Cultur'TV: Tendances et inspirations du moment

by Maud Largeaud , AdForum

Cultur’TV le rendez-vous du SNPTV existe maintenant depuis un an. A cette occasion, le 14 février, le thème des tendances et inspirations publicitaires du moment a rassemblé le bureau de tendances Beautystreams (sous la houlette de Lan Vu, fondatrice, et Michael Nolte, directeur créatif) et l’institut d’études et de recherche sur le son Sound Value (sous la houlette d’Olivier Covo, Président et Alice Zoghaib, Directrice associée).

Actuellement, on se dirige vers une multiplication des « pop-up trends » qui montent et redescendent très vite (Gangnam Style) tout en ayant, en parallèle, des tendances plus émotionnelles ou expressives ou encore, bien plus marquées pour segmenter la cible.

Le choix musical se diversifie compte tenu de l’éclectisme musical du consommateur et du contexte de globalisation. Ainsi, la musique devient atemporelle et fusion pour stimuler les émotions : le revival du classique mais remixé ou réorchestré (Dim à travers les âges et styles , Citroën Orchestre ). Le son prend de plus en plus de place dans les spots et génère parfois des incohérences avec l’image perçue de la marque (Perrier).

En fait, ces longs formats musicaux se distinguent de plus en plus des jingles. Ils ne servent pas à l’attribution à la marque ou à l’expérience produit ou service, mais interpellent le spectateur, ses sentiments, son émotion.

De son côté, Beautrystreams ressort 3 tendances

L’iconomania caractérisée par l’urbanisme, les religions alternatives avec les icônes/prédicateurs/stars, l’hyperconnection (La nouvelle campagne Orange illustre assez bien cet aspect) l’activisme politique, l’hyperstimulation (que l’on peut rapprocher de la vitesse et de la globalisation évoquées ci-dessus) et le mass VS Elite (des produits très hyper élitistes face à une consommation plus généraliste)

Enhance caractérisé par la poésie et le minimalisme spirituel, la vision futuriste. Le temps et l’espace y devienne un luxe

Le Lavish caractérisé par le baroque, le côté décalé et anachronique, les aspects romantiques et féériques qui font appel à l’imaginaire, l’ « escapism » et le new punk avec une tendance à reprendre certains codes du luxe

Finalement, dans ces périodes de crises économiques et politiques, la tendance générale va vers le revival d’époques révolues (60/70/90). On regarde ainsi vers le passé ou l’avenir pour se sortir du quotidien.

Want to make your company shine?
>> Switch to a Starter Profile
Join
The Creative Industry Network

List your company among the leaders of the industry, promote your competencies, showcase your work & join an exclusive global marketing and creative industry network.

Submit Your Company