L’un des aspects les plus significatifs de cette experimentation sociale mondiale dans laquelle nous avons été plongé est que la plupart d’entre nous travaillent de la maison, bien plus que cela n’a jamais été auparavant. Donc quels outils numériques utilisons nous pour se connecter, se concentrer et même se divertir ?

Bien sur, Zoom est devenu l’icône du confinement lié au coronavirus. Il nous semble que l’outil a débarqué dans nos vies seulement hier, mais il a en fait été lance en 2011 par le millionaire chinois basé en Californie, Eric Yuan. Il y a un très bel article sur lui dans Forbes.

Alors que Zoom avait déjà une moyenne de 56 000 téléchargements par jour en janvier, les chiffres sont monté à 2,13 millions en une seule journée, selon certains rapports. L’article suivant nous donne quelques trucs utiles pour l’outil, comme planifier vos appels pour l’heure “et quart” : https://www.telegraph.co.uk/technology/2020/03/30/should-delay-video-calls-quarter-past-hour/ 

L’un des aspect les plus difficiles lorsque l’on travaille à la maison, c’est de rester concentre. Mais ne vous inquiétez pas, il y a des applications pour cela, y compris, l’extension de Google Chrome, StayFocusd. Elle bloque les visites sur les sites non-essentiels. Le blog Product Hunt (très utile par ailleurs) en propose une liste d’alternatives. Le plus brutal est probablement Flowstate, une appli qui supprime tout ce que vous avez écrit si vous n’avez pas tape depuis plus de 5 secondes !

Mais dès que le travail est terminé, la star du moment est Houseparty

Je ne sais pas si vous êtes dans le même cas, mais j’ai l’impression de passer presque toutes mes soirées dans des apéritifs virtuels avec la famille ou les amis. Ce n’est peut-être pas bon pour mon système immunitaire, mais le moral compte aussi pour beaucoup.

Lancée en 2016, Houseparty se classe maintenant parmi les applis les plus  téléchargées sur l’Apple Store dans de nombreuses regions dans le monde. Et la bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas besoin de vous réveiller dans une maison comme celle-ci.

 

En parlant de publicité, le secteur répond à cette “nouvelle normalité avec une créativité admirable. En tête des campagnes récentes utilisant la distanciation sociale, on peut citer ce spot très touchant de l’agence Energy BBDO. Le client y joue un rôle très discret.

Rester à la maison a aussi permis aux gens de revenir aux occupations manuelles. Une de mes amies m’a indiqué que sa modeste mercerie, Britney Pompadour, a vu une hausse notable du nombre de clients.

Le tricot, redevenant déjà à la mode, est soudainement devenu encore plus populaire, tout comme les trucs ou motifs des influenceurs tricots comme Dana Williams-JohnsonYards of Happiness.

Mais ce n’est pas tout. La peinture, le crochet, l’origami ou bien la transformation de Barbie en zombies sont parmi les options des sites adultes de travaux manuels, comme “Crafts By Amanda”.

Ainsi, nous devrions tous sortir du confinement avec de nouvelles compétences ce qui est un plus. Mais certaines choses ne peuvent pas être remplacées. Jusqu’à ce que nous nous revoyons en personne, cette pub pourra peut-être aider.

TitleVirtual Hugs
Agency
Campaign Make Happy
Advertiser Russell Stover Candies, Inc.
Brand Russell Stover

Want to see all the credits ? this content is for subscribers only

Subscribe and get unlimited access.

Be inspired by the best creative work from around the world.

Date of First Broadcast/Publication Subscribers Only
Business SectorSubscribers Only
StorySubscribers Only
Media Type Television
Length

Related Ads

Latest Ads