Contact Information

Square d'Orléans 80 rue Taitbout
Paris 75009
France
Phone: (+33) (0) 1 40 41 56 00

Cédric Guéret

Cédric Guéret

Directeur de la Création
Philippe Adenot

Philippe Adenot

Président

Phone: (+33) (0)1 40 41 56 77


Basic Info

Core Competencies: Full Service, Marketing/Creative Services, Direct/Tele/Database Marketing/CRM, Public Relations, Corporate Communication, Publishing/Print/Custom Publishing, Strategy and Planning

Founded in: 1989

Network:

Employees: 171

Awards: 260

Creative Work: 246

Clients: 45

Core Competencies: Full Service, Marketing/Creative Services, Direct/Tele/Database Marketing/CRM, Public Relations, Corporate Communication, Publishing/Print/Custom Publishing, Strategy and Planning

Founded in: 1989

Network:

Employees: 171

Awards: 260

Creative Work: 246

Clients: 45

MullenLowe Group

Square d'Orléans 80 rue Taitbout
Paris 75009
France
Phone: (+33) (0) 1 40 41 56 00
Cédric Guéret

Cédric Guéret

Directeur de la Création
Philippe Adenot

Philippe Adenot

Président

Phone: (+33) (0)1 40 41 56 77

1 MINUTE 40 DE SOUFFRANCES pour que les violences faites aux enfants s’arrêtent

En 2016, 67 enfants sont décédés sous les coups d’un proche et 19 700 plaintes ont été déposées pour violences sexuelles sur mineurs.

C’est dans ce contexte que le ministère des Solidarités et de la Santé lance une campagne inédite orchestrée par l’agence LOLA MullenLowe pour sensibiliser le grand public à toutes formes de violences et pour
donner à tous les citoyens les moyens d’agir.
Le 20 novembre 2018, à l’occasion de l’anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, 5 spots chocs illustrant chacun un type de maltraitance, seront diffusés à la suite, dans un tunnel de 1
minute 40 secondes, juste avant le 20h de France 2.

1 minute 40 de violences en continu pour envoyer un message fort :
Tant qu’on ne fera rien, les violences continueront encore et encore 

Chaque spot met donc en scène une façade d’habitation d’où s’échappent des sons d’enfants subissant des maltraitances (physiques, psychologiques, sexuelles, négligences…).
Les façades sont toutes différentes de façon à toucher toutes les catégories sociales. Immeuble de banlieue, maison bourgeoise, maison de village, lotissement, tout le monde est concerné.
Le dernier spot montre comment arrêter cette chaîne infernale en appelant le 119, numéro permettant de signaler une maltraitance. Car pour protéger les enfants, même en cas de doute il faut agir et appeler le 119.
Cette campagne sera bien sûr relayée sur les réseaux sociaux et notamment sur YouTube par différentes opérations via le #EnfanceEnDanger.
Une campagne de teaser est diffusée depuis le 16/11 afin de mobiliser le grand public et les médias.