la-saga-winamax-continue-pour-leuro-2016 La saga WINAMAX continue. Après « L’amour du sport » la première campagne télé sur les paris sportifs en août dernier, le nouveau volet, visible à compter du 26 avril, persiste et signe avec Rémi, le personnage sympathique et atypique, fervent adepte du foot. Réalisé par Bart Timmer (HENRY) sous la houlette créative de Christophe Coffre, le film « Les Connaissances », décliné en TV, web (45’, 30’ et 15’), en billboard présente cette fois avec humour la femme de Rémi, totalement fascinée par les connaissances de son mari en histoire, en langues, en maths…  alors qu’il ne s’agit que de football ! Une campagne radio (3 spots) complète le dispositif avec des messages surprenants autours des plus beaux souvenirs de la vie d’un parieur.

Ce nouvel opus réaffirme le positionnement de l’opérateur qui offre aux joueurs les meilleures cotes du marché ; un argument déterminant quand 82% des parieurs se disent prêts à changer pour le bookmaker qui a les meilleures cotes (source Odoxa). Mais au-delà de la promesse concurrentielle de WINAMAX, la campagne – qui s’adresse une nouvelle fois à tous les supporters, fans de foot dont les mises représentent environ 60% du marché des paris sportifs – a pour ambition de nouer un lien émotionnel fort avec la communauté des passionnés de sport.

« La campagne WINAMAX a tous les attributs pour devenir une saga populaire. De l’humour, une humeur et une justesse jusque dans la caricature d’un personnage qui pourrait être monsieur tout le monde. » explique Christophe Coffre, Président en charge de la création de l’agence Havas Paris.

« L’agence signe une nouvelle campagne pleine d’humour. Nous sommes certains qu’elle saura toucher les passionnés de foot rarement avares d’humour  » explique Alexandre Roos, Président de WINAMAX.

]]>
2016-04-27 00:00:00
La RATP invite les voyageurs à participer au concours photo #photogRATPhie avec Havas Paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/56274/la-ratp-invite-les-voyageurs-a-participer-au-concours-photo-photogratphie-avec-havas-paris https://www.adforum.com/agency/17296/press-releases/56274/la-ratp-invite-les-voyageurs-a-participer-au-concours-photo-photogratphie-avec-havas-paris Pour la première fois, la RATP propose à ses voyageurs d’être les auteurs d’une exposition sur son réseau, en les invitant à photographier « LA VILLE QUI BOUGE » et à partager leurs clichés sur Instagram. 50 lauréats, seront ainsi sélectionnés par le réalisateur Jean-Pierre Jeunet aux côtés de la RATP. Leurs photos seront exposées en grand format dans des stations et gares du réseau RATP à partir du 5 juillet.

Le concours sera lancé le 13 avril par une campagne d’affichage au sein du réseau de la RATP et sur l’ensemble de son écosystème digital : ratp.fr, le compte Instagram, les comptes Twitter et la page Facebook de la RATP.

Les voyageurs qui disposent d’un compte Instagram seront invités à poster leurs clichés accompagnés du mot clé de l’opération #photogRATPhie et de la mention @RATP.

Les images postées devront illustrer la thématique de « LA VILLE QUI BOUGE », c’est-à-dire une ville en mouvement, dynamique, optimiste, pleine d’entrain et de vie.

Le concours s’achèvera le 14 mai et les lauréats seront annoncés sur le compte Instagram de la RATP du 19 au 21 mai. Les photos, mises en scène par Jean-Pierre Jeunet, seront ensuite affichées à partir du 5 juillet et pendant plusieurs mois dans des stations et gares de la RATP, notamment dans les espaces désormais dédiés à la photographie : Hôtel de Ville (ligne 1), Jaurès (ligne 2), La Chapelle (ligne 2), Saint-Michel (ligne 4), Bir-Hakeim (ligne 6), Saint-Denis – Porte de Paris (ligne 13) et Luxembourg (RER B).

Toutes les modalités de participation et le règlement officiel du concours seront disponibles à partir du 13 avril sur la page dédiée du site de la RATP : ratp.fr/photogRATPhie

Jean-Pierre Jeunet, un grand nom de l’image, comme jury du concours

En tant que cinéaste passionné par la Ville, Jean-Pierre Jeunet a accepté d’être le « curateur » de ce premier concours photo de la RATP sur Instagram. Dans ses différents films, le réalisateur a donné à la ville une place centrale, presque celle d’un personnage à part entière.

Véritable autodidacte, Jean-Pierre Jeunet a commencé sa carrière par des films d’animation et co-réalise un premier long-métrage avec Marc Caro, « Délicatessen » en 1991, puis « La Cité des Enfants perdus », qui sera présenté en ouverture du Festival de Cannes en 1995.

Après un détour à Hollywood pour la réalisation du 4ème opus de la franchise Alien – « Alien : Resurrection » – la consécration arrive en 2001 avec « Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain », qui bat des records d’entrées dès sa sortie et reste à ce jour le plus grand succès en langue française dans le monde.La consécration arrive en 2001 avec « Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain », qui bat des records d’entrées dès sa sortie et reste à ce jour le plus grand succès en langue française dans le monde.

Ce succès permet au réalisateur de donner vie à un film qui lui tient à cœur depuis 10 ans – « Un Long Dimanche de Fiançailles » – puis “Micmacs à Tire-Larigot” et « L’Extravagant Voyage du jeune et prodigieuxT. S. Spivet » viennent enrichir sa filmographie.

Jean-Pierre Jeunet est l’un des cinéastes français les plus récompensés. Son tour de force est de parvenir à être considéré comme un véritable auteur, tout en parvenant à toucher un public large.

Les voyageurs au cœur de la politique culturelle photo de la RATP

Depuis plusieurs années la RATP offre à ses voyageurs des expositions régulières de photographies sur son réseau avec des photographes de renom.

En proposant pour la première fois une démarche participative à sa politique culturelle photo, via un réseau social dédié à l’image, la RATP souhaite créer encore plus d’interaction avec ses voyageurs.

Conçue avec son agence Havas Paris, cette opération souligne le lien indissociable qui existe entre la RATP et la ville comme l’évoque la nouvelle signature de marque de l’entreprise « Demandez-nous la ville ».

]]>
2016-04-15 00:00:00