#liveincannes
Meet the most influential agency executives, creative minds, and innovative production companies at the Cannes Lions International Festival of Creativity.

Maria Paula Penagos, Change (French Touch)

Maria Paula Penagos, Assistante de production à l’agence Change Paris évoque avec nous son expérience en tant que colombienne dans la publicité française.


  • Maria Paula, vous êtes colombienne et assistante de production à l’agence change à Paris. Est-ce que vous pouvez brièvement nous décrire votre parcours ?

Je suis arrivée en France en 2009, en tant que jeune fille au pair, désireuse de vivre un échange linguistique et culturel dans le pays de l’art et de la gastronomie. Suite à cette belle étape j’ai suivi des études en Communication Internationale & Publicité à Paris, Strasbourg puis Lyon.

Attirée par la production audiovisuelle, j’ai effectué un stage chez Irène Prod, société de production puis en agence de pub chez CLM BBDO.

Une fois le diplôme en poche, j'ai rejoint l'équipe de Valérie Montiel chez RAY Productions - production intégrée de l'agence VMLY&R - où j’ai travaillé 2 ans et demi.

Forte de cette première expérience en production intégrée, la création de Yellow Content a été l’occasion de changer d’air, de m’ouvrir à de nouvelles aventures professionnelles et de rejoindre un projet qui me permettra d’évoluer et d’apprendre davantage sur le monde de la production publicitaire.

  • Change a mis en place son studio de production intégré tout récemment avec Yellow Content. Cela correspond à une vraie tendance actuelle. Quels sont, après quelques mois, les avantages, et les inconvénients de cette solution « tout en un » ?

Avoir un studio de production intégré au sein d’une agence est un atout réel. Cela permet de valoriser le savoir-faire de production et de brand content du groupe. Mais aussi, et surtout, de gagner en flexibilité et en réactivité pour nos clients qui nous challengent toujours plus.

Une production intégrée permet aussi une collaboration plus fluide entre la production, la création et l’équipe commerciale. Ces deux dernières sont plus impliquées dans le procédé de production et comprennent mieux ses enjeux.

Je vois plus donc d’avantages que d’inconvénients. Nous sommes aujourd’hui apte à produire tous types de contenus, quel que soit le média utilisé et sans jamais perdre de vue les timings et budgets serrés des clients.

 

  • Qu’est-ce qui pourrait différencier la publicité française de la publicité colombienne ?

La publicité est un sujet étroitement lié à la culture d’un pays. Les références, l’humour, le contexte, etc… sont souvent très différents d’un pays à l’autre.

En Colombie, le sujet du patriotisme et de la fierté pour notre pays a toujours été très présent dans les campagnes de publicité. En France c’est un sujet que je vois moins souvent mais qui commence à être parfois évoqué. Des campagnes comme « France is in the air » d’Air France qui met l'accent sur les valeurs tricolores ou le dernier film PMU « Que les meilleurs gagnent » où l’on voit des scènes de Marianne, cela montre que certains codes sont utilisés subtilement.

  • Quelle est la publicité française qui vous a le plus marquée ?

La publicité française qui m’a plus marqué est « L’ours » produit par l’agence BETC pour Canal +
L’idée créative est juste géniale et que dire de la production et réalisation... Pour moi c’est une réussite à tous les niveaux.

  • Quelle est la publicité colombienne qui vous a le plus marquée ?

C’est une publicité qui est sortie en 2003, pour une marque de gâteaux et bonbons. Elle illustre l’histoire d’une mère qui passe la nuit à fabriquer un déguisement de « castor » pour son enfant qui en a besoin pour le lendemain. Sur la route de l’école le lendemain matin, l’enfant habillé de son superbe déguisement de « castor » commence à chantonner tout bas une chanson populaire de noël qui parle d’un « pastor » qui veut dire « berger » en français…. Le film fini par un plan de la voiture qui s’arrête au milieu de la route indiquant que la mère a compris l’erreur de son enfant au sujet de la consigne donnée à l’école.

Cette pub a été produite par l’agence McCann Erickson de Medellin et la production Rhayuela Films. Ils ont produit le film sans l’avoir vendu au client car ils étaient surs de la force créative de cette idée. Après avoir gagné deux premiers prix au « Festival de Publicidad del Caribe », l’annonceur a décidé d’acheter le film et de le diffuser en télé.

  • Quelle est l’habitude professionnelle, typiquement française, à laquelle il vous a été difficile de vous habituer ?

Parfois ils coupent la parole à leurs collègues et parlent souvent tous en même temps. Ils tiennent à avoir la parole. Ils râlent aussi très souvent et pour n’importe quelle raison, mais je pense que ça fait partie de leur identité et de leur esprit contestataire. Grâce à ça ils ont obtenu ce qu’ils ont cru juste tout au long de leur histoire.

  • Si un jour vous retourniez en Colombie, qu'aimeriez-vous y importer de vos expériences françaises ?

La rigueur dans le travail et l’importance que certaines sociétés françaises consacrent au bien-être des salariés. 

Share on Linkedin

Latest social media feed