Les Européens plus exigeants avec la pub mobile


Une nouvelle étude de Quantcast, interrogeant les comportements et les préférences sur mobile des consommateurs anglais, français et allemands, souligne la nécessité de leurs proposer des campagnes nettement plus créatives car le risque de désengagement avec la publicité sur ce média est particulièrement fort.

L’étude de Quantcast Mobile & Me révèle que 37% des consommateurs attendent des publicités sur mobile qu’elles soient plus pertinentes que sur les autres devices et pour 40% elles doivent être également plus créatives. Les 16-34 ans sont plus sévères encore puisqu’ils sont 50% à exiger de la publicité sur mobile qu’elle soit à la fois pertinente et créative.

L’étude révèle que les marques, sans le savoir, interrompent avec leurs campagnes publicitaires un moment privilégié sur mobile. Aujourd’hui, 51% des consommateurs estiment que les campagnes sur mobile sont plus intrusives que celles diffusées sur desktop ou tablette. Pire, près de la moitié des répondants admet que la publicité sur mobile qui ne serait pas pertinente impacte négativement leur perception de la marque – une frustration plus particulièrement ressentie par les 16-34 ans (56%) que par leurs aînés.

Cependant, l’étude révèle de nombreuses opportunités pour les annonceurs. Parmi les résultats les plus significatifs, on note que le mobile est devenu une sorte de « catalogue de produits » pour le shopping. 64% des consommateurs admettent que leurs achats ont été influencés par la publicité sur mobile – un chiffre qui atteint même 80% chez les 16-34 ans.

La suite sur L'ADN javascript:mctmp(0);