Geometry à la pêche au pêcheur

Une affiche transformable à ramener à la maison.

Suite à son introduction accidentelle depuis la Floride au début des années 90, le poisson lion est devenu une menace importante pour les récifs coralliens de la mer des Caraïbes qu'il a peu à peu colonisée, à cause de l'absence de prédateurs. Certains pays donc, comme la Colombie, ont lancé des politiques pour l'éradiquer, en incitant, d'une part, les pêcheurs à le pêcher et, d'autre part les gens à consommer la "rascasse volante". Pour sensibiliser les premiers, tout en leur offrant un outil utile à leur activité, l'agence Geometry a créé un poster d'un genre nouveau qui, dévoilant un message d'information, se transforme, via un système de perforations, en filet pour ramener sa pêche à la maison. Evidemment, l'agence ne pouvait pas utiliser du papier traditionnel qui n'aurait pas résisté à l'eau. Le poster a donc été imprimé sur une bâche Tyvek®. Il a été estimé que chaque pêcheur, ainsi converti, pourra attraper une moyenne de 6 poissons-lions par jour. Considérant aussi qu'une seule rascasse volante peut pondre jusqu'à 2 millions d'oeufs par an, c'est environ 300 millions d'oeufs en moins dans la mer des Caraïbes et donc un moyen de limiter la prolifération de l'espèce.