L'UDA souhaite la publication rapide du décret d'application de la loi Macron sur la modernisation du marché publicitaire

by Marie-Caroline Dubourdieu , Lipe

Un rapport de l’ANA (Association of National Advertisers), équivalent américain de l'Union des annonceurs fait actuellement des vagues de l'autre côté de l'Atlantique, remous qui viennent toucher les rivages publicitaires français. Cette étude, réalisée par le cabinet indépendant K2, constate l’absence de transparence et l’existence de dysfonctionnements importants sur le marché américain, malgré les accords contractuels conclus chaque jour entre les agences médias et les annonceurs, qui sont manifestement insuffisants dans le contexte actuel. Face à ces constats, l'UDA souligne que "les annonceurs français, qu’il s’agisse d’une PME ou d’une grande entreprise, ont, eux, la chance de pouvoir asseoir leurs négociations contractuelles sur un cadre juridique clair et stable adopté dans la loi Sapin I de 1993 qui structure les relations entre les agences et les annonceurs pour favoriser la transparence". 

La suite sur CBNews